logo Federation cegeps

Utilisation du iPod en enseignement ou en apprentissage au collégial

Appel à tous de Philippe Aubé (Profweb)

QUESTION

Je viens de lire un texte intéressant sur l’utilisation du iPod en nursing : Nursing students to use iPods for treatment, examsEst-ce que le iPod est utilisé dans votre collège à des fins d’enseignement ou d’apprentissage? J’aimerais bien proposer un récit dans Profweb à ce sujet.

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

J’ai une prof d’éducation physique qui enseigne le Taï-chi et le Yoga (techniques de relaxation) et elle fait utiliser le iPod, le cell ou la caméra digitale (selon ce que les étudiants possèdent) pour filmer leurs routines et les revisionner pour des fins d’apprentissage. Je songeais à le proposer à soins infirmiers pour les techniques (pansements, champs stériles etc.).

François-Xavier-Garneau
Khalid Gueddari

Penser d’utiliser un iPod oblige aussi à penser à produire des fichiers audio/vidéo, les mettre sur le Web avec possibilité d’abonnement et donc téléchargement via des flux RSS.

Ici, on n’utilise pas de iPod mais on commence à produire des capsules vidéo qui sont plus visualisées sur des sites Web. Voici deux exemples :

Lorsque j’étais à l’ITA campus de Saint-Hyacinthe, j’avais initié un projet de baladodiffusion pour les profs avec des fichiers balado (les profs sont censés écouter ces fichiers sur le Web mais rien n’empêchait si on avait un iPod de les télécharger via un flux RSS déjà présent).

Aussi, peut-être dans ces dossiers tu pourras trouver des exemples (NDLR: articles non disponibles):

  • Intégration du multimédia (audio et vidéo) & Introduction à la baladodiffusion
  • La capture vidéo d’écran « screencasting » : concept, outils, et conseils

Pour ton info, l’Université de Montréal a expérimenté un projet de baladodiffusion dont le nom je crois est : « J’étudie avec mon iPod ».

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

J’ai fait un petit sondage rapide… Presque toutes les enseignantes et les enseignants qui m’ont répondu à date (une quinzaine de personnes) ne l’utilisent pas. Toutefois, une enseignante d’éducation physique me répond ceci :

« Comme j’enseigne la danse aérobie, j’utilise cet outil pour les musiques qui y sont enregistrées de même que pour l’examen musical auquel seront soumis (!) les étudiants. C’est donc un outil d’enseignement très pratique puisque j’ai avec moi plus de 2000 pièces musicales et ce, sans encombrement. »

Écrire une réponse