logo Federation cegeps

Utilisation et fonctionnement du logiciel Compilatio

Contexte

Dans les compilations d’appels à tous du site REPTIC, on retrouve des recensements de logiciels détecteur de plagiat dans les collèges, dont Compilatio. Je pense, entre autres, à la compilation de l’appel à tous de Jacques Lalumière (ITA Saint-Hyacinthe) d’août dernier.

  • Le mot-clé « plagiat et tricherie » du site REPTIC donne d’ailleurs accès à toutes les ressources portant sur le sujet, y compris les compilations d’appel à tous.

Mon appel à tous porte particulièrement sur le logiciel Compilatio, car plusieurs d’entre nous ont échangé avec les représentants de ce logiciel à la rencontre REPTIC d’octobre dernier.

Questions

  1. Est-ce que votre collège utilise le logiciel Compilatio?
  2. Qui utilise le logiciel? Les enseignants, les étudiants, d’autres professionnels?
  3. De quelle façon est-il utilisé dans les cours ou les programmes?

Détails des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Dawson
Rafael Scapin

À Dawson, nous utilisons Turnitin.

Granby
Huguette Dupont

Nous n’utilisons pas ce type de logiciel chez nous.

Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ)
Maya Nguyen

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : oui, l’ITHQ utilise Compilatio depuis 2013. Notre abonnement se termine en septembre 2016 et nous ne comptons pas le renouveler.
  2. Utilisateurs : ce sont principalement les enseignants qui utilisent le logiciel (les statistiques d’utilisation 2015 démontrent que seulement 8 de nos 105 enseignants utilisent le logiciel).
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : Compilatio est utilisé principalement lorsqu’un enseignant se doute qu’un étudiant a plagié une ou plusieurs parties de son travail écrit.

Laflèche
Geneviève Ducharme

Nous n’utilisons aucun logiciel afin de lutter contre le plagiat.

Lanaudière à Joliette
Martin Richard

Malheureusement, mon collège ne met aucun logiciel de détection du plagiat à disposition des enseignants.

Lanaudière à Terrebonne
Martin Pelletier

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : oui.
  2. Utilisateurs : des enseignants, surtout des programmes Sciences de la nature et Sciences humaines.
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : c’est dans le cadre de certains cours, notamment « Démarche d’intégration en Sciences humaines », quelques cours qui touchent la méthodologie de recherche et des cours avec des remises de rapport de laboratoire. Les enseignants s’en servent pour débusquer le plagiat et constituer une recension des sujets et travaux. Malgré une ouverture à tous les enseignants, l’utilisation se concentre donc chez certains enseignants et dans certains cours.

LaSalle
Sophie Valentin

Nous n’utilisons pas Compilatio ni aucun autre logiciel de détection du plagiat pour le moment.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

À Lionel-Groulx, nous n’utilisons pas de logiciel de détection des similitudes, ni Compilatio, ni un autre. Nous y songeons, mais pas à court terme. Nous désirons d’abord mettre en œuvre une stratégie de promotion du respect de la propriété intellectuelle.

Marie-Victorin
France Séguin

À Marie-Victorin, nous n’utilisons pas le logiciel Compilatio. J’ai demandé des informations à la représentante, car je voulais une idée des coûts, ce que je n’ai pas eu sur place. Mais tant que nous serons dans un contexte budgétaire difficile, il n’est pas question d’acheter le logiciel.

Matane
René Bélanger

Nous avons déjà réalisé les démarches pour Compilatio, mais nous ne l’avons pas utilisé. Le coût pour notre petit collège et le peu d’enseignants qui voulait l’utiliser nous a amenés à ne pas en faire l’achat.

Rimouski
Maxime Ross

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : oui.
  2. Utilisateurs : enseignants, étudiants de certains cours.
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : pour la collecte de la remise des travaux électroniques.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : oui.
  2. Utilisateurs : les enseignants. Chez nous, environ 25 % des enseignants utilisent le détecteur. Il est arrivé certains cas où des étudiants ayant « perdu » leurs références sont venus me voir pour que je passe leur travail dans le détecteur afin de les retrouver.
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : il est utilisé principalement dans les cours où les étudiants doivent faire un travail de recherche ou produire un travail de session (pour vérifier le plagiat électronique), mais également dans certains cours où les travaux demandés sont les mêmes d’une session à l’autre (pour vérifier le plagiat entre étudiants à partir des archives de travaux du détecteur).

Saint-Jean-sur-Richelieu
Suzie Roy

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : non, mais nous l’essaierons en janvier.
  2. Utilisateurs : le logiciel sera utilisé par les enseignants si l’essai est concluant.
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : ne peut pas répondre pour le moment.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Non, trop cher. On suggère de demander aux étudiants de passer leur texte à Plagium et de soumettre la capture d’écran en ajout au document. De cette façon, on sensibilise les étudiants. Les enseignants doivent annoncer leur critère d’évaluation (exemple : ne pas avoir plus de 10 % de citation dans un travail, etc.).

Vieux Montréal
Daniel Bourry

  1. Utilisation de Compilatio dans votre collège : oui, nous expérimentons pour les deux prochaines années avec le département de Sciences humaines. Le projet devait débuter cette session, mais il a été retardé. Je vais donner les premières formations le 25 novembre 2015.
  2. Utilisateurs : les enseignants du département de Sciences humaines uniquement. Bien que nous ne puissions pas bloquer l’utilisation du module Studium (pour les étudiants), nous n’en faisons pas la publicité.
  3. Façon d’utilisation dans les cours ou programmes : les enseignants sont libres de l’utiliser. Dans tous les cas, nous demandons aux enseignants de première année de Sciences humaines de faire la promotion des outils de la bibliothèque sur comment citer ses sources.

 

Écrire une réponse