logo Federation cegeps

Mises en situation : synthèse et pistes d’actions

Les objets de travail du réseau des REPTIC : les incorporer dans sa pratique professionnelle auprès des enseignants

Synthèse de mises en situation présentées à la rencontre REPTIC des 12 et 13 février 2009
Atelier animé par Roger de Ladurantaye (Rivière-du-Loup)

Contexte

À la rencontre du Réseau des répondantes et répondants TIC des 12 et 13 février 2009, deux études de cas ont été soumises aux participants dans le but d’estimer leur aisance à mobiliser les ressources dont bénéficie le Réseau pour conseiller les enseignantes et les enseignants à l’égard de l’intégration pédagogique des TIC. Plus précisément, les études de cas ciblaient les cadres de références développés par le Réseau1 et des ressources produites par les partenaires TIC2.

Regroupés en sept équipes, les participants devaient prendre connaissance des cas soumis et apporter des solutions aux questions posées (voir plus bas). Les notes prises par les équipes étaient directement accessibles en ligne par le biais du site Etherpad.

Le traitement des données qualitatives s’est effectué en relevant les propositions qui revenaient le plus souvent. Puisque nous travaillions dans le monde de la représentation, certaines propositions ont été reformulées et celles considérées incomplètes ont été interprétées en fonction du contexte. Voici une synthèse de ces comptes rendus.

1 Cadres de références du Réseau REPTIC : Profil de sortie TIC et informationnel des élèves du collégial, Profil de compétences TIC du personnel enseignant, Modèle de plan d’intégration des TIC dans les programmes, Rôles et tâches de la conseillère et du conseiller pédagogique TIC définis par compétences.

2 Exemple d’une ressource produite par un partenaire TIC : la métasynthèse de l’ARC qui dégage des déterminants d’une intégration réussie des TICE.

Retour en haut

Les études de cas

Premier cas : Sciences humaines

Synthèse du cas
Ghislaine, coordonnatrice du programme de Sciences humaines revoit la tâche de l’épreuve synthèse de programme. Le conseiller pédagogique, Benoît, qui accompagne Ghislaine, constate que pour réaliser la tâche demandée, les étudiantes et les étudiants doivent mobiliser des ressources qu’ils ne maîtrisent certainement pas au terme de leur formation. Il est exigé qu’ils utilisent des technologies pour la recherche documentaire, le traitement de l’information et la présentation des résultats d’une recherche; Ghislaine tient pour acquis que la population étudiante doit pouvoir réaliser ces tâches sans son soutien. De plus, Benoît constate que dans ce programme les cours sont surtout magistraux et que l’approche-programme est inexistante. Benoît décide de consulter sa collègue répondante TIC pour un avis. Comment cette REPTIC peut-elle aider Benoît?

Pistes d’actions

Tableau 1
Les propositions citées le plus souvent à l’analyse des comptes rendus
en lien avec le cas des Sciences humaines

propositions Nombre de citations
Que le REPTIC maîtrise les productions du Réseau 6
Amener l’enseignant à s’inscrire dans une démarche de réflexion pédagogique où le meilleur outil TIC s’imposera comme solution : déterminer les conditions pour une intégration réussie des TIC 6
Utiliser le modèle de plan d’intégration des TIC 6
Diagnostiquer la maîtrise des habiletés technologiques des élèves 6
Proposer une nouvelle ÉSP en utilisant le portfolio 6
Diagnostiquer la maîtrise des habiletés technologiques des enseignants 4
Intégrer les TIC dans une perspective d’approche-programme 3
Travailler en collaboration entre CP 2
Travailler avec les ressources humaines de la bibliothèque 2

Ce tableau révèle que les ressources produites par le Réseau REPTIC prennent une place importante dans les solutions suggérées. En effet, les propositions qui reviennent le plus souvent (6 fois sur 7) sont en lien direct avec les ressources présentées et discutées lors des rencontres du Réseau. Les sept équipes y ont fait explicitement référence en spécifiant qu’elles permettaient d’offrir une solution au problème posé. Toutefois, ajoutons ceci :

  • Deux équipes ont mentionné qu’elles utiliseraient ces ressources si elles en avaient une maîtrise suffisante.
  • Des discussions informelles durant cette rencontre confirment la volonté d’utiliser ces ressources, mais qu’une appropriation en profondeur s’avère nécessaire.

Un dernier objet à mentionner concerne la collaboration entre les REPTIC et leurs collègues conseillers pédagogiques. Deux équipes mentionnent explicitement cette nécessité.

  • À l’instar de l’appropriation des ressources, il se dégage que les REPTIC expriment une volonté à travailler en équipe avec les professionnels de leur collège dans l’accompagnement du personnel enseignant sur l’objet de l’intégration pédagogique des TIC.

En résumé, les REPTIC utiliseraient les ressources développées par le Réseau ou par des partenaires afin d’accompagner la coordonnatrice du programme de Sciences humaines, dans la révision de l’ÉSP. Cependant, même s’ils se disent disponibles à travailler de concert avec les conseillères et les conseillers pédagogiques de leur collège, certains REPTIC se sentiraient plus à l’aise s’ils possédaient une plus grande maîtrise des ressources mises à leur disposition.

Retour en haut

Deuxième cas : Techniques de comptabilité et de gestion

Synthèse du cas
Depuis 10 ans, Sandra enseigne en Techniques de comptabilité et de gestion (TCG) et possède la réputation d’être à l’écoute de ses étudiantes et de ses étudiants. Cependant, depuis quelques mois, elle constate que, pendant les cours magistraux, les élèves sont dissipés. Qu’est-ce qui lui échappe? En prenant connaissance de la théorie de Marc Prensky sur les natifs et les immigrants de l’ère numérique, elle constate que les « passeurs de connaissance parlent un langage antédiluvien ». Elle vient de terminer le MIPEC et se sent interpellée par cette situation. Elle demande de consulter, en même temps, le RL de PERFORMA et le REPTIC pour qu’on lui conseille une démarche technopédagogique.

Pistes d’actions

Tableau 2
Les propositions citées le plus souvent à l’analyse des comptes rendus
en lien avec le cas des Techniques de comptabilité et de gestion

propositions Nombre de citations
Varier les stratégies pédagogiques 7
Conditions pour une intégration réussie des TIC 5
Diagnostiquer son SavoirFaire TIC 5
Questionner le rôle du REPTIC 2

Ce tableau contient moins d’énoncés que le précédent, ceci s’explique probablement par le fait que le temps imparti au traitement de ce cas a été plus court. Malgré tout, il ressort clairement que les équipes manifestent une volonté de suggérer à cette enseignante de nouvelles stratégies pédagogiques qui, dans 5 cas sur 7, tiendraient compte des conditions pour une intégration réussie des TIC. Avec cette volonté de mieux intégrer les TICE, il apparaît nettement que l’utilisation d’un exercice diagnostique du SavoirFaire TIC du personnel enseignant serait essentielle.

Les comptes rendus consultés laissent aussi entendre qu’il s’agit avant tout d’un problème de nature pédagogique, suggérant ainsi que la pédagogie précéderait l’utilisation des TICE. D’ailleurs, les participants de deux équipes soulignent la pertinence de clarifier le rôle du REPTIC dans le contexte d’une intervention de nature, dirons-nous, essentiellement pédagogique. Il pourrait être intéressant de rappeler que le document Rôle et tâches d’une conseillère ou d’un conseiller pédagogique TIC (2004), dans le préambule déclare ceci :

« Voici le rôle d’un conseiller pédagogique affecté, à temps plein, à l’intégration des TIC à l’enseignement régulier. Rappelons qu’avant de prendre en charge le dossier des TIC, ce professionnel est avant tout un conseiller pédagogique. »

En résumé, les équipes semblent unanimes à suggérer que l’enseignante (Sandra) s’interroge sur les stratégies pédagogiques qu’elle emploie. Les conclusions de la métasynthèse de l’ARC ainsi que l’outil diagnostique du SavoirFaire TIC du personnel enseignant pourraient orienter l’enseignante vers de nouvelles avenues pédagogiques. Par ailleurs, certains REPTIC semblent dissocier le rôle de conseiller pédagogique de celui de REPTIC.

Retour en haut

Conclusion

Les analyses des comptes rendus indiquent que les REPTIC référeraient aux ressources mises à leur disposition s’ils avaient à accompagner les enseignantes et les enseignants des cas soumis. Plusieurs REPTIC expriment le besoin de s’approprier plus amplement ces ressources : connaître le potentiel de ces ressources ne signifie pas que l’on soit en mesure de les utiliser avec efficience.

Suggestion : lors d’une prochaine rencontre REPTIC, nous pourrions reprendre les histoires de cas utilisées à la rencontre de février 2009 et spécifier des procédures et des stratégies d’utilisation concrètes des ressources du Réseau dans ces situations que tout REPTIC est appelé à rencontrer. Cet exercice pourrait se répéter pour d’autres situations.

Par ailleurs, à quelques endroits, la définition du rôle du REPTIC a été remise en question : pour certains REPTIC, l’accompagnement pédagogique semble se distinguer de l’accompagnement techno-pédagogique. Lors d’une prochaine rencontre du Réseau REPTIC, y aurait-il lieu de revoir le mandat et les tâches d’un conseiller pédagogique affecté aux TICE?

Retour en haut

Ce que vous en pensez…

La synthèse de Roger de Ladurantaye met entre autres en lumière la nécessité de savoir utiliser avec efficience les ressources dont les REPTIC disposent pour leur pratique professionnelle, et non seulement de connaître leur potentiel. La synthèse soulève également une question d’importance, la place de la pédagogie dans le mandat du REPTIC, la collaboration entre celui-ci et les autres conseillers pédagogique de son collège… Voilà autant de pistes de réflexion (et d’action) qui pourront être abordées lors de nos prochaines rencontres.

Déjà quelques personnes ont placé des commentaires intéressants à ce sujet. Nous vous invitons à placer le vôtre (aller à section Commentaires au bas de la page). Voici quelques pistes :

  • Que pensez-vous de cette synthèse ? Comment vous situez-vous par rapport aux résultats ?
  • Quelle importance revêtent les cadres de référence du Réseau REPTIC (Profil TIC élèves, Guide plan TIC, compétences TIC profs, etc.) et les productions des partenaires TIC dans votre pratique professionnelle ?
  • Est-ce que vous vous y référez aisément dans des situations associées à votre pratique de REPTIC ?
  • Si non, pourquoi ? Manque de temps ? Complexité ? La situation ne s’est jamais présentée ? Vous venez de débuter en tant que REPTIC et vous ne savez pas par où commencer ?
  • Si vous le jugez opportun, avez-vous des suggestions pour favoriser l’appropriation de nos productions ?
  • L’accompagnement pédagogique du REPTIC auprès des enseignants :  qu’en est-il dans votre collège ? Vous sentez-vous impliqué à ce qui touche la pédagogie dans votre collège?

Retour en haut

Écrire une réponse