logo Federation cegeps

Suivi des cas avérés de plagiat

Print Friendly, PDF & Email

Contexte

Les collèges déploient beaucoup d’efforts pour promouvoir l’intégrité intellectuelle et prévenir le plagiat chez les étudiants (ressources à l’intention des étudiants et des enseignants, formations, activités de toutes sortes). Reste que nous possédons peu de données sur l’évolution du nombre de cas de plagiat avérés dans les collèges et il serait bien utile de pouvoir colliger ce type d’information chaque année, comme le font les universités.

Ce petit sondage posait les trois questions suivantes :

  1. Dans votre collège, est-ce qu’il existe une procédure que les enseignants doivent appliquer lorsqu’ils sont confrontés à un cas présumé de plagiat ?
  2. Dans votre collège, est-ce qu’il existe une procédure permettant de comptabiliser les cas de plagiat avérés ?
  3. Dans votre collège, est-ce qu’il existe une procédure permettant d’effectuer le suivi des cas de plagiat avérés ?

Le sondage a permis de recueillir 31 réponses et c’est excellent, compte tenu de la période de l’année à laquelle il a été lancé (juin 2018).

Même si le nom des collèges est demandé dans le questionnaire, les réponses obtenues demeurent anonymes et aucune information de nature nominative n’est divulguée.  Les réponses sont présentées sous forme de graphiques et elles sont accompagnées de précisions. 

Il est possible de consulter le détail des réponses (anonymes) dans le document de compilation.

Résultats, analyse et suites à donner

Les résultats indiquent que la presque totalité des collèges répondants (98 %) a établi une procédure à appliquer lors d’un cas présumé de plagiat. Toutefois, elle n’est pas nécessairement appliquée de façon systématique par les enseignants.

 

 

 

 

 

 

61 % des collèges répondants ont mis sur pied une procédure permettant de comptabiliser les cas avérés de plagiat, mais on peut constater chez certains un flottement dans l’application de la procédure. Lors de la rencontre REPTIC d’octobre 2018, une activité d’échanges pourrait porter sur l’utilité de systématiser la comptabilisation des cas avérés de plagiat dans les collèges.

 

 

 

 

Le suivi des cas de plagiats avérés est effectué par 67 % des collèges répondants au sondage, mais la procédure de suivi et son application systématique semble varier d’un collège à l’autre : il pourrait aussi en être question à la rencontre REPTIC d’octobre 2018.

 

Écrire une réponse