logo Federation cegeps

Stylos intelligents

QUESTION

Nous songeons à acquérir un stylo intelligent pour les étudiants du SAIDE tel que http://www.livescribe.com/fr-ca/.

  1. Avez-vous expérimenté ce type de stylo?
  2. Quelles sont vos impressions ou recommandations?

ACTIONS SUITE À CET APPEL À TOUS

Nous n’avons malheureusement pas eu de réponse du fournisseur pour l’expérimentation du Echo Smartpen. Nous achèterons vraisemblablement un exemplaire pour effectuer des tests. Des ressources intéressantes liées à l’utilisation de ces outils sont accessibles sur les sites http://differenciation.org/ et http://blogues.csaffluents.qc.ca/aidestechnos/.

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES
Centre collégial de soutien à l’intégration de l’Ouest (CCSI-O)
Roch Ducharme, Médias substituts pour déficience visuelle, Parc mobile d’équipement
Je vous ajoute une autre version du contrat d’entente entre l’étudiant et le professeur qui pourrait vous être utile. J’ai essayé la Sky il y a cinq mois; voici ce que j’en pensais à cette époque. Je ne l’ai pas réessayé depuis; espérons qu’il y a eu des améliorations :« Je viens d’essayer la nouvelle Smartpen Sky Wifi – très décevant. Garder votre bonne vieille Smartpen Echo. J’avais l’impression d’avoir un produit en test Beta; ne fonctionne pas avec les anciennes fonctions de la version Echo, et les fonctions intéressantes restent à venir ou ne fonctionnent pas.

  • Wifi  : impossibilité de me connecter au Wifi du CVM, car il faut entrer un nom d’utilisateur en plus d’un mot de passe.
  • Ne fonctionne plus avec Livescribe Desktop.
  • Ne génère pas des PenCast PDF, l’un des grands avantages d’une Smartpen Echo.
  • Ne communique qu’avec Evernote pour le moment.
  • Ne fonctionne qu’avec Livescribe Player qui nécessite un lien Internet. »
Granby Haute-Yamaska
Sébastien Godin-ProulxRéféré par Huguette Dupont
J’ai fait beaucoup de tests, mais pas beaucoup de « capsules » pédagogiques…

  • Très apprécié des étudiants, explications beaucoup plus complètes avec le son.
  • Gros problème technique, impossible de connecter le crayon au WiFi du Cégep. C’est du type choisi le Wi-Fi, entre le mot de passe (et pose pas trop de questions). L’interface est sur le crayon.
  • Je pense que la nouvelle version (ou nouvelle version logiciel) tu peux travailler avec le fil USB connecté. Mais avant le stylo avec Wi-Fi, ne fonctionnait que sur Wifi.
  • Le micro est très sensible, donc tu dois être isolé pour enregistrer…
  • Sinon, ça fait exactement ce que la pub dit. Travail bien. La qualité est là.
  • Il est possible d’imprimer des feuilles (parce qu’il faut absolument écrire sur un papier spécial), mais jusqu’à maintenant, la qualité d’impression est insuffisante, donc achat de cahier Livescribe.
Lévis-Lauzon
Isabelle Tremblay
À ma connaissance, nous n’avons pas encore expérimenté cet outil. Je le trouve drôlement intéressant. Je vais valider si on peut s’en procurer au collège, pour expérimentation. Au Cégep de Lévis-Lauzon, nous avons des calepins électroniques de type « ACECAD Digimemo » qui font à mon avis presque l’équivalent, qui numérise les notes manuscrites. Merci pour l’information!
Matane
René Bélanger
J’ai essayé un autre type de stylo. C’est intéressant mais dans mon cas, ça prend un papier spécial pour que le stylo soit utilisable. Nous l’avions acheté pour un élève en difficulté mais ça n’a pas été très apprécié. Les fonctionnalités sont là pour nous impressionner mais l’utilisation quotidienne, ce n’est pas des plus pratiques. http://csrdn.recit.qc.ca/diffpedagogique/?page_id=154
Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger
Nous ne l’avons pas encore essayé, nous avons regardé le stylo PENVEU, mais pas encore effectué l’achat.
Vieux Montréal
Marc Tremblay, conseiller pédagogique au Centre collégial de soutien à l’intégration de l’Ouest et chercheur au CRISPESH
L’utilisation du stylo intelligent commence tranquillement à tous les niveaux de scolarité. Je sais aussi qu’au niveau primaire, secondaire et universitaire, il y a de l’intérêt et de l’expérimentation. Si vous voulez, je pourrais demander à mon collaborateur du primaire, secondaire, Jean Chouinard du RÉCIT en adaptation scolaire, de commenter aussi.Mon collègue et moi avons expérimenté ce type de stylo. J’ai eu la chance de discuter avec quelques utilisateurs. Ceux qui l’utilisent l’apprécient beaucoup. C’est certain qu’il est nécessaire avec certains étudiants de retravailler leurs stratégies de prise de notes.En ce moment, je me fais poser beaucoup de questions sur le Smartpen. C’est un signe que l’intérêt est là. Et je crois avec raison. Je pense que cet outil a vraiment du potentiel pour les étudiants du SAIDE.Tout d’abord, c’est une technologie qui fonctionne bien et qui est facile d’utilisation. Pour les étudiants du SAIDE, c’est un plus. L’intérêt premier du Smartpen est de pouvoir combiner l’enregistrement vocal à l’écriture d’une note. On peut facilement réécouter la partie de notre choix en cliquant sur la note manuscrite qui nous permettra de réécouter le moment où on était en train d’écrire avec le crayon.J’ai vu une expérimentation aux États-Unis. Le Smartpen était utilisé dans une logique de conception universelle de l’apprentissage, c’est-à-dire mettre des conditions pédagogiques pour réduire ou éviter une situation de handicap de toute personne directement dans la classe. Donc, à la place d’offrir un accommodement, on essaie de construire un environnement inclusif. Dans ce cadre, à chaque cours, un élève était mandaté pour prendre des notes avec le Smartpen et le prof les mettait sur un espace virtuel genre Moodle, ce qui permettait que les notes soient accessibles à tous.Il y a deux versions du Smartpen : Echo et Sky Wifi. Mon collègue qui a testé le Sky Wifi ne l’a pas apprécié du tout. À son avis, il est encore à la version Beta. On a vérifié les commentaires sur le net et ils vont dans le même sens. Donc, on recommanderait la version Echo qui a fait ses preuves.

Pour ma part, cet outil est à intégrer dans les pratiques de tous les étudiants ayant des difficultés dans la prise de notes. Je ne crois pas que cet outil se limite aux étudiants du SAIDE. Ce n’est pas un outil spécialisé, mais universel. Toute personne ayant besoin d’améliorer sa prise de notes pourrait avoir recours à cet outil. Si l’étudiant n’a pas de difficulté dans la prise de notes, je n’y vois pas d’intérêt à ce qu’un étudiant l’utilise.

Comme toute aide technologique, il est important de bien évaluer le besoin et de s’assurer d’offrir la bonne technologie selon le vrai besoin.

Le problème majeur qui empêche une utilisation massive du Smartpen en classe est la résistance des professeurs à se faire enregistrer. Dans plusieurs collèges, c’est toujours ce qui ressort. Les professeurs ont peur que l’enregistrement soit mal utilisé. Pour répondre à ce problème, le Cégep de Dawson a créé un contrat qui engage l’étudiant à utiliser les enregistrements à des fins personnelles seulement. Mon collègue l’a traduit en français. Je vous mets ce contrat en pièce jointe.

Haut de page

Écrire une réponse