logo Federation cegeps

Remise de travaux – fichiers volumineux

Print Friendly, PDF & Email

Contexte

Un enseignant fait de la correction audio dans les PDF des élèves. Habituellement, il retourne les travaux par Omnivox, mais cette option ne fonctionne plus puisque les fichiers sont trop lourds. Je cherche donc une solution pour lui. J’ai pensé à utiliser O365 avec OneNote. Afin de lui faire la meilleure recommandation, j’aurais besoin de votre aide. Je cherche une solution simple autre que la remise par courriel si possible.

Question

Que suggérez-vous comme solution pour la remise des travaux? Si vous avez des documents et des tutoriels qui expliquent votre solution et que vous pouvez les partager, merci de les rendre disponibles.

Actions à la suite de cet appel à tous

Je vais recommander OneDrive.

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Bart

Steve Falardeau

Je vous invite à regarder du côté de Google G-suite: depuis un formulaire (Google Form) en mode questionnaire, il est possible de faire une remise de fichier.

Peut-être que le module de formulaire de Microsoft O365 permet aussi cette astuce.

CCDMD

Cyr-Marc Debien

Je crois que la meilleure solution et possiblement la plus simple est de valider avec cet enseignant quels sont les paramètres de compression de ses fichiers audio. Il est souvent plus simple d’utiliser les bons paramètres pour réduire le poids des fichiers que de changer sa façon de travailler.

Collégial international Sainte-Anne

Jean Desjardins

Je dois mal faire mon travail d’évangélisation à Vocaroo.com! Si prof et étudiants sont sur un ordinateur (parce que c’est du bon vieux flash et que les tablettes ne l’ont jamais digéré), le plus simple sera d’enregistrer les notes audio avec l’outil. En un clic de sauvegarde, il génère un lien web pour la note. Plus de lourds fichiers et on peut la placer où on la veut dans le travail de l’étudiant.e. 

Lanaudière – Joliette

Martin Richard

Si les travaux à retourner deviennent si lourds que même Omnovox ne permet plus de les renvoyer, il faut imaginer un hébergement ailleurs. Une solution simple serait de passer par OneDrive et retourner aux étudiants un lien vers leurs travaux corrigés. C’est simple et facile à mettre en oeuvre.

J’aurais quand même envie de profiter du changement nécessaire pour pousser l’enseignant vers Moodle. Il y aurait un effort à faire, mais l’enseignant bénéficierait aussi de plusieurs gains dont un outil de remise de travaux qui permet de corriger les PDF en ligne et de les retourner annotés aux étudiants.

Matane

René Bélanger

Activer le Google ClassRoom même si vous n’avez pas le Google Education.

Notre-Dame-de-Foy

Valérie Normandin

Votre enseignant pourrait utiliser Onedrive et partager les fichiers avec les élèves visés, ou alors créer un Team avec chaque élève pour déposer, par exemple, les examens et les corrections audio? Je ne sais pas à quel point vous êtes à l’aise avec ces méthodes, mais le nuage de Onedrive est très simple à utiliser et les étudiants avec qui sont partagés les fichiers reçoivent (habituellement) une notification courriel.

Profweb

Caroline Villeneuve

Peut-être que cet article peut être utile, sinon Huguette Dupont qui est à l’origine du dossier a sûrement des réponses.

http://www.profweb.ca/publications/articles/des-outils-d-evaluation-sympatic-pour-la-correction-et-l-annotation-numerique#remise-electronique

Rivière-du-Loup

Annie Pineault

Avec O365, One Drive. Il peut créer un grand dossier pour son cours. Ensuite, un dossier par étudiant qu’il partage avec l’étudiant en question. Il peut par la suite déposer les documents à l’intérieur. Je crois que c’est 1 T d’espace.

St-Félicien

Bernard Gagnon

La plateforme Moodle convient très bien avec 2G par fichier pour la remise de travaux.

Université de Montréal

Vincent Laberge, coordonnateur des recherches sur les classes inversées, Assistant de cours, Faculté des sciences de l’éducation, Département de psychopédagogie et d’andragogie

Tu es sur une bonne piste avec les logiciels de synchronisation infonuagiques comme OneDrive (le moteur de synchronisation des fichiers de Microsoft), Google Drive ou Dropbox. Cependant ce n’est pas nécessaire de passer par OneNote pour mettre les fichiers en ligne. Généralement un moteur de synchronisation s’installe sur l’ordinateur du prof, ce qui lui permet de facilement glisser-déplacer des fichiers en lots pour la mise en ligne.

Une fois le fichier dans le cloud, le prof peut créer un lien de partage privé pour chaque document (ou créer un dossier par étudiant), puis il pourra envoyer ces liens par Omnivox ou par courriel. Les étudiants pourront consulter leur fichier en ligne et/ou le télécharger, dépendamment de la plateforme utilisée.

Il faut préférablement opter pour l’option « cloud » supportée par votre cégep afin de faciliter le soutien informatique en cas de besoin de l’enseignant.

Bravo pour cette belle initiative!

 

Écrire une réponse