logo Federation cegeps

Pratiques et défis de la classe inversée au collégial et à l’université

À la rencontre REPTIC d’avril 2017, Vincent Laberge et Bruno Poellhuber (Université de Montréal) ont présenté l’activité suivante: Pratiques et défis de la classe inversée au collégial et à l’université

La présentation dresse un portrait des pratiques actuelles et défis en classe inversée, aussi bien en matière de conception et d’utilisation des vidéos que sur le plan des pratiques pédagogiques mobilisées en classe, à partir d’entrevues réalisées auprès d’une quinzaine d’enseignants à l’hiver 2017. La présentation met en évidence par des exemples concrets, différents «modèles» de classe inversée qui correspondent à différentes manières de combiner l’utilisation des vidéos et les formules pédagogiques actives en classe. Les défis relevés par les enseignants interrogés durant cette enquête et les conseils qu’ils ont bien voulu adresser à des enseignants qui désirent adopter ces pratiques sont amplement couverts. Une période d’échanges a permis aux participants à l’activité de discuter de leurs propres pratiques de classe inversée, d’établir des stratégies de mise en place de ces pratiques pédagogiques et d’échanger des conseils et réflexions.

Écrire une réponse