logo Federation cegeps

Plan stratégique du cégep

QUESTION

J’ai une question en rapport avec le plan stratégique de votre cégep. Si votre plan stratégique a été refait dernièrement (depuis les 2 ou 3 dernières années), est-ce qu’il à l’intérieur de ce plan, un objectif en lien avec le développement des TIC dans votre cégep? Si oui, quels sont les indicateurs ou les cibles identifiées pour réaliser cet objectif.

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau

Présentement, le plan stratégique est en construction. Lorsqu’il sera présenté à l’ensemble du cégep, je vais pouvoir t’en faire part. Je sais cependant qu’il y a des objectifs de développement des TIC (ils ont pris mon plan d’intégration des TIC pour construire le plan stratégique).

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

Puisque le plan stratégique n’est pas encore adopté je te prie de ne pas diffuser ces informations pour l’instant.

Notre plan stratégique est sur le point d’être adopté. Ce plan stratégique ne mentionne pas directement les TIC. S’il est un défi qui y est représenté et qui pourrait indirectement toucher les TIC, c’est le défi de « offrir une expérience éducative déterminante ».

Les stratégies qui y sont liées :

  1. fournir des équipements à la fine pointe de la technologie dans les lieux d’enseignement et
  2. soutenir l’innovation pédagogique

Hé oui c’est maigre! Ou bien je ne sais pas lire! C’est diétéTIC!

Granby Haute-Yamaska
Huguette Dupont

Notre plan stratégique est un plan 2004-2009 que nous avons étiré d’une année pour s’harmoniser avec le changement de DG. Dans notre plan stratégique actuel, il y a un objectif stratégique « 5. Développer l’innovation pédagogique » et une cible « 5.2 Maintenir l’utilisation des TIC dans une perspective d’aide à la réussite ». Nous avions des indicateurs d’utilisation de Groupwise et de DECclic qui étaient insuffisants pour mesurer le développement des TIC. On a aussi une cible de perfectionnement, qui ne précise pas les TIC mais dans les faits, nous avons beaucoup développé cet aspect (9.3 Assurer le perfectionnement du personnel, la formation nécessaire à la promotion interne et celle nécessaire à l’actualisation et à la diversification des méthodes pédagogiques.)

Nous avons un nouveau DG (qui est notre ancien DÉ) et nous allons développer un nouveau plan stratégique au cours des prochains mois. Je ne peux prévoir ce qu’il y aura dedans et comment les TIC y seront intégrés mais je suis optimiste.

Jonquière
Manon Lessard

Le plan stratégique ne contient pas d’objectif en lien avec le développement des TIC. Mais le plan de la réussite, qui en découle, stipule qu’un plan d’intégration des TIC doit être élaboré d’ici 2012. Donc, c’est à venir!

Laflèche
Sonia Marchand

Nous sommes actuellement à élaborer notre plan stratégique. Je ne suis donc pas en mesure de répondre à ta question pour le moment… Dans quelques semaines (avril-mai) j’aurai plus de détails.

Lanaudière – Joliette
Martin Richard

Voici un extrait de notre plan stratégique 2008-2013 disponible ici :

ORIENTATION 1 – OFFRIR UN ENVIRONNEMENT ÉDUCATIF STIMULANT

OBJECTIF 1 : Consolider la pratique d’un enseignement de qualité par l’adaptation des méthodes pédagogiques en fonction du profil évolutif des étudiants se destinant à l’université ou au marché du travail ainsi que de l’impact des technologies de l’information.

1.4 Avoir réalisé le profil TI des programmes.

1.4.1 Élaborer pour chaque programme un profil de compétences TI spécifique.

Indicateur : 50 % des programmes d’études en 2013.

Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard

Voici ce que notre plan dit au sujet des TIC :

ORIENTATION 1 – OFFRIR UN ENVIRONNEMENT ÉDUCATIF STIMULANT

Un environnement éducatif stimulant est composé de programmes de formation attractifs et qualifiants, d’activités étudiantes riches et variées, d’un environnement physique accueillant et de ressources suffisantes pour soutenir les étudiants face à leurs difficultés.

Pour ce faire, le Cégep régional de Lanaudière et ses collèges constituants consacreront l’énergie et les ressources nécessaires à la création de conditions facilitant le développement de pratiques pédagogiques novatrices, notamment celles qui intègrent les TI. La participation aux activités parascolaires est également un moyen de faire des apprentissages et de développer des habiletés de vie en société. Le Cégep régional et ses collèges constituants s’engagent également à soutenir les efforts de leurs étudiants et le développement des qualifications professionnelles des membres du personnel.

OBJECTIF 1 Consolider la pratique d’un enseignement de qualité par l’adaptation des méthodes pédagogiques en fonction du profil évolutif des étudiants se destinant à l’université ou au marché du travail ainsi que de l’impact des technologies de l’information.

La qualité du travail des enseignants, tant leur enseignement que leur capacité à établir une relation maître élève signifiante, est largement reconnu dans les trois collèges constituants comme un facteur déterminant de la réussite éducative. Toutefois, la diversification des parcours scolaires d’un individu pour acquérir ses compétences au niveau collégial ainsi que le développement des nouvelles technologies nécessite l’adaptation des enseignements et la mise à jour des compétences spécifiques des enseignants.

Cibles
Actions

1.1 Avoir soutenu les enseignants dans l’adaptation de leurs méthodes pédagogiques au profil évolutif des étudiants.

1.1.1Créer un plan de soutien et d’accompagnement des enseignants.

1.3 Avoir mis à jour nos programmes de façon continue.

1.3.1 Concevoir un processus de veille stratégique touchant les besoins de formation, incluant les TI.

1.4 Avoir réalisé le profil TI des programmes.

1.4.1 Élaborer pour chaque programme un profil de compétences TI spécifique.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

Notre plan stratégique (2010-2015) a été refait récemment. On fait allusion au développement des TIC dans le texte de présentation du deuxième enjeu (Promouvoir la réussite des étudiants en s’adaptant aux besoins contemporains.). Voici ce qu’on y trouve :

« … En outre, pour s’inscrire dans la mouvance internationale, les enseignants devront de plus en plus proposer des approches pédagogiques qui prennent en compte notamment les nouvelles technologies de l’information et les techniques d’apprentissage axées sur l’acquisition des compétences et les changements organisationnels auxquels seront confrontées les entreprises dans un contexte de mondialisation. À cet égard, les ressources didactiques autant celles de la bibliothèque que celles de l’audiovisuel de même que les technologies de l’information mises à la disposition des étudiants et des enseignants devront répondre le plus adéquatement possible aux besoins contemporains de formation et de perfectionnement. Cette nécessaire adéquation a été réclamée par tous les groupes consultés. … »

Et un peu plus loin :

« …La qualité des infrastructures physiques et des technologies de l’information fait partie intégrante des conditions favorables pour assurer un milieu de vie de qualité et un environnement éducatif plus adapté à des exigences et à des standards internationaux. … »

De plus, la troisième orientation de cet enjeu (Offrir un milieu de vie de qualité.) comporte un objectif qui est libellé comme suit :

« Atteindre les objectifs du plan directeur informatique en 2015. »

Cet objectif a comme indicateur ce qui suit :

« % d’atteinte des objectifs du plan directeur de la Direction de l’informatique et des technologies de l’information et des communications (DITIC) par rapport à 2009-2010. »

Par ailleurs, le texte de présentation du troisième enjeu (Accroître les compétences professionnelles du personnel pour mieux répondre aux besoins contemporains.) fait allusion aux changements technologiques de la manière suivante :

« Répondre aux besoins des étudiants, être à la fine pointe de la pédagogie et intégrer les changements technologiques dans l’enseignement exigent de la part du personnel qu’il soit bien préparé afin de maintenir un haut niveau de compétence. »

Par contre, les orientations et objectifs de cet enjeu ne font pas référence aux changements technologiques.

 

Outaouais
Louis Raymond

Ici on est en plein dans la refonte du plan stratégique… On compte bien y mettre le profil TIC de l’étudiant. J’ai bien hâte de lire ce qui se fait ailleurs!

Profweb
Philippe Aubé

C’est drôle que tu poses la question, Profweb est présentement à travailler sa planification stratégique et dans le cadre de nos travaux, nous avons examiné quelques plans stratégiques qui sont parfois disponible sur des sites des cégeps. Je te conseille entre autres de regarder sur le site du Cégep de Victoriaville.

Rimouski
Bruno Lavoie

Le plan stratégique est 2010-2015 donc tout nouveau. En page 35 du plan, il y a un plan d’intégration des TIC. 

ORIENTATION 2
Assurer la qualité de la formation dans tous les actes éducatifs.

OBJECTIFS STRATÉGIQUES
2.1 Procéder à une actualisation constante de l’enseignement et de la formation.

MOYENS
Plan d’intégration des TIC et des équipements technologiques nécessaires à la formation et à l’enseignement

Sainte-Foy
Jean-Guy Fallu

L’orientation 3 intitulée « Améliorer en continu la qualité de l’enseignement et des services » a notamment comme objectif d’exploiter de façon optimale les possibilités offertes par les outils technologiques.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

Voici ce que notre plan stratégique 2010-2015 comprend et les mandats qui relève du CP-TIC :

Texte du plan stratégique (extraits) :

Pour conserver sa place sur l’échiquier de l’enseignement supérieur, le Cégep de Saint-Félicien a avantage à être ultrasensible à l’apparition de phénomènes nouveaux qui émergent dans plusieurs sphères de notre société en mouvance. C’est ainsi que notre institution doit conséquemment être, à la fois, visionnaire et proactive. Qu’il s’agisse simplement de considérer l’arrivée de nouveaux types de clientèles telles la génération C, les étudiants du renouveau pédagogique au secondaire, sans oublier l’omniprésence des technologies de l’information et des communications (TIC)6 dans nos vies.

La génération C7

Ce sont près de 1,5 million de Québécois nés entre 1984 et 1996. Cette génération a grandi avec des ordinateurs et Internet. Les gens qui la composent savent communiquer, collaborer et créer de façon virtuelle et ce, comme jamais personne n’a su le faire auparavant. En observant de façon spécifique ce type de clientèle (12 à 17 ans), cinq (5) grandes tendances caractérisent le profil de cette génération :

  1. Les jeunes sont de grands utilisateurs des technologies de l’information;
  2. On compte en grand nombre des jeunes actifs sur les réseaux sociaux;
  3. La mobilité est de plus en plus présente auprès des jeunes;
  4. Les jeunes utilisent surtout les technologies pour communiquer;
  5. Une proportion grandissante les utilise pour collaborer et créer.

De l’avis du Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO), les méthodes d’enseignement à utiliser sont le mentorat, les contenus Internet ou multimédias, les outils de simulation ou jeux vidéo, le tuteur virtuel, etc. Bref, il semble clair qu’ils apprennent différemment des générations précédentes.

Sous l’angle de la dynamique propre à l’enseignement, on parle désormais de techno-pédagogie plutôt que de pédagogie traditionnelle car cette génération a des attentes technologiques particulières envers les professeurs. «L’élève d’aujourd’hui sait que la connaissance se trouve partout et qu’elle ne doit pas obligatoirement transiter par la tête d’un enseignant pour qu’il y accède. Il sait qu’il peut chercher et trouver de l’information, et qu’il lui est aussi possible de contre-vérifier ce qu’on lui dit. Ainsi, le professeur représente encore une grande source de connaissances, mais ce n’est pas la seule. La notion d’autorité passe de la contrainte (qui fonctionne de moins en moins) à l’argumentation (qui donne de meilleurs résultats si elle est valorisée en bas âge). Allergiques à beaucoup de choses, les enfants d’aujourd’hui ont aussi tendance à se montrer rébarbatifs quand on ne leur propose qu’un seul plan de match. C’est comme s’ils savaient qu’il est normal que chacun n’apprenne pas les mêmes choses de la même façon et à la même vitesse. »

D’ailleurs, cette génération estime que leurs enseignants n’ont pas ce qu’il faut pour enseigner à l’aide des TIC. Cela constitue sans doute un défi9, et ce, en dépit du fait qu’au cégep de Saint-Félicien déjà plusieurs projets pédagogiques mettent à profit l’utilisation de ces technologies. Cette mouvance pourrait nous inciter à adapter nos pratiques en développant une culture technologique par l’utilisation d’outils multimédias, par des exercices et des quiz en ligne et en permettant de plus en plus aux étudiants de consulter les notes de cours sur le web, etc. Elle nous obligera sans doute également à mettre davantage à profit l’utilisation de toutes les sources d’information ainsi que des réseaux susceptibles de rendre accessible le savoir mais aussi de multiplier le recours à divers types de tutorat et de stratégies d’encadrement visant à supporter les apprentissages des étudiants.

Ainsi, avec l’avènement du Web interactif, il est essentiel que nous adoptions un regard prospectif qui incite non pas l’utilisation de l’ordinateur comme «machine à enseigner» mais comme outils d’accessibilité à la connaissance, de support à la construction collective des connaissances, de soutien à la collaboration étudiante dans le cadre des travaux scolaires et de communication entre tous les acteurs.

Voilà un bref aperçu de notre idéologie à ce sujet.

Valleyfield
Louise Leduc

Dans notre plan stratégique 2008-2013 à l’orientation 2 :
Un enseignement de qualité et une offre de formation adaptée aux réalités du monde actuel et de l’évolution du marché du travail.

Sous l’objectif :
2.1 Adapter nos approches pédagogiques, méthodes d’encadrement et mécanismes de soutien aux nouvelles populations étudiantes.

Une des cibles est :
Avoir réalisé une meilleure intégration des TIC à l’enseignement.

Le moyen indiqué est :
Réaliser une meilleure intégration des TIC à l’enseignement.

Vanier
Marleigh Greaney

Malheureusement, notre dernier plan stratégique donne très peu de place aux TIC. Les TIC sont mentionnés aux points 3.1.1 et 6.2.3 – pas grand-chose, comme tu verras!

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Q1 : Si votre plan stratégique a été refait dernièrement (depuis les 2 ou 3 dernières années)

  • Rép. : Non, il date de 2006 et nous serons en période de révision cette année.

Q2 : Est-ce qu’il à l’intérieur de ce plan, un objectif en lien avec le développement des TIC dans votre cégep? Si oui, quels sont les indicateurs ou les cibles identifiées pour réaliser cet objectif.

  • Rép. : il n’y avait pas de cibles identifiées.

Écrire une réponse