logo Federation cegeps

Plagiat, tricherie et promotion de l’intégrité intellectuelle

Cet appel à tous a été envoyé aux trois communautés de pratique suivantes: PERFORMA, REBICQ et Réseau REPTIC. J’ai été agréablement surpris de l’ampleur de la réponse. Merci à toutes et à tous pour votre implication; nous venons de faire la preuve que c’est ça la force d’un réseau! 

Contexte

Dans notre nouvelle Directive sur la tricherie et le plagiat dans les travaux scolaires et les examens datée du 23 juin 2015, il est écrit : « Pour la prévention de la tricherie et du plagiat, pour la promotion de l’intégrité intellectuelle et de la propriété des idées, la Direction des études diffuse de l’information sur ce qu’est l’intégrité et la propriété des idées. »

En clair, ça signifie que la Direction des études s’engage à informer la communauté collégiale au sujet de la tricherie et du plagiat. Nous avons d’ailleurs organisé une journée pédagogique en octobre pour permettre aux enseignants de se donner une vision univoque de ce que sont la tricherie et le plagiat et pour réfléchir aux façons d’éduquer et de promouvoir des comportements éthiquement responsables.

Afin de poursuivre nos activités de promotion, nous souhaiterions connaître les stratégies de promotion de comportement lié à l’honnêteté intellectuelle que vous déployez dans vos collèges respectifs. De plus, nous souhaiterions consulter la documentation que vous avez élaborée pour contrer le plagiat et la tricherie afin d’éviter de réinventer la roue.

Détails des réponses:

ÉTABLISSEMENT/RÉPONDANT

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Johanne Morel
PERFORMA

Pour le plagiat et la tricherie, nous avons un article dans la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIEA) et un code de conduite incluant des articles dans l’agenda des étudiants. Nous n’avons pas de directives, ni de procédure officielle donc je te fais parvenir le texte de la PIEA concernant la tricherie et le plagiat.

Baie Comeau
Émilie Dupras-Langlais, REBICQ
Stéphanie Coll, REPTIC

Au Cégep de Baie-Comeau, nous tentons de faire de la sensibilisation au plagiat. Nous avons fait une campagne avec une affiche qui dit « Le plagiat au cégep de Baie-Comeau, c’est tolérance zéro ». Les enseignants disent aux étudiants de consulter les sections de la PIEA à ce sujet qui sont mises dans l’agenda. Il y a aussi l’onglet « plagiat » sur notre site Web.s L’affiche a un code QR qui redirige vers l’onglet du site Internet

Nous avons un comité plagiat qui se réunit et qui donne une direction aux travaux entrepris. Suite aux compressions, nous avons moins de monde et on m’a demandé d’animer le comité. Pour l’instant, nous n’avons pas eu le temps de faire de rencontre. Le comité est formé de moi (Spécialiste en moyens techniques d’enseignement [SMTE]), un conseiller pédagogique, deux ou trois professeurs. Ce n’est pas tellement clair quels sont les mandats exacts et je n’ai pas eu le temps de me pencher là-dessus. Je crois que nous serons plus actifs après les fêtes.

Nous voulions faire du travail de sensibilisation auprès des étudiants, mais aussi des enseignants. J’ai moi aussi fait une présentation lors d’une journée pédagogique l’an passé. Je crois qu’il y aura d’autres actions, mais ce n’est pas encore ciblé.

Champlain – Lennoxville
Judith Beaudoin
REPTIC

Notre documentation est en anglais, mais la voici quand même…

Nous avons installé les affiches dans toutes les salles de classe, et la présentation PowerPoint est présentée en début de session sous forme d’ateliers dans les cours d’Anglais (introduction) à la discrétion des enseignants.

Édouard-Montpetit
Renée Asselin
PERFORMA

En mai dernier, le service des communications a envoyé à la communauté étudiante trois messages.

Aussi, certains programmes utilisent maintenant Compilatio.net.

Nous avons nous aussi à travailler sur la « promotion de l’honnêteté ».

Gérald-Godin
Jonathan C. Rousseau
REBICQ

Depuis deux ans, le Cégep Gérald-Godin organise la Semaine de prévention au plagiat et à l’honnêteté intellectuelle. La semaine est organisée par un petit comité qui, cette année, était formé d’une enseignante, de la conseillère pédagogique responsable des TICs, de la responsable de la vie étudiante et de moi-même, bibliothécaire du Cégep.

Une page dédiée au plagiat a été rédigée par Roseline Dufault sur la plateforme «S’informer» de Sandra Lenneville. J’y ai ajouté une médiagraphie que les professeurs peuvent partager avec les étudiants.

Durant la Semaine de la prévention au plagiat et à l’honnêteté intellectuelle, plusieurs activités sont organisées. D’abord, un courriel de sensibilisation est envoyé aux enseignants afin que ceux-ci abordent le sujet avec leurs étudiants. Cette année, nous avons mis en place un petit jeu-questionnaire sur Facebook (avec des bonbons à gagner) avec des questions techniques (règlements, éthique) et ludiques (sur des cas de plagiat célèbres). Nous avons également organisé un « photomaton » dans lequel les étudiants certifiaient leur honnêteté intellectuelle de façon farfelue. La bibliothèque a mis en place une exposition sur la question. Le comité de l’an passé avait mis en place un quiz en ligne pouvant être utilisé en classe.

À la demande des enseignants, des formations peuvent être données à leurs étudiants.

Granby
Daniel Marquis
REBICQ

Outil de formation: Biblio-guide

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard
REPTIC

Plusieurs mesures sont prises au cours de la première session:

  • l’agenda contient les règlements pédagogiques sur le plagiat et la fraude;
  • tous les plans de cours contiennent des extraits du règlement;
  • un questionnaire de sensibilisation est diffusé via Léa-Sondage;
  • des affiches sur notre slogan Copier-Coller-Couler;
  • dans les capsules de formation TIC, une présentation est faite par les membres de la bibliothèque dans les deux premières semaines de cours;
  • vers la mi-session, les membres de la bibliothèque font une formation (1 h 50) sur la recherche informationnelle et une place importante est faite aux citations des sources, à la médiagraphie et à la propriété intellectuelle.
  • puis, dans la majorité des cours, les professeurs demandent aux étudiants de déposer leurs travaux dans Turnitin. De plus, les étudiants savent très bien que les professeurs n’hésitent pas à rapporter à la direction les cas de plagiat et fraude lors des évaluations.

Donc, des mesures d’information et de promotion des bons usages, mais aussi des informations précises sur les différentes conséquences associées à ce type de situation.

Lanaudière – Joliette
Isabelle Vadeboncoeur
REBICQ

Ici, au Cégep de Lanaudière à Joliette, c’est le service de l’organisation scolaire qui s’est chargé de faire cette promotion. Voici un lien vers la page de la campagne de sensibilisation et pointant vers un document d’information.

Des affiches sont installées un peu partout dans le collège.

Lanaudière – Terrebonne
Martin Pelletier
REPTIC

La PIEA en fait mention ainsi que les plans de cours. La plupart des enseignants en parlent lors des premiers cours en lien avec la notion de plagiat et autres fraudes, mais pour le reste… tout reste à faire.

Nous devions nous doter de directives et le comité plagiat devrait se pencher sur le dossier de la sensibilisation et de « l’éducation » des profs et des étudiants, mais il est boycotté.

LaSalle
Sophie Valentin
REPTIC et REBICQ

Au Collège LaSalle, nous faisons beaucoup de sensibilisation à la propriété intellectuelle depuis ces derniers mois. Ces activités sont organisées par le Comité prévention plagiat qui est composé d’enseignants, d’une coordonnatrice de programme, d’une coordonnatrice au soutien pédagogique, de la coordonnatrice du Centre de documentation et de la responsable du développement des programmes pour la formation en ligne.

En février dernier, nous avons ainsi organisé un kiosque avec des jeux et questionnaires sur le plagiat et la contrefaçon. Nous avons aussi lancé un concours auprès des étudiants pour la création d’un logo que nous utilisons désormais sur nos formulaires, affiches et outils d’information et de sensibilisation.

En septembre 2015, nous avons lancé une campagne de sensibilisation au droit d’auteur en utilisant les supports suivants : affiches, diaporamas sur les écrans télé, nouvelle dans le journal du Collège et fonds d’écrans sur les postes étudiants.

Par ailleurs, nous prévoyons d’organiser une matinée entièrement dédiée au droit d’auteur et à la citation des sources lors de notre prochaine journée pédagogique. Nous espérons ainsi que les enseignants seront à même, à leur tour, de former leurs étudiants à utiliser correctement leurs sources.

Enfin, à l’hiver 2016, nous lancerons une nouvelle version de notre manuel antiplagiat qui sera déclinée sur les différentes plates-formes du Collège et le site du Centre de documentation et distribuée sous format papier aux étudiants. Ce manuel se veut un guide rappelant aux étudiants ce qu’est le droit d’auteur et, exemples à l’appui, comment éviter le plagiat.

Tu peux consulter la version actuelle de la page Droit d’auteur du Centre de documentation (qui sera donc modifiée lors de la prochaine rentrée), ainsi que celle sur la recherche documentaire.

Parallèlement à ces différentes actions, nous poursuivons bien sûr les ateliers de formation au droit d’auteur dispensés dans les cours, soit par les enseignants soit par la responsable du Centre de documentation (moi-même). Nous faisons aussi la tournée des équipes-programmes pour rappeler aux enseignants les règles et procédures à suivre, les outils qui sont à leur disposition (notamment le Guide des travaux écrits réactualisé en 2015 et le Certificat d’intégrité) et évaluer les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans ce domaine.

Lévis-Lauzon
Paule Drouin
REBICQ

Sur le site du catalogue figure en première nouvelle, au centre dans la page d’accueil, le lien vers le contenu de formation. Un dépliant sur la fraude scolaire qui lui a est distribué à chacun des étudiants dans le processus régulier par la Direction des études. Lors des travaux entourant le plagiat, on a utilisé la notion « d’intégrité intellectuelle » par contre l’expression ne figure pas dans les outils de promotion antiplagiat auprès des étudiants.

imgLevis-Lauzon

Limoilou – Campus de Charlesbourg
Marc Julien
REBICQ

Nous donnons une formation à la bibliothèque aux étudiants de première année de plusieurs programmes, voir Activité 5 – Comment éviter le plagiat avec les règles de citation et la bibliographie.

Il y a un questionnaire qui a été développé sur Moodle, mais il n’est pas très utilisé à ma connaissance.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin
REPTIC

Tu trouveras, ci-joint un plan d’action que nous devions mettre en œuvre cet automne. Cependant, en raison de boycottages, le comité ne se réunit pas et les travaux en sont ralentis.

Voici aussi des références à des pages Web qu’un collègue et moi avons préparées :

Maisonneuve
Guillaume Cloutier
REBICQ

Au Collège de Maisonneuve, la bibliothèque est au cœur de plusieurs initiatives en regard de l’intégrité intellectuelle. À cet égard, l’accent est mis sur les façons d’éviter le plagiat et de travailler avec honnêteté plutôt que sur les sanctions applicables. Voici quelques exemples de ce qui est fait chaque année :

En début de session, des ateliers de sensibilisation au plagiat et à la nécessité de citer ses sources sont donnés directement en bibliothèque aux nouveaux étudiants. Ces ateliers se déroulent dans un laboratoire et prennent la forme d’une présentation PowerPoint. Y sont abordés : les situations les plus fréquentes de plagiat et comment les éviter, les politiques institutionnelles à l’égard du plagiat et l’importance de citer ses sources dans les règles de l’art. Tous les outils offerts par la bibliothèque pour citer les sources sont présentés sommairement.

En regard de la citation des sources, le style APA prévaut au collège et nous faisons principalement la promotion de deux outils :

Notre site web représente également une vitrine pour l’intégrité intellectuelle.

Lors des formations aux compétences informationnelles intégrées aux cursus de certains cours, la question de l’intégrité intellectuelle est abordée systématiquement. La collaboration avec les professeurs nous apparaît indispensable dans ce dossier.

Finalement, l’équipe de la référence offre support et formation éclair sur la citation des sources en style APA.

Marianopolis
Amy MacLean
REBICQ

Hélène De Celles (responsable de la bibliothèque au Cégep de la Gaspésie et des Îles) a déjà posé ces questions (ou un tel genre). Voici la compilation:

Marie-Victorin
Élise Bélanger, REBICQ
France Séguin, REPTIC

Nous avons organisé une campagne de sensibilisation en deux phases.

Durant une journée l’hiver dernier et une journée cet automne, des signets ont été remis aux étudiants et des hommes et femmes-sandwichs se sont promenés sur le campus, arborant des affiches qui expliquent ce qu’est le plagiat.

Les mêmes affiches étaient aussi sur les babillards et le message était relayé sur nos réseaux sociaux.

Je joins deux exemples :

Les messages étaient différents à l’hiver et à l’automne.

Nous avons élaboré un plan d’action biennal 2014-2016 pour contrer le plagiat et la tricherie par une campagne d’information. Tu trouveras le plan d’action ci-joint, de même qu’un exemple de deux outils que nous avons développés pour l’occasion, soit des affiches pour homme-sandwich et des signets à distribuer pour sensibiliser les étudiants. Ces outils réfèrent à notre site de la bibliothèque sur lequel nous avons développé une section Plagiat.  

Ce dossier, chez-nous, est aussi sous la responsabilité de la Direction des études, mais nous avons formé un comité de travail qui inclut tous les services interpellés par ce thème : une personne du Cheminement scolaire, une personne du Service aux étudiants, une personne de la bibliothèque et une personne des Communications, en plus des personnes relevant de la Direction des études soit deux conseillères pédagogiques et deux directeurs adjoints des études. Le nom des personnes est inscrit dans le plan d’action. Il faut aussi prendre note que dans le contexte de compressions budgétaires, les sommes allouées à ce dossier étaient très limitées. Aussi, tu verras dans le document Annexe au Plan d’action, j’ai mis en jaune les opérations réalisées pendant la dernière année.

Matane
Agathe Belzile
PERFORMA

Lors d’un atelier de présentation du guide de présentation des travaux destiné aux étudiants de première session, nous en profitons pour les sensibiliser au phénomène du plagiat. Nous utilisons les outils produits par le Cégep de Sainte-Foy et ceux trouvés sur le site.  

Montmorency
Philippe Lavigueur
REBICQ

D’abord la PIEA, dont certains éléments traitent de la fraude et du plagiat. Les professeurs qui y font référence dans leur plan de cours. Il y a aussi évidemment Compilatio. Ça, c’est du côté punitif.

Du côté éducatif : Les formations aux Compétences informationnelles dans leur ensemble.

L’outil bibliographique et la page «Citer ses sources».

La page de Zotero et les formations spécifiques (j’en ai donné trois cette session, c’est un début).

Il y a quelques années, j’ai fait installer dans tous les laboratoires du Collège, cette affiche (j’aurais voulu quelque chose de personnalisé, mais le budget est coupé…)

Nouvelles Frontières
Marie Pier Garneau
REPTIC

Au moment où on se parle, nous sommes dans le même processus de réflexion à Gatineau!

Actuellement, nous fonctionnons au cas par cas avec une note au dossier. La direction fait le tour des classes en début de session afin de présenter certains points importants de la PIEA, dont la section portant sur le plagiat et la tricherie.

Le seul bémol avec cette stratégie, c’est qu’elle n’est pas claire en ce qui a trait à l’évaluation de l’étudiant ni aux sanctions. Il faut un encadrement et un suivi auprès des étudiants qui agissent faussement en plagiant ou en trichant. Doit-il y avoir une progression dans les « pénalités » entre la première session et la quatrième session d’étude? Est-ce que le plagiat et la tricherie sont dus à une mauvaise méthodologie de travail? Je n’ai pas encore de réponse à ces questions, mais je sais que ton sondage saura m’éclairer!

Outaouais
Jean-François Nadeau
REPTIC

Je vous envoie un compte-rendu d’une intervention qu’un enseignant en Technologies du génie électrique a fait auprès d’étudiants qui avaient plagié un texte. Ce qu’il y a de très intéressant dans cet incident, c’est que l’enseignant a… enseigné! Au lieu de sortir les gros canons, il a pris soin de réagir à un niveau qui pourrait susciter le plus possible l’engagement des élèves à ne plus commettre cette erreur.

C’est une piste de réflexion intéressante pour déterminer les postures possibles que peuvent prendre les professeurs devant les différents cas de plagiat.

Réseau REPTIC
Nicole Perreault
Animatrice

Voici les ressources associées au mot-clé «Plagiat et tricherie» dans le site REPTIC.On y retrouve, entre autres, un lien vers les travaux réalisés par le Cégep Garneau pour contrer le plagiat.

Une compilation d’appel à tous intégrant les réponses de PERFORMA, REBICQ et de REPTIC, ce sera pas mal riche!

Rimouski
Maxime Ross
REPTIC

De notre côté, un plan global de sensibilisation à l’égard du plagiat électronique est en cours au collège. Différents moyens sont pris pour effectuer la sensibilisation, par exemple :

  • Acquisition du logiciel Compilatio.Net depuis l’été dernier.
  • Optimisation des procédés informatiques au redémarrage des postes dans les laboratoires (effacement de toutes les données sur le disque dur) pour empêcher un étudiant de récupérer un travail d’un autre étudiant créé à partir de ce même poste.
  • Séances d’information au sujet du nouvel outil Compilatio.Net
  • Déploiement d’un carton « À l’abri du plagiat électronique » dans les différents laboratoires informatiques du collège (action en cours et non complétée) pour la sensibilisation auprès des jeunes.
  • Revue de la politique par l’entremise du comité de prévention du plagiat.

Voilà, n’hésite pas si tu as des questions.

Rosemont
Marie-Ève St-Denis
Directrice adjointe des études et de la vie étudiante
Formation générale, vie étudiante et réussite

Nous en sommes exactement au même point que vous. Notre politique doit être mise à jour et la promotion des bonnes pratiques reste à faire… L’an passé, nous nous sommes penchés sur l’utilisation du logiciel de détection de plagiat Compilatio, mais cela a soulevé plus de questions que cela a pu en régler.

Je suis désolée de ne pas pouvoir vous en dire plus. Bien sûr, vos réflexions sur le sujet nous intéressent!

Sainte-Foy
Geneviève Synnott
PERFORMA

Voici le dossier thématique de plus de 70 pages intitulé «Stratégies antiplagiat» produit par mes collègues (disponible sur le site Web Le babillard des ressources pédagogiques du Cégep de Sainte-Foy).

Et voici le libellé de l’article traitant du plagiat et de la fraude dans notre PIEA (au cas où cela peut vous servir) :

6.1.12 Plagiat et fraude

Tout acte de plagiat et de fraude sera sanctionné. Constitue notamment un plagiat ou une fraude tout acte de copier ou de fournir ou recevoir volontairement de l’information lors d’un examen, de reproduire en tout ou en partie le travail d’une autre personne, qu’il s’agisse d’un document imprimé, audiovisuel ou électronique, sans y faire expressément référence, de remplacer un étudiant ou de se faire remplacer lors d’un examen, de remettre un travail réalisé par une autre personne, d’obtenir, posséder ou utiliser frauduleusement des questions ou réponses d’examen, de falsifier les résultats de travaux ou d’examens.

En cas de plagiat, de coopération à un plagiat ou de fraude lors d’un examen ou d’un travail, l’étudiant obtient la note « 0 » pour cet examen ou ce travail, sans exclure la possibilité d’autres sanctions compte tenu de la gravité de la faute ou du fait qu’il s’agisse d’une récidive. Chaque cas de plagiat ou de fraude doit être signalé à la Direction des études ou à la Direction de la formation continue selon les modalités en vigueur.

Saint-Félicien
Sylvie Dallaire
REBICQ

Formations : En début d’année, tous les élèves viennent à une rencontre via leur cours de Français pour les programmes techniques et via un autre cours pour le préuniversitaire pendant laquelle nous présentons les services de la bibliothèque et donnons des informations sur le plagiat.

Le conseiller TIC Bernard Gagnon, qui anime cette partie présente un dépliant, la politique contre le plagiat et donne des trucs pour éviter le plagiat. Il parle aussi des images libres de droits via la recherche sur Google. Il a fait une page très pertinente sur son blogue.

Nous avions un comité de conseillers pédagogiques, de professeurs et adjoint à la Direction des études qui pilotait ce dossier et les activités rattachées, mais depuis qu’il y a des changements à la Direction des études, on ne se réunit plus (plus d’un an)!

Outils : Sur le site de la bibliothèque, nous donnons quelques informations et référons les étudiants et les enseignants à ce blogue via un lien.

Nous avions fait des kiosques de sensibilisation et l’an passé, M. Claude Robinson est venu rencontrer les étudiants.

Le Collège a acheté une licence pour le détecteur Compilatio.

Nous avons réalisé un dépliant ainsi que des diapositives que j’insère dans ma présentation aux élèves de première en début d’année.

Shawinigan
France Landry
REBICQ

Activités/Comités : Depuis deux ans, nous avons formé un comité responsable de la sensibilisation au plagiat. Nous tenons en mars un kiosque dans le mail du Collège pour rencontrer les étudiants afin de les informer et les sensibiliser au plagiat et autres tricheries.
À notre kiosque, nous demandons aux étudiants de répondre à une question quiz, ce qui les rend éligibles au tirage de quelques prix de participation. Beaucoup d’étudiants se présentent à notre kiosque et nous prenons le temps d’échanger avec eux.
Nous lancerons en mars prochain un concours s’adressant aux étudiants de première et deuxième année de Cégep, pour la réalisation d’une capsule vidéo sur la sensibilisation au plagiat et autres tricheries. Les gagnants seront connus à l’Automne 2015.

Outils : Nous avons élaboré un document de référence que nous distribuons aux étudiants et enseignants. Nous avons également produit du matériel promotionnel comme des signets, carnets de notes avec de petits slogans tels que «zéro plagiat ou 0%?», «des guillemets svp!», «Copier, Coller, Citer!»

Formations : Quelques formations documentaires portant exclusivement sur le plagiat ont été données, mais dans la plupart des autres formations nous abordons le sujet.

Sherbrooke
David Laplante
REPTIC

À Sherbrooke, nous avons une politique contrant le plagiat. Pour la suite des choses, nous misons davantage sur la prévention par la valorisation du comportement positif, plutôt que sur la dévalorisation du comportement négatif. Ainsi, nous tâchons de mettre en valeur le droit d’auteur, les références, la bonne méthodologie, et tentons de ne pas parler de plagiat, sinon seulement dans les conséquences d’une violation du droit d’auteur. Après diverses campagnes plus négatives, nous avons recueilli des chiffres nous démontrant la bien petite proportion d’étudiants qui commettaient le plagiat volontairement, nous poussant à accentuer plutôt l’éducation aux bonnes méthodes de travail intellectuel.

Dernières activités de valorisation du droit d’auteur :

  • Deux capsules vidéo mettant de l’avant les bons et moins bons comportements, les solutions, etc. (rediffusée à la fin de chaque session);
  • Quiz formatif pour les étudiants portant sur leurs connaissances du droit d’auteur, quiz qui, une fois signé, servait de billet de tirage pour gagner l’une des cartes-cadeaux chez différents libraires de Sherbrooke. L’événement s’est tenu en partenariat avec les deux autres collèges de Sherbrooke (Champlain College – Lennoxville et Collégial du Séminaire de Sherbrooke) dans le cadre de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

Thetford
Serge Faucher
PERFORMA

Pour notre part, nous n’avons pas d’actions liées à la promotion de l’honnêteté intellectuelle. La PIEA définit le plagiat, les modalités de gestion des cas par les enseignants ainsi que les sanctions qui s’en suivent. La Politique départementale d’évaluation des apprentissages (PDEA) comporte certaines précisions sur les définitions du plagiat et les applications des sanctions.

Si la consultation des articles de la PIEA et de certaines PDEA pouvait t’aider dans ton analyse, tu n’as qu’à me contacter et je t’envoie le tout.

Trois-Rivières
Roseline Dufault
REBICQ

À Trois-Rivières, nous (Chantal Desrosiers, conseillère TIC, et moi) avons organisé une semaine de prévention du plagiat sous le thème «Vive la créativité et l’honnêteté intellectuelle», à la fin du mois de septembre dernier. Malheureusement, la participation n’a pas été au rendez-vous tel que nous l’espérions, mais nous avions tout de même organisé plusieurs activités, comme des ateliers destinés aux étudiants et aux enseignants. Un atelier était sur la recherche d’images libres de droits sur Internet, un autre sur pourquoi et comment bien citer ses sources, et un troisième (réservé aux enseignants celui-là) sur les moyens de détection et de prévention du plagiat. Nous avions aussi organisé des concours de dessin, de rédaction et une chasse au trésor (questions à répondre tout au long de la semaine en lien avec les ateliers offerts), avec des enseignants qui devaient composer un jury. Un cours Moodle a aussi été monté pour l’occasion.

Les ateliers pour la recherche d’images et la citation des sources sont toujours disponibles sur le site web de la bibliothèque.  

Ajout de Chantal Desrosiers, REPTIC

Nous avons eu plus de participation virtuelle (260 participants). Les jeunes sont à l’heure du virtuel.

Une copie du cours Moodle ouvert à tous est disponible, cela me fera plaisir de l’envoyer.

Vieux Montréal
Daniel Rompré, PERFORMA
Anne-Frédérique Champoux, REBICQ

Je te joins un lien qui mène sur la page de la bibliothèque du cégep ou est abordé le plagiat. De plus nous avons un atelier d’animation (30 minutes) offert aux enseignants qui le désirent pour leurs étudiants.

Voici la page d’une campagne antiplagiat, qui sera récurrente (quatrième et cinquième semaines de chaque session) :

Écrire une réponse