logo Federation cegeps

Perfectionnement TIC des enseignants : à quelle porte cogner?

Contexte

Depuis mon arrivée dans la fonction de répondante TIC, j’ai reçu quelques demandes de perfectionnement autour de la Suite Office (Word et Excel notamment), ce qui a motivé un premier appel à tous aux répondants TIC.

Questions

Je me demandais, dans les différents cégeps, comment s’organisent ces formations :

  1. Le service des ressources humaines est-il chargé de ce type de perfectionnement?
  2. Est-ce la responsabilité du répondant TIC (sous quel service)?
  3. En d’autres mots, à quelle(s) porte(s) cognent les enseignants pour avoir ce type de perfectionnement?
  4. Aussi, dans la région montréalaise, à quels formateurs faire appel pour une formation ponctuelle et en présence (Word et Excel)?

Pour compléter mon enquête, j’ai lancé un second appel à tous :

  1. Comment sondez-vous les besoins de perfectionnement?
  2. Par quelles voies? Avez-vous développé un questionnaire à ce sujet?

Voici donc les résultats de ces deux appels à tous. À noter que le Collège Bois-de-Boulogne n’est pas membre pour le moment du Fonds collectif de perfectionnement de l’APOP.

Merci à tous les répondants!

Actions à la suite de cet appel à tous

Nous remarquons que lors d’un déploiement institutionnel de solutions informatiques, comme l’installation d’une nouvelle suite bureautique, le service des ressources humaines et le service de l’informatique sont sollicités et engagés dans le perfectionnement de l’ensemble des employés.

Lorsque le répondant TIC relève du service de l’informatique, il est souvent directement impliqué dans l’accompagnement des enseignants pour l’appropriation de divers type de logiciels. Autrement, en fonction de son expertise, il peut à l’occasion agir à titre de formateur. Certains répondants TIC sont d’anciens enseignants en bureautique. Le plus souvent, le répondant TIC collabore à l’organisation d’activités de perfectionnement destinées plus spécifiquement aux enseignants (comme Moodle, les télévoteurs, etc.), alors que le service des ressources humaines s’adresse à tout le personnel.

Faits intéressants, lorsqu’un cégep offre un DEC technique en bureautique à l’enseignement régulier, ou encore une AEC en bureautique à la formation continue, les enseignants de ce domaine agissent à titre de formateurs. Et même, dans un cas, ce sont les étudiants qui répondent à la demande, tant comme formateurs que comme organisateurs! Le plus souvent, on fait appel à des formateurs externes ou l’on offre l’accès à une gamme de formations assurées par des organismes externes (APOP ou autres).

Aussi, de façon générale, le perfectionnement collectif s’avère être de la responsabilité départementale et les demandes sont traitées par un comité de perfectionnement. L’autoformation dans le domaine des TIC (par l’intermédiaire d’un partage de ressources par exemple) n’est pas négligeable.

Pour ma part, je retiens cette idée d’un comité d’utilisateurs qui anticipent les besoins et participent à l’élaboration d’une offre de formation, tout comme à la planification des activités. Une tournée des départements me semble une bonne avenue pour connaître les besoins, tout comme les sondages lors des journées pédagogiques. Mais aussi, sonder les étudiants et les enseignants sur leurs usages du Web, des TIC, me semble une option très intéressante. De plus, autre coup de cœur : un guide présentant les divers types de perfectionnement, destiné aux enseignants et présenté en début de session.

Je vous suggère de lire toutes les réponses, car les situations varient d’un cégep à l’autre… Et aussi, on y présente diverses ressources utiles (capsules de formation, etc.)! Encore une fois, merci!

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Ahuntsic
Annie-Claude Angers

Au Collège Ahuntsic, c’est le service des Ressources humaines qui a un programme de formations pour la suite bureautique Office (Word, Excel, Outlook). Chaque début de session, la programmation est envoyée aux employés. Pendant la session, l’information relative à chaque formation se retrouve dans le bulletin électronique où nous pouvons nous y inscrire via un formulaire.

Ahuntsic
Lisa Tremblay

Pour les besoins de perfectionnement, on va changer la façon de procéder à partir de la prochaine session. On va suggérer une liste de formations et les enseignants vont cocher ce qui les intéresse. Ce n’est pas une inscription. C’est seulement une liste de sujets qui les intéressent. Ensuite, on pourra planifier une formation en contactant personnellement les enseignants qui ont manifesté de l’intérêt pour le thème abordé. 3 Je relève du Service de soutien à l’apprentissage.

Baie Comeau
Stéphanie Coll

Chez nous, ce sont les Ressources humaines.

Beauce-Appalaches
Johane Paradis

Nous ne sommes pas membre de l’APOP. Chez nous, c’est le conseiller pédagogique avec le dossier TIC (REPTIC). Selon la demande, je fais appel parfois à d’autres enseignants plus expérimentés, au service TI… Bref, nous travaillons en collaboration en respectant l’expertise de chacun, mais je suis souvent le point de chute de la demande. Les ressources humaines ne s’occupent pas du perfectionnement comme tel (animation et formations). À deux reprises dans l’année, lors de journées pédagogiques nous offrons également des formations.

Présentement, lors de l’évaluation d’un programme et de l’évaluation des enseignements, nous recueillons les besoins exprimés et identifiés. Lors de mes visites en département, je recueille également les demandes. C’est de loin la façon la plus efficace et la plus pertinente, car j’entends réellement les besoins, je peux les préciser et ainsi mieux y répondre. Par la suite, à chaque journée pédagogique, à l’aide d’un sondage, nous recueillons la satisfaction aux différentes activités et souvent les participants identifient des besoins de formation.

Édouard-Montpetit
Laurence Lachapelle-Bégin

Ressources humaines chargées pour ce perfectionnement : ta question est très intéressante, car je me pose parfois la même! Je reçois aussi des questions concernant Office 2013, mais chez nous, les Ressources humaines ont une formatrice désignée pour les cours sur les outils bureautiques. Seulement, la frontière est parfois floue entre ce qui est d’usage pédagogique ou bureautique, alors je finis par donner quelques conseils techniques Office dans mes formations.

Besoins de perfectionnement : après vérification, il semble que chez nous, un guide détaillant les différents types de perfectionnement soit distribué aux enseignants en début de session et que ce sont ces derniers qui font des demandes. De même, pour le perfectionnement collectif, c’est la responsabilité du département de sonder ses professeurs et de soumettre ses demandes.

Responsabilité du REPTIC ou autre : je relève du service informatique.

Voies empruntées et questionnaire : je ne crois pas qu’il y ait de questionnaire officiel.

Garneau
Alain Marcotte

À Garneau, comme ce n’est pas des logiciels spécifiquement pour l’enseignement, je dirigerais les demandeurs vers les différents comités de perfectionnement et la formation serait organisée par le comité avec l’appui logistique des Ressources humaines. Il n’est pas impossible que le CP TIC soit impliqué, mais ne l’organiserait pas.

Si c’était un logiciel spécifique, dédié à l’enseignement, encore une fois, théoriquement, ça passerait par le comité de perfectionnement, pour autoriser un budget et souvent ça revient au CP TIC pour analyser le besoin et chercher une ressource (ou un partenaire) qui pourrait offrir la formation. Parfois, les départements savent déjà qui ils veulent et comment ils veulent que ça s’articule. Sachant cela, on les laisse s’organiser seul.

Pour certains logiciels et outils (Ex. : Moodle, télévoteur, TBI, projecteurs interactifs), c’est moi qui organise et donnent les formations.

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Nous n’avons pas organisé de formation depuis plusieurs années et rarement j’ai des demandes de ce type. Je fais un peu du cas par cas, mais rarement.

En juin, le Collège a fait appel à la firme AFI pour un cours d’une journée portant sur les nouveautés de l’environnement Office 2013. Des ressources du service informatique, quelques professeurs et deux conseillers pédagogiques ont participé à cette formation. Le formateur était excellent, le cours est bien structuré et le matériel est complet.

Le site www.kognos.pro offre des capsules de formation en ligne et en t’inscrivant tu pourras avoir accès à quatre démos. C’est très bien fait; vidéos, exercices, quiz et bientôt des évaluations. La firme En Vol Formation donne aussi des formations sur mesure, en entreprise au besoin, et je sais que ce sont des personnes très expérimentées. Le site mérite d’être exploré et ça vaut la peine de payer 9,99 $ pour en faire le tour.

Lanaudière – Joliette
Martin Richard

Pour l’instant, nous n’offrons pas de formation autour de la Suite Office. En fait, ces formations ont eu lieu lors des changements importants de version. Il arrive cependant que certaines personnes demandent un perfectionnement individuel. Il s’adresse alors aux ressources humaines qui les orientent vers des ressources privées et les formations sont prises en charge financièrement par le comité de perfectionnement du corps d’emploi concerné.

Concernant plus largement les besoins en perfectionnement, je ne fais pas circuler de sondage. Il y a deux types de formations : il y a des formations récurrentes que je donne toutes les sessions (Moodle et TBI) et il y a des formations ponctuelles que je donne à la demande d’un groupe d’enseignants ou d’un département (Prezi, ou autres outils). Les deux se complètent bien de mon point de vue.

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

Ressources humaines chargées pour ce perfectionnement : pas à ma connaissance, mais lorsqu’il s’agit d’un changement technologique, oui. Il n’est pas clair si Office 365 est un changement technologique.

Responsabilité du REPTIC ou autre : comme nous avons des enseignants d’informatique, les conseillers pédagogiques ne donnent pas de formation à ce sujet. Nous pouvons par contre coordonner la tenue de ces formations avec des formateurs externes ou internes.

Porte à laquelle cogner pour avoir ce type de perfectionnement : direction.

Formateurs dans la région de Montréal : Jonathan Redmond, enseignant d’informatique au Cégep régional de Lanaudière à L’Assomption.

Lanaudière – Terrebonne
Martin Pelletier

Ici, au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne, les enseignants qui ont des questions de base viennent souvent me voir et je réponds à leurs questions en fonction de mes connaissances. Je leur donne également des références (sites, ouvrages, etc.) sur les logiciels concernés. Pour la formation, ils peuvent faire des demandes de perfectionnement. Il est même arrivé que la Formation continue offre des formations.

Voici un complément d’information pour le Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne. Par le passé, il y a déjà eu des sondages ou des « demandes départementales ». La plupart du temps, le perfectionnement fait suite à une demande personnelle et des discussions directes avec les personnes.

LaSalle
Julie Anne Roy

Nous avons créé le techno-réseau. Pour chaque logiciel/application (Word, Excel, Intranet, forum de classe, Prezi, etc.) nous avons un enseignant personne-ressource qui peut répondre à des questions ponctuelles et si nécessaire, donner des explications en présentiel ou une petite formation. Auparavant, nous donnions des ateliers à la journée pédagogique pour Word et Excel, mais les enseignants se montraient de moins en moins intéressés.

Ressources humaines chargées pour ce perfectionnement : non, pas pour le perfectionnement des enseignants. Nous avons un comité de perfectionnement qui s’occupe de cela.

Responsabilité du REPTIC ou autre : les enseignants ont le réflexe de demander à leur direction de programme. Pour l’instant, ce n’est pas encore la responsabilité des répondants TIC.

Besoins de perfectionnement : nous avons fait un sondage sur l’utilisation des TIC à l’hiver et plusieurs réponses sont sorties. Les chefs d’équipe de chaque programme sont également sondés à l’occasion pour du perfectionnement qui n’est pas TIC.

Voies empruntées et questionnaire : oui, nous avons même développé deux formulaires : un pour les ateliers à la journée pédagogique et l’autre pour le perfectionnement professionnel et/ou la Recherche et Développement (les heures de recherche et développement des enseignants).

Lévis-Lauzon
Isabelle Tremblay

Au Cégep de Lévis-Lauzon, les formations pour ces logiciels sont organisées en collaboration entre les Ressources humaines et le département de Bureautique. Les étudiants organisent, dans le cadre d’un cours une liste de formations de logiciels, dont ceux que vous mentionnez pour parfaire les connaissances du personnel du Collège. L’invitation est lancée par les Ressources humaines, mais la logistique des formations est coordonnée par les étudiants de Bureautique. Il y a bien entendu la liste de lecture sur YouTube du Réseau REPTIC qui comprend plusieurs vidéos qui montrent le volet technique de plusieurs éléments de ces logiciels. 

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

Chez nous, pour le perfectionnement collectif du personnel enseignant, c’est un conseiller pédagogique (le même qui a le dossier PERFORMA) qui s’en occupe, même si c’est un perfectionnement sur des logiciels.

S’il s’agit, cependant, de perfectionnement individuel, l’enseignante ou l’enseignant doit s’adresser aux Ressources humaines (et acheminer une demande de perfectionnement qui sera déposée au comité de perfectionnement des enseignants).

Par contre, comme nous sommes membres du Fonds collectif de perfectionnement de l’APOP, le personnel enseignant a aussi accès gratuitement à tous ces perfectionnements sans demander à qui que ce soit. Dans ce cas, toutefois, j’offre du soutien au besoin, je réponds aux questions et c’est moi qui m’assure que le personnel enseignant est informé des formations en ligne offertes par l’APOP.

Notre-Dame-de-Foy
Martin Legault

Au CNDF, c’est les TI qui ont produit un guide d’appropriation et qui répondent actuellement aux demandes d’informations. Ce support concerne davantage les aspects techniques alors que le Service de la pédagogie et des programmes duquel je relève compte offrir de la formation sur l’utilisation d’Office à des fins pédagogiques quand la démarche entreprise par le Réseau des REPTIC se concrétisera.

Réseau REPTIC
Nicole Perreault

Comme vous le savez, un groupe ad hoc regroupant une douzaine de REPTIC et Christophe Reverd (VTÉ), s’est formé pour définir les besoins de formation des enseignants à l’utilisation pédagogique d’Office 365 : nous vous présenterons le fruit des travaux à la rencontre REPTIC d’octobre prochain des 14, 15 et 16 octobre prochains : vous serez invités à commenter l’approche retenue, les contenus proposés et à bonifier le tout.

Entre temps, je vous invite à consulter des formations en ligne sur les outils d’Office en ligne qui ont été développées par la CSDM (Commission scolaire de Montréal) et Microsoft : courrier, calendrier, OneDrive, Word Online, Excel Online, PowerPoint Online, One Note Online, ClassNotebook, Groupe. Il s’agit de capsules vidéo et de documents « texte » en français, mais aussi en anglais.

Office365 – Des formations en ligne pour l’utiliser aisément

Rimouski
Maxime Ross

De notre côté, aucune formation sur l’utilisation de la suite Microsoft Office n’est actuellement donnée au personnel enseignant de notre collège qui désire utiliser cette suite bureautique. C’est la responsabilité de chacun de trouver des ressources d’aide (volumes à la bibliothèque, sites web, etc.). Cela semble suffisant pour le moment.

Nous sommes en évaluation de cette pratique et s’il y a un réel besoin éventuellement, il y aura peut-être un contrat d’octroyé à notre Service de la Formation continue afin d’offrir ce type de formation, mais nous n’en sommes pas là pour l’instant.

Rivière-du-Loup
Louise Carmel

Ressources humaines chargées pour ce perfectionnement : la formation au personnel en général.

Responsabilité du REPTIC ou autre : direction des études. Je suis CP REPTIC et je relève de la DÉ

Porte à laquelle cogner pour avoir ce type de perfectionnement : sois aux Ressources humaines, sois à la direction des études qui nous transmet, soit à nous les CP.

Formateurs dans la région de Montréal : je ne sais pas.

Besoins de perfectionnement : on attend souvent les demandes. Lorsqu’on entend un besoin à répétition ou rejoignant plusieurs personnes, on organise ce qu’il faut en fonction des besoins.

Voies empruntées et questionnaire : non, pas encore…

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

Au Cégep de Saint-Félicien, je suis responsable de la formation pour la Suite Office 2013 et les Services informatiques offrent du support ponctuel. J’ai commencé à placer des ressources pour s’approprier soi-même les outils dans mon blogue l’Actu@liTIC : Office 2013. Ce n’est qu’un début d’explications de certaines applications (Excel, Outlook, PowerPoint, Word).

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

Ici à Saint-Hyacinthe, le service des Ressources humaines offre à tout le personnel, le service PAC pour Programme d’acquisition des compétences dans lequel, on trouve toutes les formations possibles pour Office. Il m’arrive à l’occasion, c’est plutôt rare, d’aider de façon individuelle un enseignant sur quelques notions. Je suis un ancien professeur en bureautique. (Image jointe au courriel)

Sherbrooke
David Laplante

Toute demande de formation sur l’exploitation de la Suite Office est dirigée vers le Service des ressources humaines. Ils voient ensuite à organiser des groupes qui seront, généralement, formés par des enseignants en Techniques de bureautique. En tant que CP TIC, je les guide dans l’exploitation pédagogique de ces outils, ainsi que dans la préparation pédagogique des présentations visuelles. De plus, suite aux compressions, je suis responsable du suivi du déploiement d’Office 365, signifiant que je réponds aux questions pratiques des enseignants (et potentiellement des étudiants). Notre service informatique demeure responsable du bon fonctionnement de ces deux suites et du bon roulement de la banque d’identifiants (enseignants et étudiants).

Personnellement, j’avais développé, initialement, un recueil avec diverses formations de base.

Suite à ça, certains départements m’ont contacté pour demander une formation, puis je me suis donné pour but d’offrir certains ateliers que je jugeais massivement utiles (infonuagique, Moodle, etc.). Ces ateliers du midi représentant de brefs survols, les enseignants plus intéressés se lancent dans l’aventure, puis me joignent ensuite pour approfondir. Je sonde également régulièrement la population étudiante sur leurs habitudes de consommation TIC, et la population enseignante sur leur comportement TIC au travail.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Chez nous, les formations au personnel non enseignant sont offertes par la formation continue avec un contrat payé. Pour les enseignants, c’est le CP TIC qui s’en occupe, mais seulement 10 à 20 % des enseignants assistent habituellement.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Je suis responsable de ces formations. Il m’arrive de donner des formations de groupe, mais généralement je donne des formations individuelles.

Responsabilité du REPTIC ou autre : pour répondre à votre question, je fais partie du service informatique du collège.

Voies empruntées et questionnaire : je questionne le comité des utilisateurs de technologies à des fins pédagogiques. Je me base aussi sur les demandes individuelles et celles provenant des coordinations départementales. J’ai, dans le passé, fait parvenir un sondage aux enseignants (il y a très longtemps). J’interviens lorsqu’il y a un changement technologie (nouvelle version d’un logiciel, nouveau logiciel, etc.).

 

Écrire une réponse