logo Federation cegeps

Outil de surveillance sur portable des étudiants

Contexte

Un enseignant en informatique de mon collège veut savoir si c’est possible de faire installer un outil de surveillance dans les portables personnels des étudiants. Il aimerait surveiller les examens des étudiants sur leur portable personnel. L’outil serait gratuit.

Questions

  1. Considérant le côté légal ou éthique, avez-vous déjà été confronté à cette situation?
  2. Avez-vous trouvé une solution? Si oui, laquelle?

Actions suite à cet appel à tous

On va regarder ITALC.

Détails des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Avec le programme Magellan à Brébeuf, nos professeurs surveillent deux examens par session pour 15 groupes (environ 800 étudiants) et bien que nous ayons un des bons outils de surveillance des postes de nos étudiants jamais un professeur ne l’a utilisé.

Une surveillance visuelle a toujours été privilégiée.

Pour un logiciel libre et gratuit, il y a ITALC que tu pourras trouver sur le site de Framasoft.

Lanaudière — Terrebonne
Martin Pelletier

Voici la réponse du responsable informatique de Lanaudière.

Je n’ai pas reçu officiellement ce genre de question. C’est certain que si l’on a une licence Lanschool valide pour une classe, celle-ci pourrait être installée sur le portable de l’étudiant si celui-ci donne son consentement, mais ça reste un peu tordu au niveau éthique. De plus, chaque enseignant devrait avoir un ID de classe et les étudiants devraient changer leur configuration en fonction de l’enseignant, ce n’est pas super gagnant. J’avais déjà eu une discussion en ce sens lors de l’implantation du DEC portable en génie civil à Joliette avec mes collègues et enseignants de Beauce-Appalaches et ceux-ci me disaient que rien n’égal une petite marche dans le fond de la classe pour avoir une vue d’ensemble de tous les écrans.

LaSalle
Julie Anne Roy

Bien qu’ici au Collège nous n’avons jamais été confrontés à cette situation, je me permets tout de même de répondre à cet appel à tous.

J’avais vu un kiosque de Smartclass+ lors d’un colloque en pédagogie. Cela permet à l’enseignant de contrôler les tablettes, portables, etc. des étudiants. Par contre, l’outil n’est pas gratuit.

Voici quelques infos :

Lévis-Lauzon
Isabelle Tremblay

  1. Confronté à la question : non.
  2. Solution trouvée : non.

Je serais curieuse de voir dans les écoles secondaires comment ils procèdent. Au niveau légal et éthique jusqu’où pouvons-nous aller? C’est une bonne question.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

J’ai posé la question au coordonnateur du département d’informatique et voici sa réponse :

La plupart des profs ne font pas d’examen en direct sur les ordinateurs. Quand ils le font, ils ne le permettent pas sur les portables. Il faut que ça soit sur les ordinateurs du collège et le prof, sur sa station, a Netop School qui permet de faire la surveillance de chacun des postes de travail.

Donc, on ne permet pas aux étudiants de faire un examen sur leur portable.

Je suppose donc qu’ils n’ont jamais été confrontés à cette situation…

Matane
René Bélanger

Nous avons déjà utilisé ce logiciel sur nos machines. Il est libre de droits.

Notre-Dame de Foy
Martin Legault

Jamais installé un tel outil.

O’Sullivan — Québec
Michèle Deschênes

Je suis enseignante en techniques d’intégration web et nous avons plusieurs étudiants qui ont leur portable. Pour les examens, ils ont droit à tout leur matériel et accès à Internet. En fait, la seule chose qui leur est interdite est de communiquer avec qui que ce soit : ils doivent faire la démonstration qu’ils sont en mesure de réaliser la tâche seul, dans le temps qui leur est alloué. Les projets d’équipe permettent d’évaluer qu’ils sont en mesure de collaborer avec d’autres étudiants.

Pour les examens, je surveille tous les postes avec Lanschool. Les étudiants qui veulent faire leur examen sur leur portable doivent le faire installer. S’ils refusent, ils n’ont qu’à utiliser le poste qui leur est attitré en classe. Comme la surveillance est possible seulement s’ils sont à l’école (et qu’ils peuvent désinstaller le logiciel dès qu’ils quittent l’école s’ils le veulent), ils préfèrent installer le logiciel sur leur portable parce qu’ils ont l’habitude de travailler avec leurs outils, dans leur structure. J’en ai eu un qui refusait d’installer le logiciel sur son portable, il a fait tous ses examens sur le poste de l’école.

Le choix leur revient, ils sont assez satisfaits.

Sherbrooke
David Laplante

Navré, nous n’avons pas été confrontés à ce questionnement. Mais j’avoue que le cas échéant, je ne prendrais pas trop de temps sur celui-ci, l’ambiguïté éthique/légale me semblant trop importante… Toutefois, il est possible de contrôler les sites accessibles dans un local…

Vanier
Wilma Brown

  1. Confronté à la question : non.
  2. Solution trouvée : non.

Victoriaville
Lorraine Ouellette

Je suis allée vérifier auprès d’une prof de notre département d’informatique. Ils sont en projet portable depuis de nombreuses années et je n’ai jamais entendu parler qu’ils utilisaient un outil de surveillance. Alors, voici ce qu’elle m’a répondu:

Réponse de Christiane Lagacé, enseignante en informatique depuis de nombreuses années et d’un projet portable depuis près de 10 ans

Nous n’avons jamais senti le besoin d’installer un logiciel de surveillance. Nous sommes conscients qu’effectivement, un étudiant pourrait tricher pendant un examen. Cependant, nous avons préféré cibler la sensibilisation des étudiants combinée à la surveillance visuelle pendant les examens.

Aucun cas de plagiat rendu possible par l’utilisation de portables n’a été porté à notre connaissance. Peut-être que ceci est dû au fait que nous donnons généralement droit à Internet et aux notes de cours pendant les examens.

J’espère que cette réponse sera utile.

Si jamais tes profs aimaient discuter avec un prof d’informatique de notre collège, je suis certaine que ça lui fera plaisir de donner un coup de pouce à ce niveau.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

  1. Confronté à la question : non.
  2. Solution trouvée : il me semble que Lanschool et NetOp peuvent s’installer sur des portables, mais je ne connais pas bien cette option.

 

Écrire une réponse