logo Federation cegeps

Outil de sondage avec profil personnel

QUESTION

Je suis à la recherche d’un outil de sondage qui permet à chaque répondant dans la classe d’obtenir un profil personnel à partir des réponses qu’il a données dans le sondage.

C’est un enseignant de philosophie qui aimerait créer un sondage d’opinion dans lequel il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses. Cet outil doit lui permettre de bâtir des questions et de bâtir des profils à partir des réponses possibles.

Il ne s’agit pas d’un outil de sondage qui présente les résultats de chaque répondant et qui les compare. Chaque étudiant ne doit voir que son profil à lui comme rétroaction.

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

DECclic
François Lizotte

Pour être sûr de bien comprendre le besoin de l’enseignant, j’y vais avec un exemple. Disons qu’on veut établir un profil technologique d’un enseignant, on pourrait poser la question suivante :

« Si vous deviez choisir un outil en ligne pour faire passer un test de personnalité à vos étudiants, qu’est-ce qui motiverait votre choix parmi les énoncés suivants :

  1. Je suis un disciple de Richard Stallman et je veux à tout prix une solution 100 % libre qui roule sur un système libre.
  2. Je préfère une solution libre, mais je pourrais consentir à certains compromis si je ne parvenais pas à la solution libre parfaite.
  3. Je veux une solution gratuite.
  4. Je pourrais vendre mon âme pour avoir une belle interface conviviale.
  5. Il faut que ce soit dans Celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-de-trois-lettres. »

On attribue ensuite un score à chaque énoncé : 100 pour A, 75 pour B, 50 pour C, 25 pour D et 0 pour E. Et on ajoute d’autres questions dont les réponses possibles sont aussi notées. Évidemment, le pointage n’est pas un jugement de valeur, simplement une façon pratique d’arriver à ses fins.

Selon le score total obtenu, on propose une rétroaction.

  • Entre 75 et 100 : Vous êtes une personne de principes et, par conséquent, Moodle serait un bon outil pour vous.
  • Entre 50 et 75 : Vos principes sont sincères, mais votre pragmatisme domine. Moodle répondra à vos besoins.
  • Entre 25 et 50 : Si tu as Moodle dans ton collège, vas-y, ça ne te coûtera rien de plus et ton test sera assez facile à mettre en place.
  • Entre 0 et 25 : Avez-vous pensé au bon vieux questionnaire papier?

_______

Après une sérieuse analyse des plus objectives, je te recommande un outil libre, modulaire, dynamique et orienté objet. Et si je puis me permettre de glisser un nom, alors je dirais Moodle. Grâce au feedback global de l’activité test, on peut donner une rétroaction selon l’intervalle dans lequel se situe la note du participant.

Lanaudière à L’Assomption
Jean-Luc Trussart

L’application web libre de droit LimeSurvey pourrait certainement répondre à ton besoin. Il nécessite l’appropriation du langage de programmation propre au logiciel, mais est quand accessible.

Nous l’hébergeons sur un espace Profweb et cela fonctionne très bien. Nous l’utilisons entre autres pour l’évaluation de programme. En complément, voici quelques ressources du manuel d’aide :

Matane
René Bélanger

Celui-ci est intéressant : https://www.16personalities.com/fr

Outaouais
Jean-François Nadeau

Il est possible de créer des sondages dans la suite Google Apps avec l’outil Google Formulaire. Les réponses sont automatiquement entreposées dans un classeur (chiffrier) de Google, soit Google Feuilles de calculs (équivalent d’Excel).

Une des forces de cet environnement de travail est la possibilité d’ajouter des fonctionnalités dans les applications faites par Google. On appelle cela des modules complémentaires. Ainsi, on peut ajouter le module complémentaire FormPublisher dans l’application Feuille de calculs.

Pour utiliser FormPublisher, il faut créer un document modèle avec Google Doc (traitement de texte) qui contiendra des variables dont le contenu proviendra des réponses au formulaire. Puisque les réponses sont rangées dans un classeur, il est aussi possible d’analyser les réponses avec les outils habituels des chiffriers avant de générer le document.

Ainsi, tout le processus ressemblerait à ceci :

  • L’étudiant répond au questionnaire électronique.
  • Les réponses de l’étudiant sont automatiquement envoyées dans un classeur.
  • Le classeur fait l’analyse des réponses reçues et le tout est envoyé à Formpublisher.
  • Formpublisher génère un document texte à partir d’un modèle, des réponses de l’étudiant et de l’analyse des réponses.

Le prof aura au final un document personnalisé pour chacun de ses élèves.

On peut faire cela à partir d’un compte gmail personnel ou institutionnel.

Il y a d’autres modules qui pourraient probablement automatiser le reste du processus. Aussi, l’environnement de Google Classroom pourrait aider.

Visitez le site comment.csimple.org pour plus d’infos sur Google Doc, Google Formulaire et Google Feuilles de calculs.

En fait, tu dois utiliser Google Formulaire pour créer le formulaire. FormPublisher est une fonctionnalité ajoutée à Google Formulaire. Ces deux outils sont assez simples.

Disons que si le prof n’est pas très familier, il devra être accompagné tout au long du processus. C’est facile, mais lorsqu’on débute on sait plus où cliquer! C’est toujours la même chose lorsqu’on arrive dans un nouvel environnement. Plus on a d’expérience, plus on s’adapte vite. Si on commence à zéro… 

Si vous connaissez davantage les outils Microsoft, Excel en ligne permet maintenant de créer des formulaires électroniques, mais je doute que l’extension FormPublisher existe pour Excel. Il faudrait alors utiliser la fonction des tableaux dynamiques croisés pour générer ce qui pourrait ressembler à un rapport par élève… Il y aura davantage de manipulations à faire. Il y a certainement quelqu’un chez vous qui connait cette fonction. Donc, selon ce qui vous est le plus familier, cela pourrait être une autre solution.

Il y en a d’autres, mais cela fait appel également à certaines habiletés techniques… Je ne connais pas de logiciel qui fait tout cela sans programmation…

—–

Ces outils sont un bon investissement. Par exemple, les profs d’hygiène dentaire évaluent les étudiantes à chaque séance de stage en clinique. Les évaluations sont compilées dans un chiffrier accessible seulement à ces profs. Une copie de l’évaluation de chaque élève est également envoyée dans un document au nom de cette élève. Ainsi, chaque élève a accès à son dossier d’évaluation en temps réel. Les élèves réagissent à leur évaluation dans un cahier de bord qui est à leur nom. Tous ces cahiers sont aussi partagés avec les profs qui enseignent en stage. De plus, le chiffrier est configuré pour regrouper les évaluations par critères pour chaque élève. À la fin de la session, les profs peuvent exercer leur jugement professionnel pour évaluer les élèves en examinant l’évolution des résultats par critère. 

Tu peux voir qu’il y a énormément d’informations qui sont traitées et partagées. Faire cela sur papier demanderait des semaines de travail, mais grâce à Google Formulaire, Google Feuille de calculs et le module DocAppender tout cela se fait automatiquement. C’est vraiment faire plus en travaillant moins. 🙂 Mais cela demande un investissement pour apprendre ces outils… Une chance que ce n’est pas trop difficile!

 

Écrire une réponse