logo Federation cegeps

OpenOffice dans certains départements

CONTEXTE

À Ahuntsic, j’ai un enseignant de mathématiques qui aimerait faire installer OpenOffice dans ses laboratoires. Le département de physique est lui aussi intéressé. Comme certains le savent, je suis, dirons-nous, pro-logiciels libres. J’approuve donc leur demande, sachant que sous Microsoft Office, ils doivent enseigner pour un certain nombre de versions et qu’OpenOffice offre de meilleurs services en matière de maths.

QUESTION

  • Je voudrais donc savoir si, chez vous, certains départements en particulier utilisent la suite bureautique libre?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Granby Haute-Yamaska
Huguette Dupont

À Granby, la suite OpenOffice est installée sur les postes de travail de la pédagogie, entre autres parce que les étudiants commençaient à le demander, mais je ne crois pas que des départements aient adopté ces outils officiellement dans leur pédagogie.

International des Marcellines
Alexander Deichman

On a essayé OpenOffice pour un des profs en physique mais finalement on a décidé de rester avec Microsoft.

Note à part : peux-tu me donner une idée de ce qu’OpenOffice fait et MS Office ne fait pas?

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Nous n’avons pas eu ce type de demande par les profs à Brébeuf. Plusieurs préfèrent continuer avec Excel, car ils ont développé de nombreuses macros avec ce logiciel et personne n’a eu le temps de vérifier le fonctionnement de ces macros dans OpenOffice.

Montmorency
Pierre Cohen-Bacrie

Ceci devrait d’abord être discuté avec le service informatique dans un esprit ouvert.

Dans notre cas, à Montmorency, nous conservons MS Office seulement comme suite bureautique. Notre « politique » est d’avoir un seul logiciel dans une seule version dans toute la mesure du possible : on ne dédouble pas. Ceci n’empêche pas de conseiller OpenOffice ou LibreOffice aux étudiants qui n’auraient pas les moyens d’acquérir MS Office (que nous leur offrons d’ailleurs au rabais). La réponse est donc : « non ».

Par contre, nous envisageons de remplacer Photoshop Éléments (et non pas Photoshop Extended) par Gimp, avec l’accord du service informatique et alors, ce serait à la grandeur du Collège; il reste à convaincre les enseignants utilisateurs. Nous considérons aussi, par exemple, le logiciel libre Sankoré (merci à Jean-Luc Trussart pour la référence) pour les tableaux ou projecteurs interactifs. Nous utilisons déjà d’autres logiciels libres. Dans tous ces cas, c’est planifié d’avance et le service informatique est partie prenante.

Certains de nos collègues enseignants font du « militantisme » du logiciel libre. Or, a fortiori en cours de session, cela ne peut que créer des problèmes avec le service informatique, des refus et des incompréhensions. Comme on nous l’a conseillé d’ailleurs, je recommande donc la prudence et nous devrons parfois ralentir les ardeurs de certains enseignants. Le tout pour mieux aller dans la direction des logiciels libres, de manière ordonnée et sans friction.

Outaouais
Louis Raymond

Moi aussi, étant un fier partisan du libre, je l’ai installé sur les ordis dans les salles de formation TIC. Je dois malheureusement t’annoncer qu’ici, outre le département de bureautique, personne n’utilise la suite Open ou Libre Office.

Thetford
Steve Daigle

Ici, c’est Microsoft pour tous et c’est une question de support aux utilisateurs.

Informe-toi auprès du département d’informatique s’ils autorisent une telle installation, car ça peut leur donner quelques maux de tête.

Vanier
Marleigh Greaney

Non, nous sommes un collège entièrement Microsoft (avec la licence Microsoft campus). Le service informatique n’a aucun intérêt à installer des logiciels code-libre dans les labos – c’est quasiment une politique, mais pas tout à fait. Cependant, un prof peut, sur demande, avoir OpenOffice installé sur son poste de bureau. On a un grand travail à faire à l’interne avant que le libre soit plus facilement disponible chez nous…

Victoriaville
Lorraine Ouellette

À Victo, nous n’avons pas encore pris ce virage. Nous avons plusieurs logiciels libres mais la suite Microsoft Office est encore prioritaire. Nous sommes aussi pro-libre mais nous y allons encore avec le marché, on verra ce que l’avenir nous réserve.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Pas à ce que je sache. Elle est cependant disponible dans tous les laboratoires.

 

Écrire une réponse