logo Federation cegeps

Logiciels de calculs symboliques et matriciels

Print Friendly, PDF & Email

Contexte

Nous réfléchissons actuellement sur le renouvellement prochain de notre licence Maple et ses solutions de rechange (surtout peu couteuses, faisant travail escompté). Nous utilisons Maple principalement en mathématique, et un peu en physique.

Questions

Quels logiciels utilisez-vous dans l’enseignement, l’apprentissage et la réalisation de calculs symboliques et matriciels avec capacités de réaliser des graphiques 2D et 3D?

Résumé des réponses

Maple: 7

GeoGebra: 2

Maxima: 1

Wolfram-Alpha: 1

MatLab: 1

WeBWoRK: 1

Excel: 1

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue

Marie-Josée Tondreau

Maple

ADTE

Pierre Cohen-Bacrie

Maxima

Au Collège Montmorency, c’est le logiciel libre Maxima qui a remplacé Mathematica. Sage, qui comprend Maxima, avait été choisi, mais il demandait un serveur et notre service des TI le trouvait mal adapté (nécessitait le redémarrage du serveur).

Baie Comeau

Stéphanie Coll

Maple

ITA – La Pocatière

Sylvie Fontaine

Maple et GeoGebra

Le prof utilise Maple et GeoGebra (un peu). Les étudiants utilisent seulement la calculatrice à affichage graphique.

Lanaudière – L’Assomption

Bernard Marcheterre

Maple, MatLab (Symbolic Math Toolbox), Wolfram Alpha

Nous avions l’intention de ne plus utiliser Maple et de le remplacer par Wolfram-Alpha en maths (ce qui est déjà plutôt le cas) et introduire nos étudiants de science pures à MatLab en dernière session. Finalement, le coût étant assez bas pour une licence de MatLab, nous allons maintenir la licence de Maple (utilisé en maths et par moi en physique) et ajouter MatLab. Chez nous, le coût de la licence Maple est partagé entre les trois constituantes, ce qui réduit la facture.

Lanaudière – Terrebonne

Anne-Marie Nault

WeBWoRK

En anglais, mais plusieurs scénarios traduits en français par des professeurs de cégeps en collaboration avec le CCDMD.

LaSalle

Charles Laporte

GeoGebra, Excel

Nous utilisons GeoGebra, gratuiciel, multiplateforme et multilingue. On utilise de nombreux laboratoires dans différents cours (calcul différentiel, calcul intégral, MQ, MQ appliquées, algèbre linéaire, statistiques pour gestion et informatique, maths appliquées à l’informatique, maths appliquées aux jeux vidéos) pour différents propos (algèbre, vecteurs, droites et plans en 2d et 3d, tableur, espace en 3d, statistiques, les différentes lois en probabilités et stats, tests d’hypothèse, etc.)

Excel est utilisé surtout pour les statistiques et l’apport en algèbre linéaire (lois matricielles et explication du produit matriciel, explications des matrices pour les transformations géométriques)…

Matane

René Bélanger

Maple

Saint-Félicien

Bernard Gagnon

Maple

Shawinigan

Nathalie Sirois

Maple

Nous songeons aussi à changer de logiciel de calcul symbolique pour utiliser plutôt un logiciel gratuit. Ce sondage me sera très utile!

VTÉ

Christophe Reverd

Le langage Wolfram du logiciel Mathematica est fourni sans frais supplémentaires avec le Raspberry Pi et son système d’exploitation Raspbian. Cela permet d’innombrables possibilités dans le domaine de la physique appliquée au monde de l’informatique dite physique (capteurs).

 

Écrire une réponse