logo Federation cegeps

Les compétences du 21e siècle : comment gérer et effectuer les changements

Contexte

Nos dernières rencontres REPTIC nous ont apporté une vision de l’avenir immédiat : l’intelligence artificielle (IA), les compétences du 21e siècle, la portabilité d’internet, etc. Mais concrètement, comment peut-on passer du concept à la pratique ? Comment communiquer à nos collègues le bien-fondé d’un tournant technologique ? Comment encourager les enseignants à utiliser une technologie qu’ils peuvent percevoir comme trop exigeante ?

Question

Avez-vous des stratégies dans vos collèges pour rallier les gens autour d’une vision du 21e siècle et l’importance d’adopter les TICs et l’enseignement des compétences du 21e siècle dans leurs cours ?

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau

Chez nous, nous avons décidé de travailler avec les enseignants qui veulent utiliser les TIC. Par défaut, ils contribuent à propager la bonne nouvelle et de nouvelles personnes viennent me voir.

Ce que j’ai compris, ce n’est pas les TIC qui font peur, mais la nouveauté. Certaines personnes sont prêtes à foncer les premières, d’autres préfèrent attendre (voir les résultats des fonceurs avant d’avancer) et d’autres ne bougent pas. Il est impossible d’avoir tout le monde. Alors, vaut mieux travailler et mettre notre énergie avec les bonnes personnes.

Édouard-Montpetit
Julie Dessureault

Consultation

Comme nous devions préparer le plan directeur, nous avons rencontré pratiquement tous les professeurs, par département, pour leur poser les questions suivantes :

  • Quelles compétences numériques manquent à vos étudiants pour atteindre les compétences disciplinaires ?
  • Quelles stratégies d’enseignement nécessitant de la technologie voudriez-vous intégrer à votre programme ?
  • Quels outils technologiques aimeriez-vous utiliser dans votre enseignement ?
  • Prévoyez-vous utiliser des manuels numériques en classe ?
  • Comment voyez-vous la modernisation d’une salle de classe ?
  • Quelles compétences numériques aimeriez-vous approfondir à titre d’enseignants ?
  • Quels seront les principaux obstacles en lien avec les technologies ? Avez-vous des craintes ?

Cette discussion nous a permis d’échanger, entre autres, sur les compétences du 21e siècle et sur les services que nous offrons pour supporter les enseignants.

Formation et information

Aussi, nous tentons d’offrir tout au long de l’année différents types de formation aux enseignants : en présentiel, en ligne, individualisé, de groupe. Les infolettres encouragent le personnel à développer des compétences TIC.

Garneau
Alain Marcotte

Quelques discussions ici et là, mais rien d’officiel pour le moment.

Matane
René Bélanger

Offres d’ateliers sur le numérique aux profs durant certains moments de l’année. Certains y appliquent les enseignements reçus dans leur classe. Nous démarrons aussi une communauté de pratique avec les enseignants. Nous y parlons de nos apprenants et de ce qui touche les technologies aussi. Un groupe volontaire et ouvert à changer leur pratique. Les enseignants seront libérés pour y participer. Nous avons formé le groupe mais c’est en 17-18 que nous aurons nos rencontres régulières. J’aurais l’idée de remettre en place un plan TIC.

Profweb
Caroline Villeneuve

J’y vais de ce que je constate dans nos collaborations et dans la vraie vie d’un collège (!). Question à développement – réponse à développement !!!

Ce n’est pas suffisant, mais je crois toujours à l’effet de la bonne contamination. Je crois qu’il est encore utile d’encourager la collaboration horizontale entre ceux qui ont pris le virage numérique et ceux qui n’ont pas encore emboîté le pas. C’est ce que l’on cherche à faire par le partage de pratiques. Il n’est toutefois pas toujours facile de rejoindre les enseignants.

Il y a bien sûr des contextes qui se prêtent bien à l’implantation de nouvelles pratiques : la révision et l’implantation de programmes notamment. J’aime bien la démarche structurante proposée par Julie plus haut.

L’automne dernier, nous avons publié un article sur les travaux de Michelle Deschêsnes sur le développement professionnel des enseignants. Un des éléments importants me semble rattaché à l’importance de valoriser et reconnaître le perfectionnement des employés. Le fait de planifier le perfectionnement avec les enseignants permet aussi de mettre en place des conditions et modalités de soutien qui favorisent une meilleure intégration des nouvelles connaissances acquises. L’accompagnement et l’entraide jouent un rôle-clé. Pour lire l’entièreté de la recherche PARÉA de Michelle.

Nicole mentionnait cette semaine les résultats de cette vaste enquête de la CSQ :

Objet : [REPTIC] Le numérique, un défi à relever, un accompagnement à assurer – résultats d’une enquête CSQ

PISTES D’ACTIONS PRIORISÉES

  1. S’assurer que des formations suffisantes, adaptées et reconnues sont offertes lors de l’intégration des outils numériques.
  2. Assurer l’accès pour toutes et tous aux outils numériques nécessaires.
  3. Exiger que le personnel soit consulté sur le choix des outils numériques et sur leur usage.

Sortir de l’immédiateté, c’est bien sûr aussi se doter d’une vision partagée.

Nous avons eu ce partage sur notre groupe Facebook cette semaine. Je trouvais intéressant de le partager.

L’activité des gestionnaires du collégial en soutien à l’intégration des TIC en classe

Un nouveau mémoire de maîtrise de Sabrina Rousseau (Université Laval). (Voir schéma à la page plus bas)

Profweb
Mélissa Philippe

Je pense qu’aller voir d’autres milieux (ici et ailleurs) qui réussissent à mobiliser les acteurs vers un changement, dans ce cas les compétences du 21e siècle, peut servir de levier pour introduire une nouvelle culture. En effet, le simple fait d’être en contact avec d’autres personnes, dans un autre environnement, et d’avoir des témoignages vivants des approches que l’on voudrait qu’ils adoptent, aident grandement à convaincre. Ils reviendront avec une vision renouvelée et seront donc plus enclins à passer à l’action.

Profweb
Vanessa Rioux-Ouellet

Bonjour, en lisant les réponses données par les autres, j’ai pensé à ce document de l’ISTE qui présente les 14 conditions pour l’innovation et l’intégration du numérique en éducation.

 

Écrire une réponse