logo Federation cegeps

La gestion de classe à l’ère du numérique

Contexte

Dans le but d’encourager les enseignants à avoir recours aux outils numériques à des fins pédagogiques, nous réfléchissons actuellement aux meilleurs moyens de les accompagner dans la gestion de leurs classes. Ainsi, si nous autorisons les étudiants à utiliser leurs appareils personnels en classe, dans le cadre de leurs cours, comment permettre aux enseignants d’assumer au mieux ce changement de politique?

Nous avons consulté les ressources offertes dans le site REPTIC, avec le « tag » gestion de classe, mais les résultats que nous avons obtenus ne sont pas assez récents pour nous , d’où cet appel à tous.

Questions

Aussi, nous serions intéressés de savoir ce qui a été mis en place dans les collèges concernant la gestion de classe à l’ère du numérique (outils, guides, politiques et procédures, services, formations, etc.). Quels problèmes avez-vous rencontrés? Quelles solutions avez-vous trouvées pour y remédier?

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

CDC
Chantal Lalonde

Je te transmets quelques liens vers des documents qui traitent de « PAP (BYOD) » et de leur intégration en salle de classe que l’on retrouve dans notre collection : EDUQ.info.

Bien que ce ne soit pas des documents québécois, ils pourraient peut-être vous inspirer. Note que l’accès aux livres électroniques nécessite ton code d’usager et mot de passe et qu’il est maintenant possible de se créer un compte ou modifier le mot de passe à même le site du CDC.

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Nous avons un programme avec portable et nous n’avons mis en place aucune mesure particulière. Nous laissons à chaque professeur le soin de déterminer si l’utilisation de l’ordinateur est pertinente pour une partie ou l’ensemble du cours.

Pour l’ensemble du Collège, chaque professeur détermine de la même façon l’usage de l’ordinateur en classe.

Il en est de même pour l’usage du téléphone et la grande majorité des professeurs demande de ne voir aucun téléphone en classe.

Laflèche
Geneviève Ducharme

Aucune procédure comme telle n’a été mise sur pied. Nous traitons cet élément de gestion de classe comme de la gestion de classe traditionnelle. En effet, l’idée est que l’enseignant mette ses balises dès le départ et qu’il les fasse respecter. Un contrat d’engagement dès le premier cours et la rigueur du professeur sont des règles en or selon moi.

Lanaudière à L’Assomption
Jean-Luc Trussart

Je t’invite à consulter ce Prezi qui reprend les profils de gestion de classe.

Profweb
Catherine Rhéaume

À la suggestion de Caroline Villeneuve, la coordonnatrice de Profweb, j’ai fait une petite tournée des textes récents parus dans Profweb pour recueillir des informations qui pourraient te servir, en lien avec ton appel à tous.

Premièrement, l’article « Des ressources pour l’intégration des technologies mobiles en classe », fait référence à deux textes intéressants du site École branchée :

Dans les récits Téléphones intelligents en classe : joindre l’utile à l’agréable avec Socrative !, de Susan MacNeil, enseignante au Collège Mérici, et Réviser la matière pour l’examen en s’amusant, d’Andrée Roussel, enseignante au Cégep de Lévis-Lauzon, les deux enseignantes parlent de la façon dont elles demandent à leurs étudiants d’utiliser leur cellulaire en classe. Les politiques de gestion des technologies en classe des deux établissements en question ne sont pas citées, mais on comprend que celles-ci ne s’opposent pas à ce que les enseignants permettent à leurs étudiants d’utiliser leurs appareils de façon pédagogique. Le témoignage de Mesdames MacNeil et Roussel pourra être inspirant pour des enseignants de ton établissement.

Chantal Desrosiers donne des trucs très concrets pour la gestion de classe à l’ère du numérique dans son article La gestion de classe : un sujet toujours d’actualité.

Dans Musique et livres numériques, les notes au bout des doigts!, l’enseignant Ian Murphy mentionne le virage vers le BYOD pris par le département de musique de son établissement, le Cégep de Drummondville. C’est une invitation à contacter les gens de Drummondville pour en apprendre plus sur leurs politiques!
De même, un article sur le Centre d’apprentissage en application pédagogique des TIC (CAP TIC) du Cégep de La Pocatière nous apprend que « le Cégep [de La Pocatière] prend progressivement un virage numérique : des programmes tendent déjà vers le BYOD et plusieurs salles de cours ont été aménagées pour faciliter le travail collaboratif et l’apprentissage actif. » À voir avec Martin Bérubé!

Finalement, l’article Les appareils mobiles en classe fait un bon tour d’horizon de ce qu’était la situation en 2013. (Évidemment, les choses changent vite! Mais 2013, ce n’est pas trop « daté »… Et c’est le plus « vieux » des textes parmi ceux que je t’ai nommés ici. — Et si jamais tu veux des ressources plus anciennes, il y en a dans Profweb… Écris-moi!)

En espérant que cela t’aide un peu ou, au moins, te fournisse des pistes d’exploration intéressantes !

Sainte-Foy
Marilyn Nadeau

Cet appel à tous tombe à point. Je me faisais la même réflexion lorsque je cherchais des informations sur le site des REPTIC au regard de la gestion de classe à l’ère du numérique. C’est un gros obstacle à l’usage des technologies éducatives pour nous à Sainte-Foy. C’est argument massue des professeurs qui interdisent toute utilisation de quelque technologie que ce soit en classe.

Le dernier atelier que nous avions eu lors d’une rencontre REPTIC sur ce sujet n’était pas évident parce que les gens ont encore une approche plutôt coercitive.

Jean-Luc Trussart tente depuis longtemps d’amener la réflexion ailleurs, Bruno Poellhuber aussi et je pense sincèrement que le réseau devrait à nouveau se pencher sur cet aspect et réfléchir collectivement pour s’outiller.

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

Nous sommes à lancer notre nouveau Plan TICE 2015-2020 et c’est une réflexion que nous voulons lancer dans notre cégep. En attendant, voici un document intéressant qui pourrait peut-être t’aider provenant de l’Université de Montréal. Tu trouveras en annexe des recommandations sur l’utilisation des technologies mobiles en classe.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

J’ai développé des activités dans Moodle pour la gestion de classe. J’ai aussi écrit un article dans Profweb et je donne comme référence les articles de François Meloche.

Université de Montréal
Bruno Poellhuber

La gestion de classe avec les TIC est LE sujet de doctorat de mon étudiante Madona Moukhachen, qui est aussi maintenant répondante TIC pour le Collège Ahuntsic.

Elle pourra certainement contribuer de manière significative à ce dossier.

 

Écrire une réponse