logo Federation cegeps

Projets iPad dans les cégeps et collèges (2011-11)

Appel à tous lancé par Laurence Lachapelle-Bégin, VTÉ

CONTEXTE

Cet appel à tous concerne l’utilisation du iPad en classe, un sujet actuel sur lequel la Vitrine Technologie-Éducation (VTÉ) souhaite approfondir ses recherches. À la rencontre des REPTIC en février dernier, Normand Guilbault et Michel Vincent du collège Édouard-Montpetit ont fait une présentation sur les usages possibles du iPad par les étudiants et le personnel des collèges.

QUESTIONS

Dans la continuité de ce sujet, j’aimerais savoir :

  1. Est-ce que des enseignants dans votre établissement utilisent le iPad en classe?
  2. Si oui, quels sont leurs commentaires sur cette pratique jusqu’à maintenant?

ACTION SUITE À CET APPEL À TOUS

Il semble qu’il y ait un intérêt pour l’utilisation des tablettes tactiles dans le réseau collégial; j’en déduis qu’il sera pertinent que la VTÉ propose de l’information ou des activités à ce sujet. À suivre…

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau

Nous avons présentement deux enseignants qui utilisent le iPad en classe. Ils sont les seuls à en avoir et ce sont des enseignants en cinéma.

Ils aiment beaucoup, car ils peuvent toujours l’avoir sur eux. Nous avons acheté les adaptateurs pour le projecteur en classe pour qu’ils puissent faire des présentations et démonstrations. Bien entendu, en cinéma, les MAC sont privilégiés, donc tout est compatible. Ce n’est pas un succès fou, mais un outil agréable à utiliser que nous tentons d’approfondir.

Beauce-Appalaches
Aurélia Giusti

Dans notre cégep, nous n’avons pas acheté d’iPad pour le moment, mais comme notre plan stratégique est en cours de rédaction, la question est posée. Les projets d’utilisation d’iPad en classe, avec les enseignants, dans certains départements, sont à peine esquissés. C’est à l’étape d’idées vagues : pas de projet rédigé.

En tant que bibliothécaire, je me pose la question de l’achat d’iPad à prêter aux étudiants, dans le cadre de la bibliothèque. L’objectif principal serait l’accès à Internet pour faire des recherches documentaires afin de remédier au manque de place. L’iPad remplacerait-il l’ordinateur fixe et portable? Est-ce une bonne idée?

Je dois faire un sondage auprès des étudiants pour savoir comment utiliser l’iPad dans ce contexte-là. J’ai lancé la question auprès de mes collègues bibliothécaires. Pas de réponse pour le moment. J’ai l’impression que tout le monde se pose les mêmes questions, mais que personne n’ose tenter l’expérience avec ce nouvel outil.

J’ai expérimenté le livre numérique Kindle. Je suis très déçue. On n’investira pas dans cet outil (caractères trop petits). Je n’ai pas été d’une grande aide… mais je voulais vous informer de ce qui se passe ou, du moins, se réfléchit ici.

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

Personne à ma connaissance n’utilise d’iPad en classe! Le service de l’informatique m’en a procuré un afin d’expérimenter avec cet engin des avenues pédagogiques.

CMR de Saint-Jean
Théane Lavigne

Le Collège militaire royal de Saint-Jean n’utilise pas les iPad en classe. Toutefois, le directeur des études est en processus d’acheter des iPad 2 pour les chefs de départements dans le but de faciliter les réunions de coordination. Je crois que cela constituera, pour notre école, un premier pas vers une entrée éventuelle dans les salles de classe.

Heritage
Lee Anne Johnston

With respect to how I use the iPad in teaching the best way to describe it is I use it for everything. I will not list the apps because they will probably mean little to you; however, I use the iPad for every aspect of teaching including: taking attendance, class notes about how the class went, class planning, slide shows, as a whiteboard, for brainstorming, prototyping, videos, multimedia, showing examples (I teach in computer science and use examples a lot in class; I bring most of the examples up on my iPad to show them), note taking, email, reading (all my text books are available electronically and I access them through an app on my iPad), course/lecture planning, marking, office hours (I do online office hours using Skype, Facebook, MSN and texting and I use the iPad for all those things).  Occasionally I use it to access my office desktop from the classroom to show examples that I cannot do directly on the iPad.  I can access my desktop and make the iPad look like a Windows machine but with the added feature that it is also a full whiteboard so I can highlight specific parts of the screen and save the screen and post it for the students.  I also sometimes use it to take photos of a whiteboard example or student work to post on the class Moodle page.

I am sure I have missed some things, but the iPad is never out of reach. In terms of outside the classroom, but inside the college, I use it to take minutes (I chaired a senate standing committee last year and I am the secretary on our department’s advisory council), meeting information (both department and Academic Senate), research, as my calendar, for my contacts…

As a student I use it in the classroom to take notes, read, write essays and blog entries, research and keeping in touch with classmates and profs.

There are a number of other things I want to use it for, but they require a change to the college’s wireless Internet infrastructure and that is something that the college has not done yet due to funding.  These other things I would like to do include: interactive quizzes (I can turn the iPad into a clicker host), collaborative assignments, in class screen sharing, updating our Learning Management System (there is a Moodle app, but it requires Moodle 2.0 and the college has yet to update), flash card studying/quizzes…

As you can tell I am a very heavy user.  The device is good. The apps are great. The convenience is incredible (I took papers to mark at my son’s Judo tournament on the weekend… and only had to carry my iPad).  By the way I am NOT a fan of Apple as a company…quite the opposite actually, but this is the best tablet on the market solely because of the completeness and rigour applied to the apps. The quality of the apps is simply superior in the app store.

Jonquière
Manon Lessard

Nous avons remis à deux enseignants un iPad 1 à la fin du printemps dernier. L’idée est de les laisser découvrir les fonctionnalités et de s’amuser à des fins personnelles ou pédagogiques. Je dois les rencontrer d’ici la fin novembre pour sonder leur intérêt et la pertinence de déployer plus de iPad dans le collège. À suivre!

Nous avons également installé un téléviseur grand écran dans la bibliothèque sur lequel est disponible le AirTV. Un iPad 2 peut être prêté aux élèves ou profs qui en font la demande.

La Pocatière
Martin Bérubé

Une expérimentation est en cours dans le programme de TCG. Les commentaires de la responsable de programme sont les suivants :

  • La réponse est très positive chez les étudiants (un gros plus pour le programme).
  • Il n’est pas évident d’adapter les activités d’apprentissage pour intégrer les iPad rapidement; ça demande du temps d’ajustement.
  • Les premières utilisations ont provoqué une désorganisation de la classe. Spontanément, les étudiants ont voulu s’approprier l’outil, ce qui a provoqué un retard dans la conduite du cours.
  • Nous avons encore quelques contraintes physiques :
  1. le Wi-FI n’est pas encore disponible partout au cégep;
  2. l’accès à un même site Web par 25 iPad provoque un engorgement de la bande passante;
  3. il y a encore des problèmes de branchement.
  • Malgré tout, les profs ont constaté une hausse significative de la motivation des étudiants à réaliser les activités proposées. Ça demande beaucoup d’adaptation de la part des enseignants. Par ailleurs, ils sont prêts à poursuivre l’implantation.

Dans ce projet, il y a plus de gains que de difficultés.

Laflèche
Sonia Marchand

Plusieurs enseignants ont manifesté un intérêt à utiliser le iPad. Cependant, personne à ma connaissance, n’en fait une utilisation pédagogique en classe.

Lanaudière – Joliette
Martin Richard

Personne n’utilise le iPad en classe du côté de Joliette. L’utilisation est limitée au personnel de la bibliothèque et au conseiller TIC 😉

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

Les enseignants peuvent expérimenter l’unique exemplaire disponible à notre carrefour technopédagogique

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

J’ai lancé un appel à tout le personnel enseignant dans mon collège au sujet du iPad. Quatre enseignants m’ont répondu qu’ils l’utilisaient. Par contre, je suis certaine que ce ne sont pas tous les enseignants qui ont pris connaissance de mon message. Donc, je ne sais pas avec certitude si ce ne sont que ceux qui ont répondu qui en font usage…

Voici un aperçu des réponses :

  • Oui, je tente en fait de me servir du iPad2 dans mes classes pour des présentations PowerPoint ou présentation de documentaires. J’ai aussi des applications spéciales pour ma discipline qui sont accessibles en ligne.
  • Oui, j’ai déjà utilisé un iPad en classe pour présenter un diaporama de photos et de la musique.
  • Pour l’instant, j’utilise très peu l’iPad en classe. Par contre, aujourd’hui, j’essaie une nouvelle utilisation du iPad. J’aurai des corrigés pour l’iPad pour un laboratoire. Je pourrai donc me promener partout en classe avec ce bidule interactif.
  • J’utilise régulièrement le iPad en classe pour afficher et annoter des documents PDF. Depuis le iPad 2, il est possible de connecter un câble VGA et de projeter l’écran du iPad via les canons qui sont dans les classes. Je trouve cela beaucoup plus agréable que de transporter un ordinateur.

Marianopolis
Mark Stephen

We have been conducting an iPad pilot at Marianopolis this term.

Feedback so far has been that the iPad’s can be wonderful teacher support tools, both in and outside of the class, but that uses in actual teaching so far have been somewhat limited due to the difficulty of getting iPad content onto the digital projector.  Very few apps allow you to work around this issue (eg, AirSketch), and those apps limit the content that you can work with.

Matane
Bobby Marmen

Les iPad ne sont pas utilisés en classe. Cependant, nous venons de faire l’acquisition de quelques tablettes pour expérimentation.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

À Saint-Félicien, il est prévu d’utiliser la tablette Androïd dans les cours. Présentement, un prof expérimente la tablette et ses applications. Il en est de même pour moi (à des fins d’analyse du potentiel pédagogique). Nous ne prévoyons pas utiliser le iPad pour l’instant.

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

Pour l’instant, nous sommes au tout début d’une expérimentation. Seules quelques personnes (5) possèdent un iPad 2 pour vérifier les applications pédagogiques de cette tablette. Je ne pense pas que les enseignants utilisent le iPad pour leur enseignement. Comme nous sommes qu’à l’étape d’exploration, c’est un peu trop tôt pour en parler.

Saint-Laurent
Alain Duquette

À ma connaissance, un professeur fait des expérimentations, mais je ne connais pas ses intentions futures pour son utilisation en classe. Cependant, il y a un projet en ce moment à la bibliothèque, pour évaluer la possibilité de prêter des iPad aux étudiants.

Le iPad est un bon outil pour faire du web (surfer), faire des recherches documentaires, regarder des vidéos et écouter de la musique, mais ce n’est pas un bon outil pour faire de l’édition (évidemment, il n’a pas été conçu dans ce but).

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Nous sommes présentement en recensement des usagers et de leurs utilisations. Je pourrai vous répondre dans les prochaines semaines. Je vous suggère de me relancer à ce sujet au courant du mois de décembre.

Haut de page

Écrire une réponse