logo Federation cegeps

Intégration pédagogique du logiciel Antidote

L’appel à tous a été lancée par Émilie Lavery, Profweb

QUESTIONS

Dans votre collège, l’intégration pédagogique du logiciel Antidote est-elle :

  1. une initiative d’un enseignant? (Prismes intervenant lors des activités si le renseignement est connu : correction? révision? inspection? statistiques?)
  2. une initiative du Centre d’aide en français? Des services adaptés?
  3. une initiative d’un programme? Lequel ou lesquels?
  4. une initiative locale? Précisions sur la démarche s.v.p. Liens avec le Profil TIC?

ACTIONS SUITE À CET APPEL À TOUS

Chronique Profweb Une intégration pédagogique d’Antidote : pourquoi les étudiants en auraient-ils besoin?, mars 2012

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau

Présentement, chaque enseignant (2 en français, 1 en cinéma, 1 en TTS, 1 en TES, 1 en TGC et 1 en techniques policières) prend l’initiative de me contacter pour donner la formation aux étudiants. Par la suite, ils font un suivi pour l’utilisation d’Antidote selon leur objectif.

Le service adapté me recommande plusieurs étudiants ayant des difficultés pour les former sur Antidote. Quatre portables sont équipés du logiciel pour les étudiants ayant besoin du logiciel et peuvent être empruntés par les étudiants. Ces portables sont également utilisés pour les examens.

Le Centre d’aide en français se trouve à la bibliothèque pour le campus de Rouyn-Noranda (donc sur les ordinateurs) et sur le poste du centre pour les campus d’Amos et Val-d’Or.

Présentement, aucune initiative de programme.

Nous avons Antidote sur les ordinateurs et les portables de la bibliothèque (campus de Rouyn-Noranda, Val-d’Or et Amos). Tous les étudiants et enseignants peuvent l’utiliser. Nous pensons que la bibliothèque est le lieu le plus accessible pour tous.

André-Grasset
Guylaine Duranceau

Nous avons offert un atelier à deux classes de français, mise à niveau cette session qui, je pense, a été apprécié et sera répété, je l’espère. Le logiciel est installé au centre d’aide en français, dans un laboratoire d’informatique (offert à tous), dans un local de reprise d’examens au secrétariat (sert seulement aux reprises et aux étudiants qui ont des difficultés d’apprentissage) et dans deux centres d’études.  

Édouard-Montpetit
Michel Vincent

Au collège Édouard-Montpetit, trois laboratoires sont équipés d’Antidote. Deux laboratoires sont disponibles à l’occasion pour les étudiants : D2914-22 postes; D2916-26 postes et un autre l’est pour l’enseignement : D0707-41 postes. Quelques licences sont disponibles pour des postes en classe multimédia.

  1. une initiative d’un enseignant de littérature et de français (Émilie Lavery) : utilisation des prismes de correction, de révision, d’inspection et de statistiques dans les cours de renforcement (mise à niveau) et dans les cours de la formation générale pour des activités d’enrichissement du vocabulaire, de compréhension de l’aire sémantique de la question, d’écriture, de révision, de réécriture, d’analyse littéraire et de pastiche. Intégration faisant suite à un projet d’aide à la réussite passant par la constitution d’un laboratoire d’enseignement de 40 places équipé du logiciel Antidote RX. Projet réalisé à l’École nationale d’aérotechnique en 2008 relaté dans un récit de Profweb : Allier Antidote, l’Ordonnance linguistique du CCDMD et le CAF: une formule gagnante dans les cours de mise à niveau. Le laboratoire est désormais équipé d’Antidote HD (D0707) et est hébergé au campus de Longueuil.
  2. Centre d’aide en français de l’ÉNA et de Longueuil (quelques postes pour les étudiants). Plusieurs professeurs ont développé du matériel et se sont intéressés à son utilisation au CAF : Anne-Marie Tézine, Lucie Dubois, Marie-Ève Mathieu, Émilie Lavery, notamment. Le logiciel est toutefois peu utilisé sans enseignant encadrant son utilisation. Un second CAF « TIC », intégrant l’utilisation d’Antidote, a été animé à l’École nationale d’aérotechnique par madame Lavery lorsqu’elle était responsable du CAF. CASA : quelques postes au CASA dans une perspective de soutien (centre d’aide et services adaptés)

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

À Brébeuf, Antidote est disponible sur tous les postes informatiques des labos. Dans le cadre du programme de formation Magellan, les étudiants sont initiés à l’utilisation d’Antidote et ils ont à faire un exercice qui permet de comparer le vérificateur orthographique de Word et celui d’Antidote, ainsi que le dictionnaire des synonymes. Les différences sont significatives. Cette formation permet ensuite aux professeurs de français de faire une présentation en classe sur les différents outils du prisme.

Jonquière
Manon Lessard

Le logiciel Antidote est installé sur tous les postes des laboratoires et tous ceux de la bibliothèque. Les ordinateurs des profs sont également munis de ce logiciel. Donc, les initiatives peuvent provenir de toutes tes options.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

Antidote est utilisé par les services adaptés et par le Centre d’aide en français.

Sherbrooke
Jean-Philippe Boudreau, conseiller pédagogique responsable de la valorisation du français

Au Cégep de Sherbrooke, l’intégration pédagogique du logiciel Antidote a été une initiative du conseiller pédagogique responsable de la mise en œuvre de la Politique de la langue française. L’achat de licences pour l’installation d’Antidote RX sur tous les postes informatiques du Cégep (plus 1 200 licences précise Guillaume Lachapelle en Juin 2012 dans l’enquête de Daniel Boury cité dans ce tableau) faisait partie des actions entreprises dans l’élan de la campagne institutionnelle de valorisation du français, lancée en 2008. L’année suivante, en 2009, le conseiller pédagogique responsable de ce dossier à l’époque, a organisé de nombreuses formations (pour les étudiants et pour les enseignants) afin de familiariser la communauté collégiale à l’utilisation de cet outil.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Au collège, j’ai instauré une expérimentation sur plusieurs appareils. Suite à une consultation de l’animatrice linguistique et de plusieurs intervenants du centre d’aide en français (CARL), nous avons convenu de l’installer pour les enseignants, mais pas pour les étudiants. Les enseignants qui louent un portable au collège ont ce logiciel d’installer par défaut maintenant. Plusieurs départements le demandent sur leur poste de travail (bureau). Nous avons quelques licences d’installées sur 6 postes étudiants au CARL pour le tutorat. Les orthopédagogues les utilisent pour les étudiants présentant un trouble d’apprentissage et il est autorisé pour les examens de certains étudiants. Nous sommes rendus à nous poser la question pour l’intégrer dans tes cours avancés de littérature.

Victoriaville
Nathalie Marier, conseillère pédagogique, responsable du dossier de la langue française

Depuis 2009, tous les employés qui font la demande ont accès au logiciel Antidote sur leur poste de travail. Depuis 2010, Antidote est présent dans tous les laboratoires informatiques et tous les centres d’aide.

Session d’automne 2009 : intégration passant par le Passage au collégial (PAC) dans les programmes de sciences de la nature et de la session d’accueil et d’intégration. Actions concrètes : une heure d’introduction au logiciel prévue dans un cours et utilisation encouragée dans les travaux.

En arts et lettres, culture et communications, l’initiation à Antidote, plus longue qu’une période, se fait à la deuxième session dans le cours Initiation à la production littéraire. Actions concrètes : usage lors des activités de création prévues au laboratoire durant la session (utilisation des dictionnaires dans une perspective sémantique — recours aux analogies).

En sciences humaines, l’initiation à Antidote est intégrée au cours Espace québécois et méthodologie et au PAC. Actions concrètes : deux formations de deux heures durant les heures de cours (dictionnaire, correcteur et filtres de révision comme verbe absent, verbes ternes, phrases longues, charnières et répétitions), preuve des améliorations effectuées à fournir lors des remises dans tous les cours de première année.

Depuis mai dernier, trois des quinze heures d’enseignement de la formation grammaticale d’appoint offerte en début de parcours de l’attestation en éducation spécialisée du service de la formation continue ont été réservées à Antidote.

Nouveau DEC en éducation spécialisée, démarré en août dernier. Ce DEC sera donné obligatoirement avec la tablette électronique iPad janvier 2012. Les professeurs examinent comment intégrer l’usage des dictionnaires d’Antidote en deuxième session et peut-être au profil TIC. Rappelons que les différents prismes (correction, révision, statistiques, inspection) du logiciel Antidote ne sont pas offerts sur iPad ou iPhone. Les élèves n’ont accès qu’aux dictionnaires. C’est notre prochain défi.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

L’intégration pédagogique du logiciel Antidote est une initiative du Centre d’aide en français et des services adaptés. Le CAF et le SAIDE utilisent Antidote avec les étudiants.

De plus, le seul département qui l’a initié (à ma connaissance) est Technique d’éducation spécialisée. Il se pourrait aussi que le département de Technique d’éducation à l’enfance soit impliqué, car ils partagent des laboratoires.

Haut de page

Écrire une réponse