logo Federation cegeps

Gestion des reprographies

Print Friendly, PDF & Email

Contexte

Notre Centre des médias connaît depuis plusieurs années de nombreuses difficultés à mettre à jour son système de gestion des reprographies des enseignantes et enseignants et réalise depuis longtemps l’inefficacité du système en place. Nous aimerions ainsi connaître l’option de gestion de reprographies retenue pour les autres établissements svp.

Questions

  1. De quelle manière gérez-vous les reprographies des enseignantes et enseignants de votre établissement?
  2. Avez-vous des commentaires à émettre sur cette méthode ou des failles à souligner concernant celle-ci?
  3. Comment gérez-vous les droits d’auteur en lien avec les demandes de notes de cours électroniques?

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue

Marie-Josée Tondreau

  1. Par formulaire http://bibliotheque.uqat.ca/savia
  2. Non
  3. http://bibliotheque.uqat.ca/FR/BIBLIOTHEQUE/DROIT_AUTEUR

Drummondville

David Pellerin

  1. Les enseignants font parvenir leurs documents directement au reprographe en utilisant un formulaire (sauf s’il y a reproduction d’une partie d’un livre ou d’un manuel (voir réponse à l’autre question). Le reprographe gère les demandes lui-même et entre dans le photocopieur le code budgétaire associé au service qui a fait la demande d’impression.
  2. Non. Selon notre reprographe, c’est le système le plus efficace.
  3. Dès qu’il y a une page d’un livre ou d’un manuel qui sera distribué aux étudiants (même pour des notes de cours électroniques), l’enseignant doit remplir un formulaire et transmettre les notes de cours à une agente administrative de la bibliothèque. Cette dernière transmet le tout à Copibec pour savoir s’il y a des frais ou non associés aux droits d’auteur. Elle transmet ensuite au reprographe les documents à photocopier. (Si un enseignant donne au reprographe un document contenant une partie de livre ou de manuel, le reprographe redirige les documents à l’agente administrative avant de faire les photocopies).

Édouard-Montpetit

Julie Dessureault

  1. Nous utilisons une application à l’interne nommée «SyClone».
  2. Non
  3. Si la responsable de la reprographie reçoit une demande de reproduire plus de 10% de contenu provenant de manuels, elle doit proposer au professeur de faire un recueil de texte. Ensuite, la direction des études prend le relais avec ce professeur et s’occupe de faire respecter la loi sur les droits d’auteur.

Garneau

Jean-Francois Chouinard

  1. Les profs ont un budget annuel pour les plans de cours, examens et documents de travail. Pour les notes de cours, celles-ci doivent être autofinancées par la vente du document ou d’un carton à la COOP. S’il y a pour 200$ de ventes, le prof a droit à 200$ de copie à l’imprimerie (pas dans les corridors pour les notes de cours).
  2. Il y a beaucoup de pression sur les employés de l’imprimerie 3 semaines par session.
  3. Pas de notes de cours électroniques gérées par le Cégep.

ITA – La Pocatière

Sylvie Fontaine

  1. Normalement, pour un petit volume, le prof imprime directement et c’est comptabilisé avec Pcounter. Pour un plus gros volume, il faut passer par le centre de reprographie en remplissant un formulaire.
  2. L’impression Pcounter est illimitée pour les profs
  3. Pour répondre à la question il faudrait la clarifier… note du prof, extraits, citation avec source, etc.

Lanaudière – Joliette

Martin Richard

  1. À l’aide du logiciel Repro+ http://www.altilogix.com/produits/repro/
  2. Nous en sommes satisfaits.
  3. Un membre du personnel administratif examine tous les documents soumis aux droits d’auteur.

LaSalle

Sophie Valentin

  1. En utilisant le module de reprographie d’Omnivox.
  2. Nous demandons aux enseignants de faire une déclaration spécifique pour ceux-ci (sur Omnivox ou sur le site de Copibec directement). Toutefois, c’est la première année que nous expérimentons ce système et plusieurs choses ne sont pas encore très claires pour les enseignants.

Matane

René Bélanger

  1. Envoi par courriel des copies à faire imprimer avec le formulaire. Aussi, formulaire pour les copies papier. Pour l’impression sur imprimante, l’enseignant utilise le système Pcounter.
  2. Ça se passe bien
  3. Une déclaration de l’enseignant doit être cochée sur le formulaire de photocopie. Chacun numérise ses documents.

Montmorency

Martin Pelletier

  1. Les enseignants remplissent un formulaire électronique qui est envoyé au Service du développement pédagogique et de la réussite
  2. Le formulaire peut changer. Une demande au service de l’informatique a été faite pour avoir un formulaire en ligne qui est toujours à jour.
  3. Incitation soutenue faite auprès des enseignants pour remplir déclaration DDA ou Copibec. Mais aucun contrôle total ne peut être fait.

Notre-Dame-de-Foy

Valérie Normandin

  1. Chacun a un code relié à son département et a droit à un certain nombre de copies par tête. Dépassé cette limite, l’enseignant peut négocier une extension, ou alors fait les copies à ses frais.
  2. Elle est très limitative et mal adaptée aux différents types d’enseignants. Cependant, n’ayant pas de reprographie à proprement parler, mon collège la considère comme facile à gérer et légère d’un point de vue administratif.
  3. Nous respectons les droits d’auteur en cela que les sources sont mentionnées et que l’utilisation des documents sous licence Creative Commons ou libres de droits sont encouragés. Peu de vérifications sont faites, cependant.

Saint-Jean-sur-Richelieu

Suzie Roy

  1. Logiciel Repro +
  2. Difficulté avec les Powerpoints avec de lourdes images
  3. On y va avec le bon vouloir des enseignants qui le déclarent. C’est un point à travailler

Vieux Montréal

Daniel Bourry

  1. Les professeurs font une demande de reprographie en ligne à l’aide du logiciel PrintShare de Prisme technologie (http://www.prismetechnologies.com/fr/).
  2. Dans le formulaire en ligne, l’enseignant doit cocher une case afin d’avertir la reprographie que des droits d’auteur s’appliquent. La demande est alors mise en attente. L’enseignant doit ensuite remplir un formulaire PDF de déclaration de droits d’auteur et l’envoyer par courriel.

 

Écrire une réponse