logo Federation cegeps

Étudiants à risque : identification, ressources, interventions et support

CONTEXTE

Comme vous tous probablement, nous tentons d’en faire le plus possible avec des ressources de plus en plus limitées en matière de soutien à la réussite des étudiants. C’est dans ce contexte que nous révisons actuellement notre approche afin d’intervenir le plus rapidement possible auprès des étudiants à risque.

QUESTIONS

  1. Quand et de quelle façon votre collège identifie-t-il les étudiants à risque?
  2. Quelles ressources (en ligne ou automatisées) utilisez-vous pour cela?
  3. Quel type d’intervention ou de support offrez-vous aux étudiants à risque que vous avez identifiés?

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

  1. Identification des étudiants à risque : Au tout début de la session (entre la quatrième et la septième semaine), les enseignants sont invités à remplir un formulaire de déclaration en ligne sur le module Omnivox en indiquant la ou les raisons qui placent l’étudiant à risque d’échec.
  2. Ressources : Nous sommes un collège « Skytech », à même les modules d’Omnivox il y a un outil de consultation pour les étudiants en difficultés.
  3. Interventions : Les résultats sont transmis aux API et aux coordonnateurs de programmes. Des actions sont prises (rencontres, courriels, etc.) afin de suivre l’évolution de ces étudiants. Du tutorat par les pairs, le service d’aide en langue française, le service d’aide en langue moderne ou le service d’aide spécialisée sont alors proposés à ces étudiants. Certains programmes ont aussi développé des mesures d’aides et des outils qui sont offerts aux étudiants.

Carrefour de la réussite
François Simard

Je suis l’animateur du réseau des répondants au Carrefour de la réussite de la Fédération des cégeps. Mon collègue REPTIC m’a fait suivre un courriel de votre part où vous expliquez que vous cherchez de l’information relativement au dépistage des étudiants à risque. Habituellement, c’est un dossier qui relève du suivi de la réussite. Aussi, vous auriez probablement plus de chance en passant par notre réseau.

Nous avons une trousse d’information disponible sur notre site : Trousse 2 : Interventions auprès des étudiants à risque). Si cette information n’est pas suffisante, vous pourriez demander à la personne chargée de la réussite dans votre établissement (le nom qui apparaît sur ma liste actuellement est Rachael Fieldsend) de faire un appel à tous dans le réseau des répondants (ceci implique qu’elle s’engage à produire une compilation des réponses obtenues).

Champlain – Lennoxville
Judith Beaudoin

  1. Identification des étudiants à risque : Here we have the Early Alert Form that each teachers can fill up when they feel appropriate.
  2. Ressources : No automated resource, just human meeting humans…
  3. Interventions : The student is then invited to meet with a resource person, (advisor, psychologist, aboriginal advisor, tutor…)

If you need more info, Lucinda Doheny is the person in charge here.

Champlain – St. Lawrence
Constance Crossland

  1. Identification des étudiants à risque : Students always self-identify. They may do this at any time during the semester.
  2. Ressources : This is always done in person, either to the special need counsellor or to someone who directs them to the special needs counsellor.
  3. Interventions : The students are given individualized counselling and are supplied with the resources and support needed as a function of their diagnosis. These can include
    1. Counselling
    2. Individual tutoring sessions
    3. C-pen
    4. Electronic agendas
    5. Electronic dictionary
    6. Small tape recorders for recording lectures.

Champlain – St-Lambert
James Sparks

We identify students at risk based on their midterm assessments and end of semester pass rates, that we do not use online (or automated) tools to support these students except affording them an online portal for signing up with a tutor, and that the support that we provide is in terms of faculty-to-student mentoring, tutoring, workshops offered through Student Services and the Library, and a counselor who takes care of (exclusively) students with special needs.

John Abbott
Brenda Lamb

  1. Identification des étudiants à risque : There are two distinct programs in place to help this college identify students at risk, and then in a proactive manner, intentionally intervene by establishing a dialogue process.
    1. Early Alert Program (EAP): aims to link student services (Counseling, Advising, Learning Centres, Financial Aid, Housing, etc..) with faculty who can identify and refer students that may have learning, or other, difficulties early on in the term. For example: weak ESL students, students with suspected LDs, recurring behavioral issues that impede learning, chronic tardiness, students with financial challenges that deny them access to school supplies & books, etc… Student referrals are made confidentially to the Office of Student Success for follow-up. Students are invited to meet with the Student Success Advisor to discuss the nature of the difficulties and, often enough, further referrals are made to ancillary services that lend to helping students with little delay.
    2. Mid-Semester-Assessment: All students will receive a mid-term assessment profile that summarizes the academic progress through to week 8 of any given term. Students are classified into categories of academic standing, one of which is “AT-RISK” . Freshman who have been deemed “AT-RISK of failing”, will receive a letter from the Academic Dean’s office and be invited (understated) to meet with an Advisor immediately to discuss their academic standing. Sophomore/Senior students will receive a similar letter of concern and a list of available learning resources centers on campus.
       
  2. Ressources : Referrals are made electronically: Email or Intranet, by phone or in person. Confidentially is respected at all times. We use an elaborate intranet system (Omnivox by Skytech) to track faculty assessments, running a computer algorithm that identifies students at risk based on a set of criteria.
  3. Interventions : Answered above… to add to that however.. we have had in place and Academic Coaching Program for student athletes who are struggling and a voluntary Student Mentorship Program for all students who feel they can benefit from having a someone (Faculty or staff) track the student’s progress through the academic year.

Limoilou
Séverine Parent

  1. Identification des étudiants à risque et interventions :
    1. On a un projet qui s’appelle CPA (Connaître pour accompagner) dans quelques programmes. L’API, le CP les enseignants de première session se rencontrent environ 3 fois par session pour faire le point sur la situation des élèves et l’adéquation de la formation. En début de session un portrait statistique de la cohorte est produit pour connaître le groupe : provenance, MGS, population A ou B, moyenne en français, nombre d’échecs au dossier, etc. L’API fait aussi la tournée des classes pour expliquer son rôle et attirer les moments-clés à l’attention des élèves. Lors de réunions de l’équipe de 1re session, les membres discutent des élèves qui semblent éprouver des difficultés et quelqu’un est nommé pour faire un suivi auprès de l’élève et le référer au besoin.
    2. Pour ce qui est du Règlement favorisant la réussite scolaire (contrats de réussite) tous les élèves qui échouent plus de 2 cours, mais moins de 50 % de leurs unités, donc les élèves à risque, reçoivent une lettre (avec leur relevé de notes) pour les prévenir des dangers, leur expliquer le règlement et leur proposer des services. Pour les élèves qui sont sous contrat de réussite, une CP fait un suivi virtuel (Mio) avec eux tous les mois et leur rappelle les moments importants. Une rencontre de suivi mi-session est aussi proposée aux élèves. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi avoir un coach pour les aider à passer à travers la session (un prof qui les rencontre sur une base régulière).
    3. Pour ce qui est du français, le Centre d’aide à la réussite dépiste les élèves ayant une faible moyenne en français et leur propose ses services individuellement.
    4. Pour ce qui est des étudiants « fantômes » ceux qui ne présentent pas à leurs cours en début de session, les API les repèrent dans le système et entrent en contact avec eux (courriel ou appel) avant la date limite de retraits de cours.
    5. Enfin, au mois de mai de chaque année on reçoit tous les nouveaux admis de l’automne et leurs parents pour les sensibiliser à la transition secondaire-collégial, leur présenter leur API, les services, leur programme et l’ABC des études collégiales. On fait la même chose, à part, avec les parents pour les guider un peu dans l’accompagnement de leur enfant. Un guide est produit à leur intention et les parents apprécient beaucoup cette rencontre avec des membres du personnel.
  2. Ressources : Mio pour communiquer avec les élèves, Léa pour connaître la situation de chacun, le module sondage dans Omnivox pour prendre le pouls des élèves à propos de leur évolution, des portraits statistiques faits avec CLARA. Je sais qu’il existe aussi un module « Résultats plus » dans Omnivox qui permet de suivre les notes des élèves au fur et à mesure qu’elles entrent.

Marianopolis
Mark Stephen

  1. Identification des étudiants à risque : Our primary tool is the mid-term assessment; if a student has been flagged he or she must meet with the Associate Academic Dean, who also meets with all students who were previously on probation or who have special circumstances (if Special Needs, then it is a Specialist who works with them). We also respond to messages from teachers who identify students who are missing a lot of classes or struggling with early assessments. Some students also self-identify and request Peer Tutoring support.
  2. Ressources : Student records (via CLARA); Teacher’s Mid-Term Assessment (via Lea). Students can apply, via an online form, for peer tutoring at any time during the term
  3. Interventions : Support measures for students with Special Needs; Peer and Alumni Tutoring; French and English language monitoring; counseling; individual meetings with the Associate Academic Dean and with Academic Advisors; reduced course load; teachers’ office hours, etc.

Mérici
Nicole Dufour, conseillère d’orientation, Centre d’aide à la réussite

  1. Identification des étudiants à risque : Le collège identifie les étudiants à risque (à partir de leurs résultats scolaires) dès leur entrée en offrant une formation avant le début des cours sur tous les thèmes reliés au métier d’étudiants. Ils sont suivis par la suite par une co toutes les 2 semaines, et ce, tout au long de la première session.

    Nous avons également une opération dépistage qui se fait par le biais des programmes d’une part et d’autre part, à l’aide d’Omnivox. À partir de la mi-session, nous générons des rapports d’élèves qui ont 3 échecs et plus et nous les invitons à venir nous rencontrer afin d’identifier la problématique et de trouver des solutions visant leur réussite. En tout temps, les enseignants sont invités à recommander les élèves au Centre d’aide à la réussite.

  2. Ressources : La ressource est Omnivox pour la génération des rapports et pour l’envoi des invitations à venir rencontrer une professionnelle du Centre d’aide à l’apprentissage.
  3. Interventions : Les ressources offertes aux élèves : cours de mise à niveau en français, en anglais, forfait réussite, voir un prof, voir une co, voir la conseillère à l’apprentissage ou la psychoéducatrice, le centre d’aide en français. Suite à l’identification des problématiques, divers fascicules sont disponibles : gestion du temps, motivation, confiance et estime de soi, affirmation de soi, gestion du stress, etc.

Rimouski
Bruno Lavoie

  1. Identification des étudiants à risque : Nous utilisons le suivi de la réussite dans Omnivox. Les absences et les commentaires des enseignantes et enseignants.
  2. Ressource : Module Omnivox : Suivi de la réussite
  3. Interventions : Un conseiller pédagogique à l’aide à la réussite communique avec chaque étudiant qui a besoin de suivi. Le CP signale à chaque programme les étudiants détectés et à risque.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

  1. Identification des étudiants à risque et interventions : Nous ciblons d’abord les élèves qui ont 50 % d’échecs et plus dans une session. Ces étudiants doivent obligatoirement rencontrer la conseillère à la réussite pour une entrevue structurée (pour trouver les causes). L’Étudiant doit signer un contrat à la réussite (ex. : pas d’absences aux cours, inscription dans un centre d’aide, remise des travaux dans les délais prévus, etc.). Les profs participent au suivi de ces étudiants. En cas de récidive, l’étudiant doit rencontrer le comité de la réussite pour une 2e entrevue. Si le comité le juge à propos, l’étudiant est suspendu pour une session. Deuxièmement, les élèves qui ont échoué plus d’une fois le même cours sont également rencontrés pour une entrevue. Nous leur offrons des ressources supplémentaires pour favoriser leur réussite (centre d’aide, ressources en ligne, tutorat par les pairs, etc.).
  2. Ressources : Nous utilisons le système de gestion Coba Col.Net pour cibler les étudiants en difficulté (générateur de rapport).

Haut de page

Écrire une réponse