logo Federation cegeps

Utilisation du iPad en Soins infirmiers

Questions

Deux enseignantes en Soins infirmiers de mon collège aimeraient exploiter le potentiel de la tablette tactile iPad dans le domaine de la santé. Est-ce que vous avez un programme de Soins ou un programme s’y rapprochant qui utilise cet outil au niveau pédagogique? Si oui, pourriez-vous m’expliquer brièvement comment il est utilisé et quelles applications ont été retenues? Enfin, est-ce qu’une personne de votre collège pourrait être contactée pour en savoir plus.

Action suite à cet appel à tous

Nous en sommes à nos balbutiements dans ce projet. Les deux enseignantes auront chacune un iPad à la session hiver pour en explorer les possibilités à partir des suggestions que nous avons reçues. Nous en profitons également pour démarrer l’implantation du Profil TIC.

Détail des réponses

Établissement/REPTIC

Réponses

Collège Boréal
Luc Perreault
René Lapierre

Nous utilisons encore l’iPad comme outil de rétroaction vidéo pour notre programme par l’entremise de coach`s eye (application). Les étudiants n’ont pas besoin de se procurer d’un iPad car la vidéo est envoyée par courriel via lien sécuritaire seulement accessible par les gens rattachés au courriel. La seule personne ayant besoin d’un iPad est le professeur et même là, ceci peut être accompli en utilisant un téléphone soit iPhone ou Android (avec l’application). Nous utilisons la vidéo pendant les mises en situation pratique (scénario), auto-évaluations, technique de soins (p.ex injection intramusculaire), debriefing (formatif et sommatif). L’outil semble bien fonctionner surtout au niveau de sensibilisation et responsabilisation. Il est aussi intéressant de voir la réaction des étudiants au niveau du professionnalisme et le non verbal pendant l’interaction patient et paramédic.

Réponse de René Lapierre, coordonnateur du programme de Soins Paramédicaux

Nous en sommes à notre 3e cohorte d’étudiants qui utilise le iPad dans le programme. Tous les étudiants n’ont un iPad, mais ils ont tous un produit Apple qui est obligatoire (alors iPad, iPad mini, iPod touch ou iPhone) en majorité c’est le iPad et le iPhone

Les étudiants sont informés dans les détails d’inscription du programme qu’un assistant électronique Apple est obligatoire, et ce, à leurs frais, car notre programme est ciblé comme tel. Donc même avant de faire demande au programme, ils en sont informés.

Nous utilisons l’iPad de plusieurs façons dans le programme. Voici ce que nous utilisons le plus :

  1. Nous utilisons l’application « CompTracker » dans nos cours de laboratoire pratique, stage clinique et aussi certains cours physiques. Cette app permet aux étudiants de soumettre des compétences (qui sont du profil de compétence nationale de paramédic) de façon électronique et nous, comme professeur ou superviseur de stage, approuvons ou refusons la demande de compétence et donnons de la rétroaction en ce qui a trait aux points positifs et ceux à améliorer. Ceci nous permet aussi d’avoir une signature authentique du superviseur de stage après la journée de stage qui valide les présences des étudiants. Le superviseur doit signer sur le iPad/iPhone qu’ils étaient présents. Tous les détails soumis par cette app peuvent être visionnés sur le site web de CompTracker. C’est un outil extraordinaire. L’AMC aime beaucoup cet outil pour le processus d’agrément.
  2. Nous utilisons également l’outil de rétroaction avec les techniques de soulèvement et l’évaluation des scénarios pratiques. L’application « coache’s eye » complète bien CompTracker. Avec cette application, nous enregistrons la vidéo de notre choix (alors les soulèvements et les scénarios) et ensuite, nous annotons directement par écrit ou oralement la vidéo captée. Ceci est fantastique pour notre session de debriefing après les scénarios. Les étudiants adorent se regarder pour avoir la rétroaction.
  3. Nous utilisons d’autres applications d’anatomie avec le système cardiaque qui démontre très bien le trajet circulatoire, l’électrocardiographie du cœur en plus des structures anatomiques.
  4. Dans nous cours de professionnalisme, nous travaillons en groupe et nous exigeons de faire une vidéo de 3 à 5 minutes au sujet de la promotion de la profession de Paramédic. Ils doivent utiliser l’iPad avec l’application iMovie pour en faire le montage et l’édition. La production de la vidéo est démontrée à tout le groupe en salle de classe. Cette assignation est très bien acceptée par les étudiants.

Granby
Huguette Dupont

Au Cégep de Granby, il y a eu quelques tentatives. Une seule utilisation est entrée dans les pratiques pour le moment : filmer les étudiants durant les laboratoires. La technicienne en travaux pratiques garde un iPad avec elle pour filmer les étudiants en action durant leurs travaux pratiques. Elle peut ainsi leur montrer facilement les gestes posés. C’est plus simple et plus efficace qu’avec une caméra vidéo traditionnelle. Elle utilise sans doute l’appli « Appareil photo » du iPad et elle a également accès à Coach’s Eye qui lui permet d’annoter les vidéos et de les passer au ralenti.

Ils ont aussi fait des essais durant les stages. Leur but était d’avoir accès à leurs manuels en format numérique. Toutefois, pour le moment les hôpitaux de notre région n’ont pas de WI-FI, ce qui limite énormément le potentiel des tablettes.

Aussi, dans le cadre de leur projet « Dos léger », le programme tente de prendre le virage numérique avec leur matériel didactique. Ils ont pris une orientation pour laisser les étudiants apporter leur appareil en classe (portable, tablette…) afin de les inciter à utiliser les versions numériques de leur matériel didactique. Certains profs utilisent les livres numériques en classe, au TNI par exemple. C’est un virage sur le long terme, avec plusieurs embûches, et il n’y a pas eu beaucoup d’expérimentation sur les tablettes en tant que telles; les éditeurs mettent du temps à offrir les volumes en numérique et les fonctionnalités ne sont pas toujours à la hauteur des attentes.

La Pocatière
Martin Bérubé,

Au cégep, nos enseignantes utilisent le iPad en milieux de stage. Ils remplacent les volumes normalement utilisés en classe et qui disparaissaient pendant l’été.

De plus, les enseignantes ont créé une banque de vidéo expliquant des techniques présentées en laboratoire. Ainsi, les étudiantes peuvent revoir les techniques lorsqu’elles sont en milieux de stage.

Nous pouvons utiliser seulement le Wi-Fi dans un milieu seulement, car l’autre milieu, il n’est pas disponible pour eux,

ce qui limite l’utilisation des volumes de Soins infirmiers. Pour l’utilisation des vidéos comme ils sont enregistrés dans l’appareil ce n’est pas un problème. Pour plus d’informations, tu peux contacter Louise Chenard, la coordonnatrice du programme.

Lanaudière – Formation continue
André Beauregard

Notre spécialiste iPad qui a déjà géré le programme de soins à la formation continue nous indique qu’il y a des application pour les médecins et les infirmières, mais il ne sait pas s’il y en a pour la formation dans ces disciplines. Le code de déontologie des infirmières existe sur iPad et des trucs pour poser des questions aux médecins mais rien de vraiment pertinent. Il pense que c’est à développer.

Voir aussi l’excellente application de la croix rouge canadienne « First Aid »… que tous devraient avoir sur leur iPad.

Lanaudière à Joliette
Martin Richard

Notre programme de soins infirmiers n’utilise pas encore le iPad, mais de mon côté, j’y pense beaucoup. Il me semble que ce serait l’outil idéal en particulier pour remplacer les nombreux et volumineux livres.

J’ajouterai que nous avons expérimenté la session dernière la plateforme mise à disposition par Chenelière Éducation (éditeur de livre en soins). L’essai a été mitigé. Il y a du potentiel, mais il reste pas mal de problèmes techniques qui rendent l’utilisation de la plateforme difficile.

Notre-Dame-de-Foy
Martin Legault

Le iPad a été implanté en Soins cet automne, comme je n’étais pas en poste, je ne peux pas vraiment t’informer, mais je dois rencontrer la coordonnatrice sous peu.

Rosemont
Marie-Josée Desrochers

Trois iPad standards seront disponibles dans le programme d’ici quelques semaines pour un début d’exploration programme. Voici ce qui est utilisé :

  • Acupuncture
    • Deadman: A Manual of Acupuncture
    • TCM Clinic Aid HD
  • Anatomie
    • TriggerPoints de Real Bodywork
    • AnatomyMapp: Trail Guide to the Body
    • Essential Anatomy: 3D 4 Medical
    • Decide: HandDecide, FootDecide
    • SpineDecide, ShoulderDecide, etc. (mais ils sont gratuits pour l’instant)
  • Relaxation / exercices de relaxation
    • RespiRelax (gratuit)
    • Pranayama (lite)
  • Transférer des documents entre un PC et la tablette (et vice versa) : FileApp (il y en a beaucoup d’autres applications, mais j’aime bien celle-là car elle est très simple, mais il faut aussi installer DiskAid sur le(s) PC(s) qui vient gratuitement avec l’application)
  • Projeter des PowerPoint à partir de la tablette : Keynote. L’application fonctionne bien, et c’est facile de convertir un PowerPoint en fichier Keynote. Mais je n’ai jamais essayé d’installer une version de PowerPoint sur ma tablette. 

Certains étudiants arrivent déjà avec leur iPad et certains enseignants l’utilisent déjà pour enseigner. Il est aussi question d’acheter un chariot de iPad pour l’ensemble du Collège… Rien n’est décidé encore. Je ne sais pas ce que les enseignants décideront pour 2015-2016, mais ce n’est pas un projet tablette… et je ne crois pas que nous irons dans ce sens-là!

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

Une équipe de cinq enseignantes testent l’utilisation du iPad pour avoir accès à la documentation volumineuse pour les stages en soins hospitaliers. L’idée est de rendre disponible aux étudiants en stage cette information sans avoir à utiliser le WIFI puisque la documentation se trouve sur iBook des iPad. L’expérimentation est en cours, je pourrai t’en reparler plus tard.

Il s’agit d’iPad mini et ils n’ont pas accès à un WIFI au centre hospitalier. Tu peux entrer en contact avec Suzy Pereira pour avoir plus d’informations.

Saint-Laurent
Jessika Vigneault

Dans un de nos projets, les six enseignantes du programme préuniversitaire en danse disposent d’une tablette depuis le début du projet. Après plus d’un an d’expérimentation, deux tablettes ont été mises à la disposition des étudiants (achat du Cégep). Comme ce sont de petits groupes (environ 15) en danse, cela se prêtait bien. La tablette et ses applications sont très utilisées pour filmer les étudiants et leur donner de la rétroaction. Ils peuvent aussi se filmer entre eux. Certaines enseignantes se sont filmées et ont utilisé les vidéos avec l’approche de classe inversée. Plusieurs applications ont été testées, de même que des scénarios pédagogiques variés ont été réalisés. Certaines enseignantes utilisent aussi la tablette pour la gestion de classe. C’est utilisé autant dans des cours plus théoriques, mais surtout pratiques. Les chorégraphies ou exercices filmés sont formatifs et sommatifs.

Sherbrooke
David Laplante

Nous avons un programme de Soins infirmiers mais ils sont dans un pavillon où il n’y a pas encore de chariot iPad. Toutefois, dès qu’il y en aura un, il y a un bon nombre d’applications en anatomie très intéressantes, certaines d’Atlas (comme Anatomy, un peu dispendieuse mais très complète), d’autres d’exercices (comme Build a body et autres). Bref, une mine d’or. En plus, l’UdeS développe une plate-forme au bac pour la simulation de cas, un aspect fort intéressant. Secra 4 (du CCDMD) est déjà utilisé dans ce programme, alors avec les tablettes, ils pourront rendre ces activités plus flexibles également. Bref, tant de possibilités les attendent!

Écrire une réponse