logo Federation cegeps

Système de correction automatique Opscan

QUESTION

Nous avons un système de correction automatique de feuilles papier avec Opscan. Vous avez sûrement déjà vu ces feuilles, même comme étudiant puisque c’est une technologie des années 80 (même 70?).

Bref, nous cherchons des alternatives pour faire de la correction de questionnaires à choix multiple papier, autant pour la pédagogie que pour les évaluations des enseignements. Nous croyons que les télévoteurs peuvent faire une partie du travail. Moodle aussi, bien que cela nécessite d’avoir un laboratoire informatique (et c’est ce que nous souhaitons éviter).

Ma question : quelles alternatives utilisez-vous dans vos collèges, si la question s’est posée?

DÉTAIL DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES
Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau
Nous essayons cette année le module « Évaluation des enseignements » dans Omnivox.Le formulaire est en ligne et obligatoire. Toute la programmation se fait dans Omnivox. Les avantages : nous ne prenons plus de temps de classe d’un enseignant, nous pouvons sélectionner d’un clic l’enseignant ainsi que le groupe ciblé et les résultats sont directement dans un tableur.
Bart
Steve Falardeau
Nous utilisons Omnivox pour l’évaluation des enseignants.
Beauce-Appalaches
Johane Paradis
Dans notre collège, nous utilisons les services de l’Université Laval (lecteur optique) pour compiler les résultats de nos questionnaires (contexte : évaluation des enseignements).Vous aurez deviné que le coût et la logistique de cette solution sont à revoir.Votre appel à tous m’intéresse beaucoup. Si vous avez le goût de me partager vos trouvailles, je vous en remercie.
Bois de Boulogne
Guy Germain
On utilise encore le bon vieux Opscan. La seule modernité au système c’est que nous avons un système de formulaire automatisé et que les feuilles sont « scannées » en bloc par la reprographie. Mais pour l’analyse, on a un vieux bidule qui traite tout ça à l’ancienne méthode.
Granby Haute-Yamaska
Huguette Dupont
Nous avions un lecteur optique et avons cessé de l’utiliser. Il vieillissait, c’est dispendieux à remplacer et nous ne voulions plus le supporter. Les orientations choisies sont celles que tu nommes, soit Moodle ou les télévoteurs.Pour les télévoteurs, nous avons choisi un modèle permettant les tests autorythmés, le remplacement du lecteur optique faisant partie des besoins à combler. Nous sommes avec ActivExpression de Promethean mais il y a aussi un modèle Turning Technologies.Tout cela est théorique car nous avons peu d’utilisateurs de ces deux outils (Moodle et télévoteurs) et nous avions peu d’utilisateurs du lecteur optique, ce sont donc des cas isolés. À ma connaissance, l’organisation scolaire avait remplacé les tests de classement en anglais par l’outil du CCDMD. Certains profs ont recommencé à corriger papier. La formation continue se tourne vers des outils en ligne.
Lévis-Lauzon
Isabelle Tremblay
Au Cégep de Lévis-Lauzon, le CP responsable de cette passation les produit dans Omnivox (outil sondage ou vote). Il a le choix de les faire compléter en mode synchrone ou asynchrone. Il ouvre le sondage pour une durée d’une semaine et cela fonctionne bien même s’il le fait en mode asynchrone, à condition que le prof invite l’étudiant à le faire. Ils ont un bon taux de participation dans ces circonstances.Dans mon ancienne vie, au Campus Notre-Dame-de-Foy (Marie-Christine pourra te confirmer si c’est toujours le cas), on les passait par SurveyMonkey et les étudiants le complétaient en mode synchrone, mais cela aurait pu être en mode asynchrone aussi.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Nous avons remplacé la méthode papier par une évaluation numérique. Pour les étudiants, il s’agit parfois d’un sondage dans Omnivox et parfois d’un questionnaire en ligne fait maison il y a plusieurs années.

Haut de page

Écrire une réponse