logo Federation cegeps

Logiciel libre en mathématiques

QUESTIONS

Les enseignants de mathématiques s’interrogent sur la pertinence de continuer à utiliser Maple. J’aimerais savoir quel logiciel de mathématique vous utilisez dans votre collège. Avez-vous songé au logiciel libre? Si oui, lequel? Pouvez-vous me donner les raisons de ce choix?

DÉTAILS DES RÉPONSES

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES
Ahuntsic
Lisa Tremblay et Samuel Fournier St-Laurent
Maple est utilisé chez nous, mais quelques enseignants commencent à se questionner sur les autres options. Cependant, il n’y a pas de discussion officielle pour l’instant.
André-Grasset
Guylaine Duranceau
Nous sommes Maple mur à mur!
Bois-de-Boulogne
Guy Germain
J’ai demandé au coordonnateur du département de math et il semble que seul Maple est utilisé avec les étudiants. Il y a bien sûr l’outil WebWork sous Moodle qui est aussi utilisé par quelques profs.
ITA – Saint-Hyacinthe
Jacques Lalumière
Au campus de La Pocatière, un seul prof utilise Maple. Nous n’avons pas encore regardé du côté du logiciel libre, mais ce n’est qu’une question de temps.
Jean-de-Brébeuf
Jean Allard
C’est une très bonne question qui permet de nous interroger sur nos pratiques. Nous utilisons Maple dans quelques cours et le professeur responsable évaluera le potentiel de SAGE au cours des prochaines semaines, afin de vérifier si les concepts enseignés peuvent l’être avec un logiciel libre. Si c’est le cas, nous ferons alors l’évaluation du travail pour adapter le matériel de cours et nous nous proposons de présenter le projet à notre comité CRP qui pourrait accorder une libération pour la révision du matériel.
Jonquière
Manon Lessard
Nous avons opté pour Wiris même si la licence est payante. Principale raison, sa compatibilité avec Moodle qui permet de créer des tests autocorrigés qui permet d’inclure des formules complexes.
Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart
Ici, Maple répond aux besoins des enseignants.
Montmorency
Pierre Cohen-Bacrie
À Montmorency, nous quitterons Mathematica pour un logiciel libre, probablement Sage.
Rimouski
Bruno Lavoie
Les enseignants regardent ce qui se passe avec le logiciel libre (Sage, Webwork). Depuis que l’on implante LibreOffice, le département de mathématique réfléchit à l’éventualité d’un remplacement de Maple. Cependant, ce ne sera pas pour l’an prochain.
Sainte-Foy
Luc Blain
Il y a une page de Wikipédia qui traite des logiciels de mathématiques, c’est, selon moi, un bon début de piste
Saint-Félicien
Bernard Gagnon
Le département de maths utilise Maple.
Sherbrooke
Régis Lamothe
Il y a quelques années, nous avions demandé, dans le cadre d’un cours, à un étudiant de trouver un logiciel pouvant remplacer Maple. Deux logiciels avaient alors été identifiés : WIRIS et Xcas. Le premier peut être facilement utilisé en ligne. Pour ce qui concerne Xcas, il a l’avantage d’être un outil libre.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Je te propose WebWork. (Voir la demande d’appui du CCDMD de mars dernier et le rapport de Louise Pellerin).

Haut de page

Écrire une réponse