logo Federation cegeps

eBook and exam in a classroom

This article is in French. For a translation in English, please contact Nicole Perreault.

Contexte

Une enseignante au programme FITT (gestion) offre un cours où le livre obligatoire aux étudiants est un livre numérique. Or, lors de ses évaluations, elle autorise l’utilisation du livre. Cela pose problème, car les étudiants ont accès à beaucoup plus en utilisant leur ordinateur, tablette, etc. Elle aimerait que les étudiants n’aient accès qu’au livre numérique (et pas à l’internet).

Questions

Quelles sont les différentes alternatives et comment les autres collèges fonctionnent-ils dans des cas comme celui-ci ?

Donc, est-ce que vous avez déjà vécu une telle situation et trouvé une solution à cette problématique.

Actions à la suite de cet appel à tous

Conclusion : LanSchool et Netsupport sont les logiciels de –contrôle- qui sont principalement mis de l’avant. Il y a aussi Netsupport, Netopvision Faraonics Insight. Cependant, il faut noter que la majorité est installée dans des laboratoires.

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Ahuntsic

Madona Moukhachen

On utilise le système Netsupport, qui permet lors d’un examen de bloquer tous les accès internet ou des sites précis comme vous voulez. Comme c’est un livre numérique, l’enseignante peut demander aux étudiants de l’avoir en version pdf sur leur tablette ou les ordinateurs portables. Avec Netsupport, le poste administrateur (enseignant par exemple) peut voir tout qui se fait dans la salle. Par ailleurs, le service informatique peut aussi bloquer l’accès wifi ou certains sites précis pour une durée déterminée.

École nationale de police du Québec

Jean-Sébastien Brouard

Lorsque j’enseignais, j’utilisais LanSchool. Cette application permet de surveiller les ordinateurs de tous les étudiants en une seule vue, de limiter les sites ou les applications utilisables. Dans le temps, c’était installé au laboratoire informatique, mais j’imagine que depuis, il existe des applications client pour des ordinateurs perso, des tablettes, etc.

Si on désire évaluer en utilisant les technologies et en gardant ce type de contrôle, je crois qu’il est inévitable de passer par du matériel appartenant à l’organisation.

Jean-de-Brébeuf

Jean Allard

Dans certaines situations, nous avons utilisé NetSupport School pour gérer les accès. Dans un cas comme celui-ci, nous déposerions le livre pour un accès infonuagique et nous ne donnerions accès qu’à ce lien.

Toutefois dans la pratique nous avons délaissé cet outil, car les étudiants peuvent utiliser le cellulaire pour faire une passerelle et communiquer quand même avec internet.

La meilleure solution est d’avoir un bureau à l’arrière de la classe pour le surveillant d’examen. Il peut ainsi facilement s’assurer que les étudiants ne consultent que le livre autorisé.

Matane

René Bélanger

Si l’examen est dans un laboratoire, avec le logiciel lanSchool, il est possible d’y autoriser seulement ce site (le site du livre).

Ça reste à valider en réel s’il est possible de contourner ce système. Nous l’avons utilisé pour empêcher le contenu des clés USB et ça fonctionnait.

Outaouais

Marie-Pier Garneau

Je sais que tu peux utiliser un iPad avec un accès contrôlé limitant ainsi l’utilisation de certaines applications sur la tablette.

Sur ordinateur branché en réseau, tu peux également avoir une application qui surveille les activités des utilisateurs. On voit apparaitre sur le poste de l’enseignant les applications utilisées.

C’est du moins ce qui se faisait au Collège Nouvelles Frontières – section secondaire (Gatineau) il y a 2 ans.

Sainte-Foy

Luc Blain

Même sans Internet, un étudiant aura tout le loisir de mettre plein de choses sur sa machine. Il faut voir la nature des questions posées en se référant à la taxonomie de Bloom. Il est possible de donner accès à toutes ressources (donc Internet) si les questions demeurent de l’ordre de l’analyse, de la synthèse ou de l’évaluation. L’idée ici est de faire des compromis entre ce que la techno peut et le pédago veut.

Thetford

Éric Cloutier

Avec l’utilisation d’un ordinateur et par l’entremise de Faraonics Insight, il est possible de contrôler ce que les étudiants peuvent avoir accès sur le web.

Surveiller les activités des salles de cours

  • Utilisez les fonctions de surveillance de salle de cours pour déterminer rapidement ce que font les étudiants.
  • Maintenez la concentration des élèves en bloquant l’accès à certains programmes ou à l’Internet.
  • Utilisez l’option de partage d’écran d’élève pour présenter à la classe ce que font les élèves sur un projet donné.
  • Capturez l’écran des élèves lorsque vous constatez qu’ils n’utilisent pas leur ordinateur de manière appropriée.

Éliminer les distractions

  • Plus besoin de lutter contre les distractions, telles que les jeux, la messagerie instantanée, la navigation sur le Web, pendant les cours.
  • Insight facilite la gestion de la salle de cours et la surveillance des ordinateurs des élèves : écrans blancs, coupure du son, entrée dans leurs ordinateurs, ouverture, fermeture et blocage des applications et de l’activité Web sur les postes de travail des élèves
  • Surveillez les applications actives et l’historique Internet des ordinateurs de la salle pour vérifier que les élèves s’attachent à leurs tâches.
  • Éliminez l’accès aux unités USB et CD/DVD avec un simple clic.

Dans votre situation, j’opterais pour ce genre d’outil.

Trois-Rivières

Chantal Desrosiers

Nous avons le logiciel Netopvision dans les laboratoires informatiques. Cette application nous permet d’ouvrir un site en particulier tout en bloquant les autres sites.

Malheureusement, on ne peut pas utiliser ce logiciel sur les postes des étudiants. Ils doivent utiliser ceux du laboratoire.

Écrire une réponse