logo Federation cegeps

Dépôt de vidéos

QUESTION

Un enseignant a un projet de recherche en physique qui consiste à utiliser la vidéo au niveau des apprentissages de base afin de libérer du temps en classe. L’expérimentation s’adresse à 60 étudiants. Notre défi ici est de trouver une plateforme sécurisée pour déposer ces vidéos. Du côté de LÉA chez Omnivox, l’espace est assez limité. Nous voulons un endroit facile d’accès et facilement téléchargeable. Connaissez-vous des plateformes dans lesquelles il est possible de déposer des fichiers volumineux? 

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

Ahuntsic
Samuel Fournier St-Laurent

Si vous n’avez pas Moodle, il serait possible de voir ce qui est offert avec Profweb. Je ne connais malheureusement pas la limite de mémoire autorisée. En complément à la question, j’en aurais une autre. Pourquoi faut-il un environnement sécurisé?

En les rendant accessibles, ces vidéos pourraient enrichir le monde en image au CCDMD. Pour des cours de physique, le CCDMD aurait peut-être aussi des ressources pour vous dans le cadre des «gestes de la science».

Je vous donne aussi l’exemple d’un enseignant de chimie de chez nous qui utilise YouTube.

Sur YouTube, il est aussi possible de régler les paramètres des vidéos sur « non répertoriée » de sorte que seuls les gens disposant du lien y ont accès (impossible de les trouver avec une recherche publique). J’utilise cette solution pour mes propres vidéos d’accueil aux ateliers des enseignants (sans ce lien, il n’est pas possible de trouver la vidéo).

CCDMD
Denis Chabot

Le monde en images, la banque de médias du réseau collégial, pourrait héberger ces séquences vidéo. Il n’y a pas de limite sur le nombre ni sur la taille des fichiers partagés. Il suffit de se créer un compte, de téléverser le fichier à la plus haute des résolutions (1080p en format H264) et de remplir la fiche documentaire avant de soumettre la vidéo pour approbation. Une série de vidéo pourrait aussi se retrouver dans un album. C’est comme YouTube, sans les limites et le tapage publicitaire. De plus, on assure la révision linguistique de la fiche et la traduction vers l’anglais. 

DECclic
François Lizotte

Puisqu’on m’ouvre la porte, je vais vous suggérer Moodle. Vous pouvez l’installer et l’entretenir localement, faire affaire avec un fournisseur commercial ou encore adhérer à la corporation DECclic et vous joindre aux 30 collèges qui sont en migration vers Moodle cette année. On offre même un an d’essai à moindre coût.

École nationale de police du Québec
Jean-François Dragon

Dropbox permet de déposer gratuitement jusqu’à 2 Go et à travers le répertoire « Public ». Tu peux diffuser des fichiers en utilisant un lien hypertexte. La vidéo sur le site présente bien la logique du système.

Édouard-Montpetit
Michel Vincent

Pour un espace de stockage, il y a Profweb. Moi j’utiliserais WordPress sur Profweb pour faire de la diffusion sécurisée. On peut aussi utiliser Moodle, plus approprié dans un contexte pédagogique

ITA – Saint-Hyacinthe
Jacques Lalumière

J’utilise Moodle dans le cadre d’un cours de photo. Les étudiants peuvent y déposer leurs photos en tant que devoir, dépôt de fichiers. Les étudiants peuvent aussi utiliser YouTube, rendre privées leurs vidéos et donner l’adresse URL à l’enseignant afin que ce dernier puisse les visualiser.

La Pocatière
Martin Bérubé

Il est possible de déposer le tout sur YouTube et demander une publication restreinte. Ainsi, YouTube génère une adresse URL. L’enseignant n’a qu’à utiliser le service de courriel qu’il souhaite pour aviser les étudiants que la vidéo est disponible pour visionnement en collant l’adresse URL dans le courriel. J’ai un enseignant d’histoire au Centre d’études collégiales de Montmagny (CECM) qui procède de cette façon et ça fonctionne à merveille. Il utilise Col.NET pour diffuser l’information auprès des étudiants qu’il a ciblés.

Lanaudière – Formation continue
André Beauregard

J’utilise www.screencast.com. C’est la plateforme de Jing et de Camtasia. Simple, gratuit ou pas cher si tu veux une plus grande bande passante.

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

Pour l’instant, bien qu’il ne soit pas sécurisé, le plus simple est YouTube. À L’Assomption, nous n’avons pas de serveur vidéo, car cela prend trop d’espace.

Lévis-Lauzon
Isabelle Delisle

Moodle est une possibilité. Par ailleurs, un dépôt sur Vimeo avec protection par mot de passe (s’il y a lieu) est aussi une possibilité intéressante. J’ai un prof ici qui utilise les deux; il place ses vidéos intégrées (embedded) dans son site Moodle.

Notre-Dame-de-Foy
Martin Legault

Le monde en image!

PERFORMA
Claude Martel

Je crois que tu devrais explorer du côté du « Monde en image » ou encore d’un espace personnel dans Profweb.

Sainte-Foy
Jean-Guy Fallu

Deux outils gratuits peuvent être envisagés pour répondre à ce besoin : 4Shared et Dropbox. Ces deux outils permettent de déposer des fichiers dans un dossier public pour lequel tu peux demander la génération d’une URL que tu peux ensuite distribuer aux étudiants. 4Shared a cependant l’avantage d’être plus généreux pour l’instant sur la capacité de stockage gratuit (10 Go) extensible à l’usage. Il oblige par contre une activité constante au risque de perdre le compte. La capacité (gratuite) de Dropbox est plus limitée, mais à mon souvenir n’a pas cette contrainte concernant l’utilisation.

Saint-Jérôme
Frank Fournier

Cette année, nous allons explorer l’utilisation de LifeSize Video Center (division de Logitech) pour archiver et distribuer la vidéo.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Je suggère à mes enseignants de déposer les fichiers vidéo dans un compte serveur Web comme celui fourni par Profweb. Le lien du fichier peut être ajouté dans LÉA, envoyé par courriel ou par messagerie ou ajouté dans un document Word.

Valleyfield
Louise Leduc

Probablement que la plateforme Moodle pourrait répondre à ce besoin. Ici, nous utilisons la plateforme Moodle offerte par la corporation DECclic qui permet de déposer des fichiers beaucoup plus volumineux que sur Léa.

Victoriaville
Lorraine Ouellette

J’ai eu cette problématique à la dernière session avec un projet pour notre école du meuble. Nous avions des capsules vidéo que nous devions rendre accessibles aux étudiants. J’ai envisagé différentes possibilités, mais tout était toujours trop lourd, trop compliqué. J’ai fini par me retrouver de façon toute simple sur YouTube. Voici une vidéo qui a été placée sur YouTube. La qualité est vraiment très bonne : http://www.youtube.com/watch?v=jCnMSs3LZro

Tu peux te créer un compte et y placer tes vidéos. La durée d’une vidéo est même dorénavant de 15 minutes. Ce qui est très appréciable. Quand ils enverront leurs vidéos sur YouTube, ils pourront les mettre en accès non répertorié s’ils ne veulent pas que tout le monde y ait accès. Seules les personnes donc leurs étudiants ayant le lien pourront y accéder.

J’ai pris beaucoup de temps à faire des tests pour trouver la meilleure solution. YouTube, c’est simple, efficace, pas de délais, pas de conversion majeure, il accepte presque tous les formats. Bref, c’est l’idéal de ce qui existe présentement à mon avis.

Haut de page

Écrire une réponse