logo Federation cegeps

Classe d’apprentissage actif (CLAAC) ou classe interactive : recensement (2014-03)

Mise à jour des appels à tous de Guylaine Duranceau (André-Grasset, mars 2013) et Raymond Cantin (octobre 2011) 

CONTEXTE

À l’achèvement d’une année d’explorations pédagogiques dans notre classe d’apprentissage actif, la Direction se montre ouverte au déploiement d’un certain nombre de locaux similaires dans nos différents pavillons du campus. Toutefois, nous nous questionnons, dans un premier temps, sur la gestion de ces locaux, puis dans les différentes dispositions possibles de ceux-ci, considérant les variantes disciplinaires possibles.

QUESTIONS

  1. Si vous possédez un local d’apprentissage actif, ou une classe interactive (donc avec tableaux et îlots), comment votre institution en fait-elle la gestion en organisation scolaire? La considère-t-elle comme un laboratoire, une classe régulière? Y a-t-il des enseignants qui la/les réservent pour toute la session, peut-on faire des réservations sporadiques?
  2. Si vous avez ce type de local d’apprentissage, combien en avez-vous actuellement? Quelle en est la disposition (tableaux, type/grandeur d’îlots)?

Questions de Raymond Cantin, octobre 2011 >> Consulter les réponses de cet appel à tous

  1. Quel(s) enseignant(s) utilise votre classe d’apprentissage actif, de quel département (physique, chimie, maths, biologie ou autre) et depuis quand? Comment avez-vous appelé la classe?
  2. Vos enseignants ont-ils tout le support/accompagnement qu’ils recherchent en regard des approches pédagogiques à utiliser dans ces classes (APP, pédagogie par projets, enseignement par les pairs, etc.)?
  3. Quelle est la configuration de votre classe? Tables rondes? Rectangulaires? Quel est l’équipement utilisé (sympodium ou PC au centre pour l’enseignant? Projecteurs? TBI (tableaux blancs interactifs)? Écrans plats aux murs reliés aux postes des étudiants? portables avec le sans-fil, etc.)?
  4. Comment cette nouvelle classe est-elle reçue dans votre cégep par les enseignants? Par la Direction des études? Par le département de TI? Par les étudiants?
  5. Pouvez-vous me fournir des photos? Si oui, me permettez-vous de les montrer à ma présentation du 6 octobre prochain sur ce sujet au colloque de l’Association des informaticiens des collèges du Québec?

Voir toutes les photos d’aménagement de CLAAC.

DÉTAIL DES RÉPONSES

Si vous possédez un local d’apprentissage actif, ou une classe interactive (donc avec tableaux et îlots), comment votre institution en fait-elle la gestion en organisation scolaire? La considère-t-elle comme un laboratoire, une classe régulière? Y a-t-il des enseignants qui la/les réservent pour toute la session, peut-on faire des réservations sporadiques?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

André-Grasset
Guylaine Duranceau

  • Nature administrative : Laboratoires informatiques
  • Gestion du local : Il y a un prof dans chaque classe (une en anglais et un en physique) qui y enseigne à temps plein. Les autres plages sont disponibles à n’importe quel prof. en réservant.

Champlain – Lennoxville
Judith Beaudoin

  • Nature administrative : Local de classe régulier
  • Gestion du local : La Direction invite les enseignants à réserver les locaux spéciaux à chaque fin de session pour la suivante. S’il y a quelques rares trous libres, il peut y avoir des réservations sporadiques, mais les CLAAC sont occupées à ~98 %. Depuis une expérimentation de l’avenue « Temps libres pour exploration sporadique », où les résultats ont été peu concluants, ils préfèrent optimiser l’exploitation des enseignants qui veulent l’exploiter toute la session, parce que ce n’est pas vu comme un laboratoire.

ITA – Saint-Hyacinthe
Jacques Lalumière

  • Nature administrative : Local de classe régulier
  • Gestion du local : Réservation à la session et/ou sporadique (selon les disponibilités restantes) Les profs désirant l’utiliser durant une période réservée communiquent avec le prof ayant la réservation et s’organisent entre eux.

Jonquière
Manon Lessard

  • Nature administrative : Laboratoire dédié au chariot iPad
  • Gestion du local : Les enseignants réservent eux-mêmes de façon ponctuelle lorsqu’ils veulent faire une stratégie pédagogique utilisant les iPad.

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

  • Nature administrative : Classe régulière sur demande
  • Gestion du local : Les enseignants peuvent demander d’avoir ce local pour des besoins sporadiques ou pour toute une session.

Lévis-Lauzon
Isabelle Tremblay

  • Aucune CLAAC

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

  • Nous n’avons pas de CLAAC, mais avec espoir

Matane
René Bélanger

  • Nature administrative : Réservation à la pièce
  • Gestion du local : Ce local peut être réservé à la pièce. Il arrive que le local reprenne la forme en rangs d’oignon parfois.

Outaouais
Jean-François Nadeau

  • Nature administrative : Local à réserver
  • Gestion du local : Le CP TIC a la responsabilité de la classe active et gère son agenda. Les profs peuvent réserver la salle ponctuellement, à la semaine ou au mois, selon les besoins. Pour le moment, c’est premier arrivé, premier servi.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

  • Nature administrative : Local de classe régulier
  • Gestion du local : Réservation à la session et/ou sporadique (selon les disponibilités restantes).

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

  • Nature administrative : Local de classe régulier
  • Gestion du local : Nous essayons de faire l’horaire 1/3 – 1/3 – 1/3. La classe semble répondre aux besoins.
    • 1/3 blocs pour cours fixe pour 15 semaines
    • 1/3 blocs pour réservation à la leçon
    • 1/3 pas de cours, on peut tester certaines choses

Sherbrooke
David Laplante

  • Nature administrative : À définir, d’où le questionnement en cours. Voie actuellement privilégiée : local de classe régulier.
  • Gestion du local : Actuellement, géré par l’Organisation scolaire en collaboration avec le CP TIC.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

  • Nature administrative : Laboratoire géré par le C.P. TIC le temps du projet de recherche
  • Gestion du local : Réservations régulières et parfois ponctuelles

Haut de page

Si vous avez ce type de local d’apprentissage, combien en avez-vous actuellement? Quelle en est la disposition (tableaux, type/grandeur d’îlots)?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES

André-Grasset
Guylaine Duranceau

  • Nombre de CLAAC : 2

Champlain – Lennoxville
Judith Beaudoin

  • Nombre de CLAAC : 3
  • Disposition : Deux de 36 places, un de 42 places, le tout séparé en îlots de 6 places chacun. Un local est constitué d’îlots ronds qui se défont, un second en tables rondes, et le plus grand en îlots faits de pupitres carrés (permettant une reconfiguration classique en rangées au besoin). Chaque local possède un tableau blanc par îlot et un TBI. Le pupitre d’enseignant de chaque CLAAC a été supprimé pour être remplacé par un chariot à trois étages, permettant à l’enseignant de se promener avec son matériel personnel partout dans le local.

ITA – Saint-Hyacinthe
Jacques Lalumière

  • Nombre de CLAAC : 1
  • Disposition :
    • Un TBI sur le poste de l’enseignant.
    • 6 îlots : tables rondes 60 pouces (type bistro) et chaises bistro (5 par table)
    • 1 poste informatique avec écran 22 pouces par îlot (écran un peu trop petit pour travail d’équipe) Logiciel pour contrôle et partage des postes informatique.

Jonquière
Manon Lessard

  • Disposition : Nous avons une classe aménagée avec îlots, 3 téléviseurs reliés à un Apple TV.

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

  • Nombre de CLAAC : 1 ½
  • Disposition : La ½ est un local qui sert actuellement de lieu de formation pour le CP TIC. Au niveau de la CLAAC pour les cours réguliers, celle-ci possède deux écrans LCD et un projecteur. Elle est organisée en tables rondes et un bureau d’enseignant est à l’avant. Des tableaux effaçables à sec rétractables sont aussi disposés sur les murs afin que les groupes puissent travailler dessus sur les tables puis les afficher ensuite.

Matane
René Bélanger

  • Nombre de CLAAC : 1
  • Disposition : Les étudiants comblent le manque d’ordinateur avec leur portable personnel, mais nous offrons les services (électricité, réseau filaire ou WiFi).

Local de pédagogie active à faible coût. Voir les photos.

Description Quantité Précisions
Table : 24 X 60 8  
Tables en rouge : 24 X 48 4  
Chaises à roulette 24  
Tabouret haut pour enseignant 1  
Ordinateurs Dell All in One Optiplex 9010 core I5 4 Fixer au mur avec clavier et souris
Ordinateur 1 Près du tableau pour le prof
Logiciel particulier   LanSchool
Projecteur/TBI   Espon
Service réseau et électrique 16 prises électriques 16 prises réseau Regroupé au mur à 4 endroits. Service prévu pour les 4 équipes. Service WiFi
Tables   Les tables ne sont pas fixes et peuvent être déplacées
Imprimante   Impression possible en WiFi avec un portable personnel

 

Outaouais
Jean-François Nadeau

  • Nombre de CLAAC : 1, une 2e en cours
  • Disposition : Nous avons une salle d’apprentissage actif au pavillon Gabrielle-Roy (voir photos en annexe). Elle se trouve à côté du service informatique où les profs peuvent emprunter des chariots de iPad et de portables pour les étudiants. Cette classe (24 places) a été créée l’an passé pratiquement sans budget. Nous sommes à construire une autre salle au pavillon Félix-Leclerc qui pourra accueillir 35 étudiants. Nous disposons d’un bon budget pour son aménagement. Dans cette nouvelle salle, chacune des 5 tables disposera d’un projecteur interactif et elle aura son propre chariot de portables. Voir les photos. 

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

Sainte-Foy
Adriana Nuncio

Voir les photos. (informations de 2013-03-08)

Saint-Hyacinthe
Gilles Boulanger

  • Nombre de CLAAC : 1
  • Disposition : 6 tables rectangulaires fixes de 6 places chacune, chaises à roulettes de type bistro, 2 projecteurs parallèles, un écran LCD par table, mur effaçable à sec sur chacun des deux murs latéraux et sur le mur de projection, poste d’enseignant à l’avant avec deux moniteurs. Clip YouTube montrant le local :

Sherbrooke
David Laplante

  • Nombre de CLAAC : 1. Cinq nouvelles « prévues » pour la prochaine rentrée.
  • Disposition : Les quatre murs sont peinturés avec un produit à l’époxy, transformant ceux-ci en murs effaçables à sec. 6 îlots circulaires mobiles à 6 places chacun, chacun décomposable en trois sections, chaises à roulettes livrées sous peu, tableau interactif (Ebeam Edge) avec projecteur ultra-courte focal et chariot iPad (réseau poussé par son MacBook et équipé d’un Apple TV). Ce dernier deviendra mobile dans le pavillon dès la fin mars. Actuellement traité comme un local d’exploration pédagogique exploité à 100 % par différents enseignants qui jouissent du buffet technopédagogique. De cette pratique, les pavillons/programmes peuvent ainsi mieux cerner leurs besoins et demander leur local d’apprentissage actif en toute connaissance de cause.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

  • Nombre de CLAAC : 1
  • Disposition : Nous avons une classe avec 5 tableaux blancs à encre effaçable, un canon interactif et 7 portables. Nous avons 6 tables rondes avec 30 chaises à roulettes. Nous en avons commandé 6 autres pour la prochaine session.

Vanier
Jenifer Mitchell

Voir les photos. (informations de 2013-03-08)

The basic layout incudes 5 round tables designed to seat 9 students, and one teacher station on the front centre. With each of the tables and the teacher station is a touch screen Smartboard. The student tables then each have 3 desktop computers as well as cables to connect the video and sound for a laptop or an Ipad. On the teacher’s station is something we call the krestron, which allows the teacher to control which computer is displayed on the smartboards around the room. Any computer in the room can be displayed on any smartboard, including through the plugins for the laptops and ipads. Above each table there is a light that can be left on when the main halogen lights in the room are turned off, giving each student table its own light.We did have the furniture specifically designed for the room as well as a custom setup for the computer connections and wiring to allow us to have full control over which computer is being displayed on which smartboard. I have a variety of classes in the room, including English teachers, Humanities, French, Sciences, media arts.

We have learned a few things from our first AL room. Our future rooms will include laptops instead of desktops, since the desktops block the view of students at the other side of the table. We are also considering making smaller tables, since groups of 9 are sometimes a bit large. The most important thing when building an active learning classroom is making sure that you have support for the teachers, both on learning how to use the technology in the room and on how to develop their lessons so that they involved good active learning pedagogical practice.

Haut de page

Réponses à l’appel à tous de Raymond Cantin, octobre 2011

ÉTABLISSEMENT/REPTIC RÉPONSES
Champlain – Saint-Lambert
Jim Sparks
Classe en construction

  1. Enseignant et département : It is a lab used exclusively by the Business Administration dept. It is still in development with IT and whiteboards installed. The faculty are designing the furniture layout. We expect to install round tables at Christmas.
  2. Support et accompagnement : They have my full support and have had a couple of workshops. More will happen when the room is complete.
  3. Perception du collège : The faculty in Business Administration have divided into 3 groups: the majority are very anxious to have all their classes in the room, a few want to lecture and will be scheduled in other rooms, one wants to do both so that he can try out the new approach. Deans and IT are supportive and initial student response has been enthusiastic.
Dawson
Liz Charles, Recherche PAREA et Chris Whittaker, enseignant de physique

Le Smartlab (la première classe d’apprentissage actif du collège) est dédié au département de physique et surtout utilisé par Chris Whittaker (qui a beaucoup poussé le concept à Dawson) et deux autres profs. Quelques groupes de cégeps francophones et anglophones l’ont visitée. Son design est similaire à celui du labo de physique de Dickinson College. La deuxième classe d’apprentissage actif (à l’étape du design actuellement) pourra être utilisée par les enseignants de toutes disciplines, mais ils devront avoir suivi une formation au niveau pédagogique et seront suivis et supportés par des conseillers pédagogiques.

Message de Liz Charles :
The new classroom will have smaller tables to fit the smaller number of students in a class. Secondly, we intend to have interactive white boards for each pod of students instead of McGill’s writable walls. We also do not intend to have computers at each pod, other than the one driving the interactive board. Lastly, our teacher will not be in the center of the class rather will be more of a horseshoe design, which is like our current 7A.2/6 physics lab design.

Message de Chris Whittaker :
Our new classroom room will be (in my opinion) very different from McGill’s. While we share some aspects and priorities in our designs, the differences are considerable. So like a pick-up truck and a sports car have similar features (and on one level they look similar, both have doors, wheels, seats etc.) they look different and they handle very differently. The size, shape and clear surface of the desks will allow for a richer interactivity (especially when showing/sharing bits and pieces of paper, books or notes) and the SMART Board for each group of students (along with the networking capabilities that we’ll have) will allow students to create and manipulate artifacts in ways that projection screens can’t even begin to dream of. So yes, both (McGill and Dawson) have roundish tables and projectors and both are used for active teaching but in the end they are worlds apart. I hope that helps and yes, please feel free to show the drawings to anyone.

LaSalle
Mathieu Lépine
Classe en construction

  1. Enseignant et département : Nous désirons que tous les programmes utilisent cette classe.
  2. Support et accompagnement : Mon collègue REPTIC et moi serons à la disposition des enseignants.
  3. Configuration et équipement : La configuration n’est pas optimale. Notre classe est un peu petite. Nous disposerons de six tables rondes. Pour la première année, il n’y a pas encore d’ordinateurs sur les tables. Notre objectif est d’amener les enseignants à se familiariser avec l’aménagement pour ensuite intégrer la technologie. Nous aurons deux projecteurs, mais pas ceux à ondes courtes. Le bureau de l’enseignant est dans un coin, mais à la vue de tous. Les portables seront permis en classe. Un papier peint blanc sur lequel on peut écrire sera installé. En 2012, les câbles sous le plancher seront installés et nous installerons la technologie au poste de l’enseignant.
  4. Perception du collège : Cette salle a été annoncée lors de la rentrée aux enseignants. Ils sont très enthousiastes. En ce qui concerne le département de TI, c’est présentement une salle traditionnelle pour eux, mais l’an prochain, ils seront davantage impliqués. C’est la direction des études qui a concrétisé le projet suite à un rapport que j’ai rédigé en décembre dernier. Les étudiants découvriront la salle dès la mi-octobre.
Rosemont
Louis Normand, enseignant et coordonnateur du département de physique
  1. Enseignant et département : Une classe d’apprentissage actif a été implantée au printemps 2011 à la demande de Louis Normand (coordonnateur du département de physique). Actuellement, trois enseignants de physique et une enseignante de mathématiques utilisent la classe depuis le début de la session automne 2011. La classe s’appelle « Classe d’apprentissage actif ».
  2. Support et accompagnement : Après plusieurs démarches, nous avons choisi une formule de coaching avec un REPTIC spécialisé en APP d’un autre collège. L’APOP souhaite également offrir une formation sur les classes du 21e siècle.
  3. Configuration et équipement : Six tables rondes (de 5 pieds de diamètre) de six personnes. Nous avons 12 portables pour la classe pour un ratio d’un ordi/trois étudiants. Nous avons un TBI et un projecteur multimédia. Chaque table a un petit tableau blanc. Nous n’avons pas encore le sans-fil.
  4. Perception du collège : Les collègues sont jaloux surtout en ce qui concerne le TBI. La Direction est très fière de cette initiative et a déjà planifié la construction d’une salle semblable pour les réunions d’enseignants. Le Département de TI travaille fort pour nous. Ils nous ont dit que notre TBI est le plus utilisé du Collège (après 5 semaines!). Les autres TBI, âgés d’au moins un an et demi n’ont pas été aussi utilisés. Par ailleurs, notre classe a démontré l’importance et l’urgence d’élargir le réseau Internet sans fil. Pour les étudiants, ils sont très impressionnés par le TBI. Ils travaillent fort. Cependant, ils sont inconfortables avec l’APP. On doit travailler là-dessus.
Saint-Félicien
Bernard Gagnon
  1. Enseignant et département : Nous avons une classe utilisée depuis l’année dernière par des enseignants en mathématiques, psychologie et biologie. Cette année, des enseignants en tourisme l’utilisent aussi. Nous l’avons appelée la « classe multifonctionnelle ». Présentement, nous sommes à monter deux autres classes interactives, mais un peu différentes (classe traditionnelle et interactive pour tous les types d’enseignement).
  2. Support et accompagnement : La classe multifonctionnelle a été aménagée pour répondre justement à l’enseignement par APP, enseignement par projets, enseignement en équipe et par les pairs.
  3. Configuration et équipement : Tables rectangulaires, les sympodiums ont été remplacés par des ordinateurs tactiles « All in One » qui remplacent les TBI, deux projecteurs. La gestion, le partage des écrans, le contrôle des écrans et la possibilité d’interagir avec télévoteurs (logiciel Insight).
  4. Perception du collège : Majoritairement bien reçu. Certains profs s’inquiètent (et doutent) du développement exponentiel des technologies en enseignement, mais comme la Direction des études supporte tous les types d’enseignement et ne favorise pas l’enseignement technopédagogique au détriment de l’enseignement traditionnel, cela se passe. C’est d’ailleurs pourquoi nous allons expérimenter deux nouvelles classes en 2011-2012 qui seront des classes « technotraditionnelles ».
Victoriaville
Lorraine Ouellette
  1. Enseignant et département : Session Hiver 2011 : physique, informatique, projet intégrateur en Sciences de la nature, Cours complémentaire CSI les experts (sciences de la nature-chimie). Session Automne 2011 : comptabilité de gestion, chimie, éducation spécialisée, informatique. On les appelle les classes d’apprentissage actif.
  2. Support et accompagnement : Ce sont des volontaires qui ont été placés dans cette classe à la première session. Nous les avons rencontrés tout au long de la session afin d’aplanir les problèmes et d’analyser l’organisation de la classe, mais pas de suivi particulier au niveau pédagogique, car les cours se prêtaient déjà bien à l’utilisation de cette classe. Ce sont les classes traditionnelles qui créaient un problème.
  3. Configuration et équipement : Classe Science : tables carrées avec coins arrondis à hauteur de table de bar, les chaises vont avec la hauteur des tables, mais elles peuvent pivoter et sont sur roulettes. Il y a un projecteur, un TBI, des écrans télé au mur pour chacune des tables. Chaque table est équipée pour recevoir des portables (branchement au centre de chaque table) et un portable peut être raccordé à la télé placée au mur. Le sans-fil est accessible sur tout l’étage. Le bureau du prof est rectangulaire et au centre de la classe (notre analyse de la session H-2011 démontre que des correctifs devront être apportés à l’organisation de la classe).
  4. Perception du collège : C’est la Direction des études qui a profité des aménagements des classes de sciences pour créer cette classe-ci. On a un peu poussé au début pour avoir des volontaires dans la classe dite « bizarre » afin d’en analyser l’utilisation et l’ergonomie. Avec l’analyse que nous avons faite à la première session d’utilisation, cette classe est très bien perçue, et ce, autant par les étudiants que par les enseignants. La preuve, nous avons déjà le département d’informatique qui après l’avoir utilisé durant une session, a déjà fait la demande pour en avoir. Il y a le département de comptabilité de gestion et éducation spécialisée qui sont en exploration et à ce jour, les commentaires sont très positifs. Ça ne veut pas dire que les classes auront exactement la même ergonomie. Ce sera à analyser.Nous avons présentement un projet en chimie générale première session. Ce cours était complètement théorique. Une enseignante de chimie a été partiellement libérée afin de donner un coup de main sur les stratégies pédagogiques à employer dans cette classe. Les Conseillers pédagogiques offrent le suivi, mais à ce jour, elles se débrouillent très bien. La classe est presque toujours utilisée. C’est à suivre.

Haut de page

Écrire une réponse