logo Federation cegeps

Campaign on digital security and / or healthy digital attitudes

This resource is in French. For a translation in English, please contact us.

Contexte

Notre collège est à préparer une campagne de sensibilisation à la sécurité numérique et d’éducation aux saines attitudes numériques.

Questions

  1. Votre collège a-t-il organisé une campagne portant sur la sécurité numérique et/ou les saines attitudes numériques dans le passé ?
  2. Le cas échéant, pourriez-vous résumer le contenu, l’ampleur et le déroulement de cette campagne?
  3. Pourriez-vous résumer la réception de cette campagne, ses impacts, et ses suites ?
  4. Si un site, ou une page, a été créé, accepteriez-vous de nous partager l’URL ?
  5. Si vous souhaitez partager les outils développés dans ce contexte, vous pouvez les faire parvenir à David Laplante et ceux-ci seront intégrés.
  6. Avez-vous des commentaires ou des suggestions à ajouter ?

Actions à la suite de cet appel à tous

Grâce aux quelques participations, nous pourrons mieux orienter certains volets de notre campagne annuelle.

Note de Nicole Perreault : La section Usurpation d’identité du site MonImageWeb.com, fournit des ressources de qualité sur la sécurité numérique : Ce que c’est, Reconnaître, Prévenir, Intervenir. Elle pourrait être utile lors des campagnes de sensibilisation.  En outre, le Réseau REPTIC met à la disposition des collèges des mini capsules vidéo (25 secondes) à projeter sur les écrans des collèges, la page Facebook ou le site Web institutionnel. Ces mini-capsules visent à  sensibiliser les étudiants à consulter les quatre sections du site MonImageWeb.com.

  • Le dossier Google Drive suivant, donne accès à toutes les capsules (en français et en anglais) au format mp4, de même qu’à un petit document qui explique comment télécharger les capsules.

En espérant que les ressources produites par « notre » réseau REPTIC seront utiles… … 

Détail des réponses

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Champlain College – Lennoxville

Judith Beaudoin

1. Oui, en préparation, sur le droit à l’image et le respect de la vie privée.

2. Avec l’aide de la police de Sherbrooke, à l’attention des profs : du droit à l’image vs vie privée (Est-ce qu’un élève peut filmer un prof et/ou étudiant et partager le tout ?)/Quelles sont les lois ? /Puis avoir une discussion sur le sujet entre profs.

3. À venir.

4. Non.

Édouard-Montpetit

Julie Dessureault

1. Oui, la 1re édition s’est tenue du 23 au 27 octobre 2017, à l’initiative de la Direction des systèmes et technologies de l’information, en collaboration avec la Direction des communications. Étudiants et employés des deux campus étaient visés par cette campagne d’éducation et de prévention. 

2. Ayant pour titre la « Semaine de la sécurité de l’information », cette 1re édition avait pour thème « Nos renseignements personnels, ça vaut de l’or ! ». L’événement avait pour but de sensibiliser la communauté collégiale à l’importance de mieux protéger ses renseignements personnels par l’adoption de comportements plus sécuritaires. Il s’inscrivait dans la suite de mesures gouvernementales qui visent, depuis 2011, à mieux encadrer la gestion et l’utilisation des ressources informationnelles, notamment au sein des organismes et institutions publics.

Plusieurs activités d’information et de sensibilisation étaient proposées aux participants tout au long de la Semaine, parmi lesquelles un jeu-questionnaire auquel pas moins de 2 500 personnes ont participé, des expositions de livres et de matériel informatique dans les bibliothèques et les librairies coopératives des deux campus, la diffusion de vidéos ainsi qu’une conférence sur l’hameçonnage, doublée d’une démonstration en direct organisée par des étudiants et professeurs d’informatique.

3. Je ne sais pas s’il y aura des suites, mais 2500 personnes ont répondu au jeu-questionnaire de l’édition 2017.

4. Oui, une page promo de l’événement éditée par les communications avait été créée dans le site Web officiel (cégepmontpetit. ca/securite), mais désactivée depuis

5. Non

Granby
Alexis Lacombe

1. Non, malheureusement pas à ma connaissance.

International des Marcellines
Alexander Deichman

Non malheureusement.

LaSalle
Lucie Delhomme

À ma connaissance, rien de tel n’a été organisé ici.

Lévis-Lauzon
Marie Jolicoeur

Nous sommes en plein dedans. Nous avons commencé par monter un dossier cyberdépendance et cybersécurité avec notre bibliothécaire. Je fais le tour de certains départements avec le Petit guide du postulant idéal (première partie). Nous créons actuellement deux tests autodiagnostics pour les étudiants : surfez-vous en sécurité et êtes-vous cyberdépendant. Les deux dossiers sont déposés dans notre site « carrefour technopédagogique ».

Rimouski
Nelson Jean

Non mais un projet est sur la glace.

Rivière-du-Loup
Marylin Nadeau

1. Oui.

2. Une série de 7 capsules humoristiques envoyées à tout le personnel. Une capsule par semaine. Titrée Je t’aime… Je te protège.

3. Très efficaces. Inspirées de Hack académie

4. Oui

6. Ce qui a bien fonctionné à RdL, c’est l’humour, courriel à tous et courriel court, qui va droit au but.

Shawinigan
Jocelyne Dupont

1. Nous avons formé un sous-comité de notre comité TIC justement dans le même but et nous avons une rencontre en avril pour préparer cette sensibilisation. Je pourrai partager le fruit de notre travail dès que nous tiendrons une idée intéressante.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

1. Oui, en décembre 2017.

2. Nous avons envoyé un faux courriel d’hameçonnage demandant au personnel du collège de s’identifier en entrant des informations personnelles et leur mot de passe. Les employés qui répondaient à ce courriel tombaient sur une page les informant comment détecter l’hameçonnage.

Pour les étudiants, des dépliants déposés çà et là dans le collège les invitaient à s’inscrire (courriel et mot de passe du collège) pour avoir un rabais de 50 % sur la nourriture ou les boissons alcoolisées dans le Quartier latin. Les étudiants qui remplissaient ce formulaire tombaient sur une page les informant comment détecter l’hameçonnage. Le jour suivant, un courriel a été envoyé à la communauté les informant de la campagne.

3. Très bonne. Le principal problème a été de gérer le très grand nombre d’appels au centre de service informatique pour avertir qu’il y avait une tentative d’hameçonnage.

4. Voir documents joints.

6. Non.

Matériel local de la campagne

 

Écrire une réponse