logo Federation cegeps

Coût d’implantation et d’entretien de Moodle dans un établissement

CONTEXTE

Les quelques réponses reçues et mes recherches vont dans le même sens. Les coûts d’implantation et d’entretien de Moodle, mis à part l’acquisition de serveurs, sont reliés aux ressources humaines: soit au moins une ressource technique pour la gestion des serveurs et un investissement quand même important de la part du conseiller TIC.

On m’a suggéré, pour justifier l’adhésion à la corporation DECclic, d’estimer le coût de déploiement et d’entretien de Moodle dans un établissement collégial. Je sais que Moodle est déjà bien implanté dans quelques collèges et que d’autres se sont aussi posé cette question. Alors je vous la lance aujourd’hui, car je ne voudrais pas dire n’importe quoi, ou faire dire n’importe quoi.

En cherchant un peu sur le Web, on retrouve de tout, mais vraiment de tout. D’une part, on prétend que le déploiement peut se faire sur un petit serveur et que l’installation et l’entretien sont si faciles qu’il n’en coûte presque rien, alors qu’on retrouve des projections de la part de détracteurs de Moodle (ou disons de vendeurs de solutions propriétaires) qui me semblent un peu excessives (http://www.interactyx.com/blog/how-much-moodle-really-costs – NDLR: Page non disponible) avec des coûts d’implantation de plus de 70 000$ et des coûts récurrents de plus de 30 000$.

Le site MoodleNews a mené un sondage en ligne en août dernier auquel 25 établissements de taille différente et de pays différents (mais majoritairement des États-Unis) ont répondu.

Selon ce sondage, le coût moyen de Moodle EXCLUANT le coût des ressources humaines serait de 6500 $. Par contre, le temps moyen requis pour l’administration de Moodle (le faire fonctionner et le tenir à jour)  est estimé à 0,7 ETC, soit environ 35 000 $ pour un technicien. En retirant les plus gros établissements pour ne conserver que ceux de moins de 6000 personnes, on obtient une moyenne d’un peu plus de 0,5 ETC.

À cela s’ajoute aussi le temps consacré à la formation et à l’encadrement des utilisateurs, soit en partie la tâche du REPTIC, qui serait de 0,65 ETC dans les établissements de moins de 6000 (N=21).

QUESTION

Ces chiffres sont-ils réalistes? Je repose ma question en deux volets :

  1. Combien peut coûter l’implantation de Moodle dans un collège?
  2. Combien en coûte-t-il annuellement si on considère les ressources humaines?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

COÛTS D’IMPLANTATION

COÛTS D’ENTRETIEN RÉCURRENTS

Ahuntsic
Alexandre Lupien

Ici à Ahuntsic, nous avons implanté le tout sur un serveur dédié monté avec RedHat, donc 10 000 $ pour l’équipement et le logiciel (RedHat 5.0)

Nous avons mandaté la firme Koumbit et la facture de configuration et de personnalisation de notre site Moodle s’est élevée à 6500 $.

Donc mise en place complète : 16500 $ une seule fois.

Nous l’avions initialement installé sur une machine virtuelle sous VM Ware sans frais, cela fonctionnait très bien avec 700 usagers, mais avec nos 4 000 usagers, une machine physique dédiée fût nécessaire. 

Pour ce qui est des ressources humaines attitrées à Moodle, nous avons une REPTIC et un analyste. Dans les deux cas, s’occuper de Moodle n’est pas leur travail à temps plein. La REPTIC s’occupe de la formation et de l’accompagnement des enseignants alors que l’analyste fait le lien entre Koumbit et le Collège pour les ajustements et besoins de configuration.

Je dirais environ 40 % de la tâche de la REPTIC et 5 % de la tâche de l’analyste.

John-Abbott
Brenda Lamb

I am looking forward to reading the summary of replies you receive from the various Cegeps.

You may find the information on the Moodlerooms site of interest when studying pricing structures for hosted Moodle sites. 

Interestingly, this company charge $135.00 US for one hosted Moodle course in 2008, which we experimented with very briefly and then of course, they raised their pricing significantly as the popularity of their service rose.

I have asked the faculty member who co-ordinates the LON-CAPA project at our College, if he has ever put together what the real cost of running the platform would be if the cost of technicians etc were to be factored in.    So far, no response – but if he gets back to me with something I will let you know.

 

Maisonneuve
Richard Lafaille

À Maisonneuve, Moodle est installé sur un petit serveur. Ce n’est vraiment pas un investissement majeur.

Pour l’administration de Moodle, notre technicien y passe le ¼ de son temps. Mais, idéalement, il pourrait y passer la ½.

Pour ce qui est de la formation et de l’encadrement des utilisateurs, j’y passe le ¼ de mon temps. Mais il serait aussi préférable que je puisse y passer la ½. 

Outaouais
Louis Raymond

Comme je n’étais pas là au moment où ça s’est fait, je ne peux que résumer ce qu’on m’a dit par ceux qui l’ont implanté : un technicien informatique qui en a entendu parler dans une formation avec un prof de TGÉ très intéressé par la chose, ont passé quelques jours à l’implanter et le tester avant de le rendre opérationnel pour tous les enseignants d’ici depuis l’an 2000…

Donc, outre le coût du serveur et des nombreux cafés nécessaires pendant cette période initiale, c’est surtout du gras de coude que ça nous a couté!

Le technicien informatique passe, en moyenne, trois ou quatre jours par année à le faire fonctionner et le tenir à jour. J’ai demandé au service informatique de doubler ce soutien technique pour l’implantation de la version 2.0 à l’été prochain.

Pour ce qui est du REPTIC, j’aimerais bien passer la moitié de mon temps pour la formation et à l’encadrement des utilisateurs en plus d’administrer Moodle (création de comptes et de cours), mais ça serait plus juste de dire que c’est plutôt entre une journée et demi à deux jours par semaine à faire ces tâches. 

 

Écrire une réponse