logo Federation cegeps

Correction numérique de textes longs

QUESTIONS

Les enseignants de philosophie de notre Cégep aimeraient évaluer les solutions de corrections numériques en ligne de textes longs. Bien qu’il soit possible d’utiliser les outils de révision dans Word, connaissez-vous ou avez-vous expérimenté d’autres outils? Pour notre part, nous songeons à explorer les possibilités de Markin 4 qui permet d’ajouter rapidement des annotations personnalisées sur le texte des étudiants: . Avez-vous d’autres suggestions?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Collégial international Sainte-Anne
Rachel Gendron

Je suis très intéressée à en savoir davantage sur Markin. J’ai exploré le site et il semble un outil intéressant. Je constate qu’on peut télécharger le logiciel gratuitement. Qu’est-ce que l’achat nous apporte de plus? Est-ce que vous l’avez expérimenté déjà?

Réponse de Jean-Luc Trussart à Lanaudière – L’Assomption

Nous ne l’avons pas encore expérimenté, mais c’est dans nos plans. La version téléchargeable de Markin est un partagiciel (shareware), il doit y avoir une limite temporelle d’utilisation. Je vous ferai part de notre expérimentation si elle a lieu.

École nationale de police du Québec
Jean-François Dragon

Ton envoi m’a fait penser qu’il pourrait aussi être possible d’utiliser un wiki pour ça. À titre d’exemple, le wiki dans Moodle, bien qu’étant un peu limité dans la version 1.9 (la version 2.0 amène de belles améliorations), permet d’assurer un suivi des évolutions d’un texte.

Lévis-Lauzon
Isabelle Delisle

PDF X-Change Viewer est très intéressant pour les docs en PDF. Je l’ai recommandé à plusieurs enseignants. Par rapport à un logiciel comme Markin, il préserve la mise en forme originale de l’étudiant.

Outaouais
Louis Raymond

J’ai 2 suggestions :

  1. Via Moodle et avec l’outil « atelier » on peut demander aux étudiants de corriger les textes des autres (on dit à Moodle combien d’étudiants doivent corriger) et l’étudiant l’ayant produit doit le corriger avant la remise au professeur; super socioconstructuvisme!
  2. Le logiciel libre « PDF Xchange viewer » peut aussi servir de logiciel d’échange de textes entre prof et étudiants, les commentaires sont faciles à ajouter.

Réseau REPTIC
Nicole Perreault

Le REFAD (Réseau d’enseignement francophone à distance du Canada) vient tout juste de publier les résultats d’une recherche fort intéressante et pertinente sur l’évaluation en ligne Les pratiques et défis de l’évaluation en ligne. Les objectifs de la recherche réalisée par Lucie Audet étaient les suivants :

  • Familiariser ses lecteurs avec l’évaluation en ligne, ses pratiques, outils, opportunités et défis;
  • Contribuer à une réflexion sur les questions du plagiat et de la malhonnêteté scolaire, particulièrement en ce qui a trait à la formation à distance (FAD) et à l’évaluation en réseau;
  • Outiller les formateurs pour qu’ils puissent enrichir leurs évaluations grâce au Web et mettre en place des mesures favorisant l’intégrité dans l’apprentissage.

Le document comprend :

  • Une analyse des facteurs économiques, technologiques, sociaux et pédagogiques qui contribuent au développement de l’évaluation en ligne;
  • Un inventaire de ses pratiques et modèles, incluant des exemples soit d’évaluations entièrement automatisées (questionnaires, simulations), soit d’évaluations soutenues ou rendues possibles par les outils du Web au niveau des activités réalisées (forums, cyberportfolios, etc.) ou de la correction et de la rétroaction (analyse de texte, suivi des traces, etc.); 
  • Un examen des diverses formes de malhonnêteté scolaire, de la prévalence du phénomène, de ses causes ainsi que de mesures pour favoriser l’intégrité, etc.

Le document fournit un répertoire des logiciels et outils recensés et propose des exercices sur l’évaluation. La recherche repose sur une vaste revue de la documentation du domaine, mais met l’accent sur les témoignages, réflexions et pratiques des membres de la francophonie canadienne. D’ailleurs, bon nombre d’exemples cités dans le document sont tirés de Profweb et deux articles proviennent du site REPTIC!

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Le seul enseignant que je connais qui utilise un tel outil est Norman Spatz, du département de langues. Il utilise le logiciel Markin de Creative Technology (http://www.cict.co.uk/markin/index.php). Au besoin, je suis certain qu’il se fera un plaisir de vous en parler.

 

 

Écrire une réponse