logo Federation cegeps

Communauté de pratique TBI

Contexte

Je désire mettre sur pied une communauté de pratique portant sur le tableau blanc interactif (TBI) et j’aurais quelques questions à vous poser.

Questions

  1. Existe-t-il dans votre établissement une communauté de pratique sur les technologies? Si oui, quel est le sujet?
  2. Combien de membres y a-t-il dans cette communauté?
  3. Quelles sont la durée et la fréquence des rencontres?
  4. De quelle façon cette communauté est-elle animée?
  5. Quelles ont été les difficultés rencontrées?
  6. Avez-vous des conseils ou des recommandations?

Actions suite à cet appel à tous

J’ai démarré une communauté de pratique au Collège depuis 2 semaines. Je prendrai connaissance de la documentation CEFRIO et des documents transmis par les REPTIC.

Détail des réponses

13 Collèges ont répondu « NON » à l’appel à tous.

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Lanaudière – L’Assomption
Jean-Luc Trussart

1.    Communauté de pratique sur les technologies : Nous avions une communauté de pratiques pédagogiques, mais faute de temps, nous ne l’avons pas relancée.

2.    Nombre de membres : Tous les enseignants étaient invités. Une dizaine de participants

4.    Animation : Par les CP, via du partage d’articles.

Voir le Guide de mise en place et d’animation d’une communauté de pratique du CEFRIO (un incontournable)  et développer une charte d’utilisation. Au besoin, je pourrai partager la nôtre.

Matane
René Bélanger

1.    Communauté de pratique sur les technologies : Oui, FAD

2.    Nombre de membres : 8

3.    Durée et fréquence des rencontres : 1 h 30 à 2 h

4.    Animation : Sujets à discuter, pratique gagnante, échange, formation

5.    Difficultés : La fréquence des rencontres et avoir tout le monde

6.    Conseils et recommandations : Bien la définir dans le temps, bien l’animer. Difficile parfois à garder en vie.

Rivière-du-Loup
Louise Carmel

1.    Communauté de pratique sur les technologies : Oui, iPad

2.    Nombre de membres : 10-12 (30 places possibles)

3.    Durée et fréquence des rencontres : Pendant les sessions : Une rencontre d’une heure par mois qui est remplacée par un avant-midi quatre fois par an : avant la rentrée, semaines d’étude, après la fin de la session.

4.    Animation : Principalement par la REPTIC qui tente d’impliquer le plus possible les utilisateurs. L’objectif serait qu’elle « s’autoanime », mais cela n’arrive pas.

5.    Difficultés : Au début (1re cohorte en 2012). Le manque d’encadrement des néophytes de la tablette au début. Participation aléatoire des membres. Manque d’implication des membres. Bilan de l’année dernière.

6.    Conseils et recommandations : Établir les modalités de participation de façon claire dès le départ (présence, implication, etc.)

 

Écrire une réponse