logo Federation cegeps

Comité TIC dans les collèges

QUESTIONS

Un dernier message de Caroline Boucher m’a fait songer à un aspect du travail du CP TIC qui m’échappe encore, celui des comités TIC dans les collèges. J’ai déjà eu le plaisir d’en discuter brièvement avec quelques-unes et quelques-uns d’entre vous. Je planifie constituer un tel comité à l’automne. Auriez-vous quelques conseils à me donner, des trucs et des écureuils à éviter? Je vous dresse la liste de quelques questions, mais toutes remarques seront les bienvenues.

  1. Avez-vous un comité TIC?
  2. Combien de personnes siègent à votre comité TIC?
  3. Qui sont les membres de votre comité TIC? (Pouvez-vous détailler, nb de profs, cadres, etc.)
  4. Ces personnes ont-elles un dégagement?
  5. Avez-vous des règles de fonctionnement? Dans l’affirmative, pouvez-vous nous donner quelques exemples.
  6. Avez-vous un ou des mandats particuliers?
  7. Quel est votre processus de détermination des mandats (ou autre)?
  8. Avez-vous des équipes qui s’occupent de projets spéciaux? Dans l’affirmative, est-ce que d’autres personnes peuvent s’y greffer selon les projets?
  9. Quel type de pouvoir possède votre groupe? (Décisionnel, informel, consultation, etc.);
  10. À quelle fréquence vous rencontrez-vous?
  11. Quel est le rôle du CP TIC?
  12. Comment ça se passe en général?
  13. Avez-vous des documents à partager avec le réseau? Dans l’affirmative, je vous en remercie sincèrement.
  14. Autres suggestions ou commentaires?

Résultats :

Question 1 : Avez-vous un comité TIC?
Établissement Réponse
Alma
Michelle Bouchard
Non.
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
On en a mis un sur pied, ad hoc, pour l’élaboration du plan TIC en 2007-2008
Bois-de-Boulogne
Guy Germain
Pour l’instant il n’y a pas de tel comité à Bois-de-Boulogne.  Un comité “clandestin” (dans le sens où il n’est pas officiel, mais constitué par le besoin) s’est activé l’espace d’une ou eux rencontres et en vue de quelques autres possiblement. Y sont présent, le coordonnateur du service informatique, le Rep-TIC et un représentant de la Vitrine Technologie Éducation.  Pas de dégagement, pas de règles pour l’instant, on a proposé quelques pistes de mandats, mais on n’a pas eu de retour sur ça encore.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Oui.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Oui. Comité BIP (Besoin en informatique des professeurs).
Marie-Victorin
France Séguin
Oui.
Sept-Îles
Normand Bérubé
Non.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Pas de comité officiel. Le comité «terrain» est constitué des techniciens des services informatiques, du répondant TIC et de l’agent de communication. C’est ce comité qui fait des recommandation aux directions quant au développement techno-pédagogique. Le répondant Tic siège sur les comités de programme, ce qui fait de lui le représentant des profs
pour les TIC.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Oui.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Oui.
Valleyfield
Louise Leduc
Non.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Oui, le CUTIP : Comité des utilisateurs des TI pour la pédagogie.
Question 2 : Combien de personnes siègent à votre comité TIC?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Cinq
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
12
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Sept
Marie-Victorin
France Séguin
Un membre représentant la formation générale,
Un membre représentant la formation spécifique,
Un membre.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Cinq personnes.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Neuf, plus moi.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Cinq.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Huit personnes.
Question 3 : Qui sont les membres de votre comité TIC? (Pouvez-vous détailler, nb de profs, cadres, etc.)
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Un prof du préu, un prof du technique, un prof de la FG, la CP-TIC et le cadre coordonnateur de la bibliothèque (de qui je relève)­.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Deux conseillers pédagogiques (le CPTIC + CP réussite), deux cadres (Directrice adjointe responsable des TIC + coordonnateur du service informatique) + sept enseignants (un par programme).
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Directeur des services informatiques, deux professionnels de la direction des services informatiques, trois enseignants, CP TIC.
Marie-Victorin
France Séguin
Un membre représentant la formation générale,
Un membre représentant la formation spécifique,
Un membre représentant la formation préuniversitaire,
Un membre représentant la plateforme MAC
l’enseignante administratrice de DECclic
Un adjoint à la Directiondes études,
Le responsable des Services informatiques
St-Félicien
Bernard Gagnon
Cinq personnes.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Tous des profs, sauf moi. Le comité est redevable à la CE.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
La conseillère pédagogique TIC, les adjoints aux ressources à l’enseignement, au cheminement scolaire et à la pédagogie – réussite et le responsable du service informatique.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Le directeur de l’informatique,  le directeur adjoint aux études,  cinq enseignants et moi-même, le REPTIC.
Question 4 : Ces personnes ont-elles un dégagement?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Non.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Non
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Non.
Marie-Victorin
France Séguin
Non.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Cela fait partie de notre plan de travail.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Non.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Ce sont des cadres ou des professionnels.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Je ne crois pas.
Question 5 : Avez-vous des règles de fonctionnement? Dans l’affirmative, pouvez-vous nous donner quelques exemples.
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Le comité fonctionnait un peu comme un focus group de profs.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Le CPTIC convoque les gens en réunions trois ou quatre fois /an + ils les sollicitent et les informe régulièrement par courriel. On a aussi une communauté dédié au comité sur notre portail.
Marie-Victorin
France Séguin
Non, c’est moi qui suis responsable du fonctionnement et de l’animation du comité.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Pas de charte mais plutôt une règle de base : la techno-pédagogie implique nécessairement une harmonisation entre les besoins et contraintes techniques avec les besoins et les contraintes pédagogiques. C’est en tenant compte de ce principe fondamental que nous arrivons à développer et intégrer les TIC dans l’enseignement.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Pas vraiment. Nous fonctionnons par forum sur phpBB fourni par Profweb.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Pas vraiment de règles. On suit un ordre du jour préalablement envoyé aux participants.
Question 6 : Avez-vous un ou des mandats particuliers?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Comité conseil nommé par la Commission des études pour l’élaboration du plan TIC.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Voir mandat ci-joint.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Déterminer les besoins en informatique des enseignants; trouver des solutions.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Développer et supporter les enseignants et les étudiants dans l’appropriation et l’utilisation des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Oui.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Nous avons des tâches récurrentes comme l’analyse du budget informatique des départements, l’implantation des laboratoires et l’expérimentation des logiciels.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Le mandat du comité est de consulter et de discuter des demandes des utilisateurs des TI à des fins pédagogiques. Seuls les enseignants sont présents comme utilisateurs car le comité est axé sur le volet pédagogique des TI.
Question 7 : Quel est votre processus de détermination des mandats (ou autre)?
Établissement Réponse
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Selon le plan de développement des TIC (voir aussi document joint).
St-Félicien
Bernard Gagnon
Selon les tendances dans le réseau et les besoins exprimés. À ce titre le réseau des répondants TIC joue un rôle de premier plan.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Je les définis en accord avec le DE et la CE.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Selon le plan TIC et selon les objectifs du DE.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Le directeur de l’informatique, suite à des suggestions des membres, prépare un ordre du jour. L’ordre du jour est envoyé aux membres et des ajustements sont effectués en fonction des réponses.
Question 8 : Avez-vous des équipes qui s’occupent de projets spéciaux? Dans l’affirmative, est-ce que d’autres personnes peuvent s’y greffer selon les projets?
Établissement Réponse
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
On aura l’an prochain des enseignants dégagés pour l’intégration du profil TIC (Deux programmes).
Marie-Victorin
France Séguin
Il n’y a pas de projets spéciaux, mais d’autres personnes peuvent se joindre à nous
si besoin est.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Il y a des ressources en ETC de disponibles pour les profs et départements qui veulent monter des projets TIC spéciaux (appropriation des TIC et/ou transfert dans l’enseignement)
Saint-Laurent
Michel Vincent
Non.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Oui.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Non.
Question 9 : Quel type de pouvoir possède votre groupe? (Décisionnel, informel, consultation, etc.);
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Informel. En fait, le comité a été créé pour des raisons de gouvernance (le comité était nommé par la CÉ et le plan TIC émanant du comité a été présenté et adopté à la CÉ) et de consultation (les profs ont donc été consulté pour l’élaboration du plan TIC.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
En tant que sous comité de la Commission des études il fait ses recommandations.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Comité consultatif.
Marie-Victorin
France Séguin
Consultatif.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Pouvoir de recommandation auprès des directions (Direction des études + Direction des services financiers).
Saint-Laurent
Michel Vincent
Consultatif.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Les décisions finales sont prises par la direction.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Consultatif.
Question 10 : À quelle fréquence vous rencontrez-vous?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Six fois dans l’année.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Trois ou quatre fois par an.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Nouveau comité. Quatre rencontres prévues à l’hiver 2009.
Marie-Victorin
France Séguin
Cela dépend vraiment des dossiers et des priorités. En 2008-2009, ìl y a eu très peu de rencontres du comité.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Pas de réunion formelle dans un agenda. Nous nous parlons presque à tous les jours. On pourrait presque se brancher sur Twitter!
Saint-Laurent
Michel Vincent
Comme je disais, c’est par forum jusqu’à maintenant (mais notre comité TICE est tout jeune).
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Une à deux fois par mois selon les périodes, parfois plus.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Deux à trois fois par session.
Question 11 : Quel est le rôle du CP TIC?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Je dirigeais les réunions du comité.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Informe, anime et convoque.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Même rôle que les autres membres du comité : conseiller.
Marie-Victorin
France Séguin
Responsable du fonctionnement et de l’animation du comité.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Le CP TIC est en quelque sorte le coordonnateur du comité qui fait le pont entre les profs – le comité des cinq – et les enseignants.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Animateur du groupe.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Consultatif.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Il est un peu l’interface entre les utilisateurs et le service technique. Il identifie les besoins exprimés par les utilisateurs. Il donne son opinion sur les avantages ou inconvénients, d’un point de vue pédagogique, des sujets abordés lors des rencontres.
Question 12 : Comment ça se passe en général?
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Très bien!
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Faut que le CPTIC motive ses troupes.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Bien! Une seule rencontre réalisée jusqu’à maintenant.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Très bien. Le trait d’union s’est fait entre le technique et le pédagogique, ce qui donne tout son sens à la techno-pédagogie.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Bien!
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Un ordre du jour est présenté et nous laissons un point pour les problèmes ponctuels.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Très bien!
Question 13 : Avez-vous des documents à partager avec le réseau? Dans l’affirmative, je vous en remercie sincèrement.
Établissement Réponse
André-Laurendeau
Nathalie Bastien
Non.
Lanaudière – Terrebonne
André Beauregard
Oui voir mandat et plan de développement TIC joint à ce courriel.
Lévis-Lauzon
Philippe Aubé
Pas pour l’instant.
Marie-Victorin
France Séguin
Non, je n’ai rien d’écrit sur le sujet.
St-Félicien
Bernard Gagnon
Nous n’avons pas de plan écrit ni de schéma pour l’intégration des TIC dans notre collège. La Direction m’a donné carte blanche (répondant TIC) pour intégrer les TIC au collège. J’ai donc inversé la pyramide traditionnelle en commençant par les profs (par le biais des comités de programme et de nombreuses rencontres individuelles) en créant par la suite des liens informationnels et décisionnels avec les techniciens informatiques et l’agent de communication pour ensuite impliquer les directions dans le processus de financement et de décision administrative. Bref, les directions ont décidé de laisser «monter» les demandes et les recommandations de la base (profs + services informatiques + agent + répondant TIC) et fournir les ressources ou support nécessaire lorsque les demandes sont acceptées.
Saint-Laurent
Michel Vincent
Je n’ai pas de documents, désolé.
Trois-Rivières
Chantal Desrosiers
Le plan TIC du collège, présenté à l’AQPC de juin 2007.
Vieux Montréal
Daniel Bourry
Non, je ne vois pas.
Question 14 : autres suggestions ou commentaires?
Établissement Réponse
St-Félicien
Bernard Gagnon
Nous sommes environ une centaine de profs et un millier d’étudiants. Le fait que nous travaillions dans un petit collège favorise certainement la communication directe entre les différents intervenants. C’est pourquoi un plan d’intégration des TIC ne m’est pas apparu.

Écrire une réponse