logo Federation cegeps

Caméra dans un gymnase

QUESTION

Je sollicite votre collaboration pour identifier les installations existantes de caméras dans les gymnases. À L’Assomption, le département d’éducation physique envisage l’achat d’une caméra mobile ou fixe pour filmer les étudiants pendant la pratique de différents sports dans un gymnase. Ils souhaitent présenter être en mesure de contrôler l’enregistrement, de présenter ces enregistrements en classe et de partager les vidéos facilement avec les étudiants (sur le web ou à l’aide d’une clé USB). La réalité du gymnase impose une protection adaptée de la caméra contre les ballons, volants et autres.

  • Avez-vous une installation de ce type dans votre cégep? Si oui, quel matériel utilisez-vous? 

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

À Bois-de-Boulogne j’ai quelques profs qui utilisent les caméras dans ce but. Faut croire que nous aimons le risque car la caméra est mobile et sans protection. L’enseignant fait la prise de vue lui-même C’est utilisé en golf, en flag-football, en judo, en natation, en badminton et en tennis. La distance semble la seule protection. On peut imaginer la fabrication d’un caisson soit en grillage ou en plexiglass, mais cela rendra de toute évidence la caméra plus difficile à manipuler.

Commission scolaire de Saint-Hyacinthe
Joël Bouthillette
RÉCIT – Service national
Développement de la personne

Nous sommes en expérimentation dans plusieurs écoles. Nous utiliserons une web cam reliée à l’ordinateur avec une rallonge USB. La web cam doit être protégée dans une boite et être bien placée pour voir l’ensemble du jeu. Nous sommes à la construction de la boîte protectrice.

Nous utiliserons KINOVÉA pour faire la capture et analyser le jeu. 

Pour le partage de fichiers avec les élèves, cela viendra dans un 2e temps. La question m’est souvent demandée mais puisque nous sommes à nos premières utilisations avec ces outils, j’amène davantage les enseignants à utiliser ces ressources afin que les élèves puissent se filmer afin de faire un retour réflexif de leurs apprentissages pour s’ajuster en cours d’apprentissage. Cela évite le « piège » de filmer les élèves dans le but de seulement porter un jugement. Si c’est le cas, la capture vidéo n’aide pas vraiment l’élève à mieux apprendre et prendre conscience des apprentissages réalisés.

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Voici la réponse du responsable de l’audiovisuel : « Nous n’avons aucune installation particulière pour ce genre d’événement. Le caméraman fait gaffe c’est tout. Nous avons un caméscope d’attitré pour les sports. »

Lanaudière – Joliette
Martin Richard

Nous n’avons pas de caméra fixe dans le gymnase du côté de Joliette. Par contre, il arrive souvent que les profs d’éduc empruntent une caméra mobile avec un trépied pour filmer et visionner rapidement. La caméra fait office d’enregistreur et de lecteur lorsque connecté à un vidéoprojecteur. Les enregistrements ne sont pas conservés.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

Au Collège Lionel-Groulx, il y a très longtemps que nous utilisons une caméra pour filmer les étudiantes et les étudiants en éducation physique. Cela sert d’abord et avant tout pour les cours de l’ensemble 2, dans le cadre de la démarche par objectif, afin que l’étudiant puisse comparer ses apprentissages entre le début, le milieu et la fin de la session. Cela peut aussi être utile aux enseignantes et aux enseignants, pour l’évaluation, dans d’autres cours d’éducation physique, notamment de l’ensemble 3.

Il s’agit d’une caméra mobile qui peut aussi être « fixée » au besoin sur un trépied. C’est un technicien qui filme. La vidéo est mise sur l’intranet. Pour y avoir accès, il faut un code qui n’est donné qu’à l’étudiant concerné. Ce code permet aussi de savoir quand l’étudiant a accédé à sa vidéo.

Sainte-Foy
Jean-Guy Fallu

Nous avons expérimenté cet automne une nouvelle approche pour la production de documents de vidéo-observation dans les cours d’éducation physique. Le professeur utilise un caméscope avec carte mémoire comme support d’enregistrement. L’avantage (comme pour les caméras avec disque dur) est que les segments enregistrés sont des fichiers distincts. La distribution des capsules vidéo est ainsi possible via les espaces réseau du professeur. L’étudiant peut ensuite aller consulter sa capsule sur tous les postes informatiques dans le collège. Le professeur n’a plus besoin de copier la vidéo sur un DVD et le laisser à la réserve contrôlée de la bibliothèque. L’étudiant devait en plus repérer sa capsule sur le DVD.

Par exemple, le professeur qui souhaite produire une capsule vidéo dans un cours de natation pour que l’étudiant puisse visionner ses mouvements et entendre les commentaires du professeur demande à l’étudiant de s’identifier au début de la captation. Il peut ensuite facilement repérer les fichiers et les nommer au moment du dépôt sur le serveur. L’étudiant a accès aux espaces du professeur sur le serveur par groupe-classe. Les professeurs sont satisfaits de cette nouvelle solution technologique.

Saint-Laurent
Alain Duquette

À Saint-Laurent, les professeurs filment les étudiants avec des caméras numériques mobiles. Ces caméras doivent être réservées aux services informatiques. Les données sont récupérées à partir d’une clé USB.

Ensuite, les enseignants utilisent le logiciel « Sony Vegas » pour faire l’édition et le montage, de façon à suivre les performances des élèves.

Exemple de caméra sans fil
http://www.tigerdirect.ca/applications/SearchTools/search.asp?%20page=2&keywords=wireless%20camera&sort=Weight&dir=desc

Valleyfield
Louise Leduc

Nous n’avons pas installé de caméra dans le gymnase, nous avons plutôt opté pour qu’un technicien (ce pourrait aussi être un appariteur) opère la caméra. Ce choix est dû au fait que le positionnement et les déplacements sont différents selon le sport. De plus, la personne qui filme la séquence doit être attentive et consciente du mouvement à filmer. Si on donne cette tâche à des étudiants, la qualité n’est pas toujours là. Si c’est le prof qui prend les séquences, il doit se concentrer sur ce qu’il filme et ne peut pas encadrer son groupe pendant ce temps. C’est donc le technicien qui utilise une caméra avec trépied et qui peut aussi s’assurer de la sécurité de l’équipement.

Les documents enregistrés sont mis sur DVD ou sur un serveur média qui a été monté ici. Les enregistrements sont placés dans les répertoires privés des étudiants ou des équipes afin d’assurer la confidentialité. Selon le prof, les critiques sont, soit faites par écrit, soit qu’il revoit l’enregistrement avec l’étudiant et le commente ou encore certains profs enregistrent leurs commentaires avec le logiciel Camtasia et remettent le document aux étudiants. Pour plus d’informations ou pour en discuter plus longuement, voici les coordonnées afin de rejoindre notre technicien des travaux pratiques qui est responsable de ce volet: André Langevin, tél.: 450-373-9441 poste 204.

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Voici la réponse que j’ai eue : « Non, nous n’avons pas de caméras dans le gymnase. Nous empruntons le matériel à l’audiovisuelle lorsque le besoin se présente. »

 

Écrire une réponse