logo Federation cegeps

Café pédagogique / Centre ou laboratoire TIC dans le réseau

CONTEXTE

Je définirais le « café pédagogique », comme un lieu de détente ou de ressourcement dédié au personnel enseignant. Il peut s’agir d’un local équipé de tables et de chaises, de quelques ordinateurs ou de prises pour accéder au réseau avec un portable, d’une ou de plusieurs imprimantes, d’un numériseur, d’un canon, de revues ou de livres, etc. Des activités de formation, dont la formation TIC, des conférences ou des ateliers (midis pédagogiques, par exemple) peuvent aussi y être organisés et du soutien pour l’intégration des TIC peut y être offert.

QUESTIONS

  • Avez-vous, dans votre institution, un centre ou un local de type « Café pédagogique »?
  • Si vous avez un centre ou un local de ce type pouvez-vous me fournir une brève description de sa mission, de sa configuration et des équipements qu’il contient?

ÉTABLISSEMENT/REPTIC

RÉPONSES

Abitibi-Témiscamingue
Marie-Josée Tondreau

Ici, nous avons une salle de repos pour le personnel, et ce, dans trois campus.
Depuis l’année dernière, j’ai un laboratoire (21 PC et 4 MAC) dédié aux TIC à la bibliothèque (que les étudiants peuvent utiliser lorsqu’il n’y a pas de formation) et mon bureau est voisin. J’ai donc, presque tous les logiciels utilisés au cégep, trois imprimantes (1 noir et blanc et 2 couleur), 2 numériseurs, un réseau avec et sans fils, un canon, une trentaine de portables (peut être réservé) et je vais avoir un TBI cet été. Je fais présentement des démarches pour avoir la même chose au campus de Val-d’Or et Amos.

Je me sers de ce local pour les formations TIC et les bibliothécaires pour les formations en recherche documentaire et recherche efficace sur le Web. Les midis pédagogiques, nous impliquons beaucoup les enseignants et nous faisons les rencontres un peu partout dans le cégep pour faire connaitre les départements et les lieux aux enseignants.

André-Laurendeau
Ana-Paula Cordeiro

Ici au Cégep André-Laurendeau, nous avons un laboratoire spécialement dédié aux professeurs, on l’appelle notre « Lab. Tac_TIC ». Ce local est équipé d’un projecteur multimédia, d’un tableau blanc interactif, d’un numériseur et de 10 postes PC où sont installés les logiciels, les outils et les ressources favorisant l’intégration des TIC dans l’enseignement. Il est situé tout juste à côté du bureau de la conseillère pédagogique TIC ce qui facilite le soutien et favorise les échanges d’idées et d’astuces. Ce laboratoire est utilisé pour offrir des ateliers de formation pour les profs et lorsqu’il est libre les enseignants peuvent utiliser les ordinateurs.

Bois-de-Boulogne
Guy Germain

Malheureusement, nous n’avons pas de tel local à B-de-B. Il y a bien une salle de repos pour le personnel, mais il n’y a que des tables, des chaises, deux causeuses, un micro-ondes et un petit frigo. Je me bats pour aménager une salle plus pédagogique avec du matos techno pour l’expérimentation et des formations TIC.

Cégep@distance
Yves Munn

Nous venons de déménager cette semaine dans un nouveau bâtiment qui est une nouvelle aile du Cégep de Rosemont, mais ce genre d’espace n’a pas été prévu pour le personnel de Cégep@distance.
Cependant il y a un local adjacent à la cafétéria du Cégep de Rosemont qui est réservé au personnel. On y trouve: tables, fauteuils, comptoirs et deux micro-ondes.

Drummondville
Geneviève Lizée

À Drummondville nous avons le SCEPTIC, un laboratoire de Soutien et Conseils pour l’Expérimentation Pédagogique des TIC. Un local équipé de 2 postes fixes avec haut-parleur et caméra, d’une imprimante laser, d’une imprimante couleur, d’un numériseur, d’une prise multimédia pour le branchement d’un portable, d’un projecteur, d’un tableau blanc interactif et d’une table de rencontre pour 8 personnes. À cela, s’ajoute un laboratoire de 36 postes pour les ateliers du mardi midi et les formations/ perfectionnement en grand groupe dans l’environnement du Centre d’apprentissage intégré.

Jean-de-Brébeuf
Jean Allard

Nous n’avons pas de local dédié car, comme partout ailleurs, les locaux sont rares. Nous avons toutefois une formule qui permet des rencontres hebdomadaires avec les professeurs.

Régulièrement, un bulletin annonce une approche pédagogique novatrice et la semaine suivante le professeur la présente. Puis, la semaine qui suit, le professeur ou une autre ressource explique dans un atelier plus technique l’outil ou l’approche.

Ce type de démarche est pour nous efficace et constitue une formule à succès qui ne nécessite aucun local particulier.

Jonquière
Manon Lessard

À Jonquière, nous avons le Centre TIC qui peut ressembler à ce que tu décrits, c’est-à-dire lieu de formation et de d’expérimentation pour les profs mais également pour les élèves selon certains projets. Mon bureau est attenant à ce local et un technicien en arts graphiques, spécialisé en intégration multimédia, est engagé à raison de 15 heures / semaine. Nous offrons un soutien technique et pédagogique en intégration des TIC autant pour les élèves que pour les profs.
Le centre est doté de quatre ordinateurs, deux numériseurs, un canon et un tableau blanc interactif. Des formations ou des ateliers en petits groupes peuvent y être dispensés.

Laflèche
Sonia Marchand

Nous avons un local consacré à des formations et à l’intégration des TIC. Par contre, il ne s’agit pas réellement d’un endroit pour s’y détendre. On envisage en faire un lieu d’échange et de partage d’expérience autour de thèmes TIC. À l’intérieur du mandat de notre comité TIC, on souhaite identifier une manière de faire VIVRE ce local! On veut que les profs, justement, le voient comme un endroit stimulant pour le perfectionnement et même pour s’initier aux TIC.

Lanaudière – Joliette
Martin Richard

Nous n’avons pas un tel local du côté de Joliette. Par contre, nous réfléchissons à la mise en place d’une classe du type Scale-Up un peu comme celle de Dawson. Ce n’est pas tout à fait la même chose. C’est d’abord une classe avec des aménagements particuliers pour recevoir les enseignants avec leurs élèves.
Je t’en parle quand même parce que j’aimerais que cette classe serve de lieu de rencontre pour les professeurs. On y ferait aussi des dîners causeries et des formations.

C’est un projet un peu à cheval entre le laboratoire d’expérimentation technopédagogique et le café pédagogique qui t’intéresse.
Côté équipement ? Je viens de faire la demande budgétaire. Il y aurait des tables et chaises organisées en îlots, deux tableaux blancs interactifs et deux projecteurs vidéos supplémentaires. Un ordinateurs par îlots avec le câblage nécessaire pour brancher les ordinateurs portables et pouvoir projeter l’écran de n’importe quel ordinateur (ou ordinateur portable) sur l’un des quatre écrans (2 TBI + 2 projecteurs). J’évalue le coût de cette salle à 46 000 $
Attention, ce n’est qu’une demande budgétaire. Rien n’est acquis même si on m’a demandé explicitement de faire cette proposition. On verra bien…

Limoilou
Séverine Parent

Nous avons un Centre de microédition sur chaque campus (avec 4 ordinateurs à Québec et 3 à Charlesbourg).

J’y rencontre des enseignants avec le technicien en multimédia pour le développement et le suivi des projets. Au campus de Québec, des formations et démonstrations peuvent être faites : le local est équipé d’une toile pour les projections et d’un petit TBI. Le technicien en multimédia qui travaille avec moi y a son bureau.

Dans la vidéo qui présente le Carrefour de l’information du Cégep Limoilou, de 58 sec. à 1 min. 12, il est possible de voir de quoi à l’air le local au campus de Québec.

Lionel-Groulx
Ghislaine Laurin

Nous avions un « café pédagogique », c’est-à-dire un lieu de détente ou de ressourcement dédié au personnel enseignant. C’était un local équipé d’une table de conférence et de chaises, de quelques postes d’ordinateurs, de prises pour accéder au réseau avec un portable, d’une imprimante, d’un numériseur, d’un canon, de revues et de livres dédiés à la pédagogie. Le bureau de la conseillère TIC et PERFORMA s’y trouvait. Des activités de formation, dont la formation TIC, des conférences et des midis pédagogiques y ont été organisées et du soutien pour l’intégration des TIC y a été offert, au besoin. Pour différentes raisons, principalement à cause des travaux de construction en cours chez nous, il est fermé cette session-ci. Nous sommes donc à évaluer sa configuration pour le futur…

Marie-Victorin
France Séguin

Nous n’avons pas un tel local à Marie-Victorin. Nous avons bien un salon du personnel mais il est pour tous et il sert surtout pour les pauses, les repas et les activités sociales de petits groupes. Cependant, ce local ne contient aucun équipement technologique. Je trouve cependant que l’idée d’un tel local est intéressante.

Outaouais
Louis Raymond

Depuis l’automne 2009 au Cégep de l’Outaouais nous avons 2 « salles de formation TIC », une à chaque campus du régulier.

La mission de ces salles est d’offrir un espace convivial aux enseignants pour venir poser des questions au REPTIC (mon bureau est intégré à la salle TIC de plus gros campus et j’ai un « pied à terre » dans la salle à l’autre campus), se ressourcer et se faire former. Outre les formations TIC, les ressources humaines utilisent aussi ces salles, en soirée surtout, pour faire faire les tests de français aux nouveaux employés.

Au niveau de la configuration (voir les photos jointes), on a dans chacune des salles de formation : une dizaine de postes PC neufs et un IMAC; une imprimante; un TBI avec projecteur et haut-parleur; des chaises confortables; des tables; un poste à portable et un petit centre de documentation. De plus, dans la salle au campus ou le besoin s’est fait sentir, on a ajouté un numériseur.
L’utilisation de ces salles de formation commence à prendre de l’ampleur : peu d’utilisation à l’automne 2009 (salles ouvertes fin novembre seulement), sensibilisation à l’hiver 2010, augmentation de la fréquence d’utilisation à partir de l’automne 2010 tellement qu’on a jugé bon de rajouter un agenda Google facilement accessible pour consultation par tous via le site des TIC.

Sainte-Foy
Jean-Guy Fallu

Au Cégep de Sainte-Foy, le Foyer des technologies éducatives (de la Bibliothèque) dont je suis responsable regroupe ce genre de services.

Saint-Félicien
Bernard Gagnon

Nous avons un laboratoire TIC dédié principalement aux enseignants pour offrir de la formation et pour que les enseignants puissent expérimenter les TIC en pédagogie, mais rien d’aussi polyvalent.

Nous avons donc un laboratoire informatique de 15 postes avec un tableau blanc interactif et possibilité de se brancher au symposium Smartboard. Ce laboratoire est situé au centre de documentation, ce qui donne accès aux livres, cédéroms, etc. Tous les logiciels disciplinaires ou logiciels libres utilisés par les profs peuvent y être installés.

Shawinigan
Jean Poirier

On a un petit local avec une table et 4 ordinateurs équipés de nombreux logiciels spécialisés qui ne sont pas installés sur l’ensemble des ordinateurs des enseignants. Ils sont est également équipés pour la vidéoconférence. Ce local est également le bureau du REPTIC. Mais ce n’est pas un lieu de détente. C’est un local pour la formation et le travail.

Trois-Rivières
Chantal Desrosiers

Oui, nous avons le CSTP (centre de soutien technopédagogique).

Valleyfield
Louise Leduc

Un local pour les professeurs est disponible au centre des technologies éducatives. Ce local comprends 6 ordinateurs munis de caméra web, une imprimante couleur permettant de faire des affiches, un numériseur, un canon au plafond, un tableau blanc interactif SmartBoard, une étagère(présentoir), 6 bureaux pour les ordinateurs, des prises pour le réseau, des haut-parleurs, une table pour l’imprimante et le numériseur, des chaises. Un casque d’écoute sans fil avec micro est disponible sur demande. Le réseau sans fil y est accessible pour l’utilisation d’ordinateurs portables.

J’utilise ce local pour donner des formations TIC aux enseignants, du soutien sur mesure et les profs peuvent l’utiliser pour travailler et préparer leurs cours avec des logiciels qui ne sont pas tous accessibles à leur bureau (ex: Camtasia, Adobe Acrobat Pro…). Ils peuvent aussi participer à des formations ou activités en ligne, par exemple les dîners-causeries de l’APOP ou des cours de l’université avec VIA, Skype…

Vanier
Marleigh Greaney

Non, on n’a pas un tel centre chez nous, mais on y pense sérieusement. Il serait intégré à notre nouveau Service de développement pédagogique. En ce moment, je n’ai pas plus d’information. J’ai hâte à voir les réponses des autres – ça pourrait bien nous inspirer nous aussi!

Victoriaville
Lorraine Ouellette

Hum hum, quelle bonne idée. La réorganisation de notre salon des profs est présentement à l’étude, je suis donc bien intéressée par tes réflexions. Quelle vocation donner à cette salle???

Vieux Montréal
Daniel Bourry

Nous n’avons pas un café comme tu le décris. Nous avons deux locaux qui remplissent en partie cette fonction :

Local pour les enseignants : très petit local avec 4 ordinateurs, un scanneur, une imprimante et un tableau blanc. Il permet aux enseignants de venir travailler sur des ordinateurs lorsque ceux du département sont tous occupés ou lorsqu’il y a trop de bruits au bureau de l’enseignant. Le local est réservé aux enseignants. On ne peut pas y manger.

Local de formation : local, dans la bibliothèque, équipé de 20 ordinateurs, d’une imprimante, d’un scanneur d’un projecteur et de tableaux blancs. Ce local est utilisé pour donner des formations (formations TIC, ateliers de la bibliothèque, etc.), mais autrement il est ouvert aux étudiants pour venir y travailler. On ne peut pas y manger.

Écrire une réponse