logo Federation cegeps

Bases de données pour la gestion et le suivi des programmes d’études

Contexte

Sur une base individuelle, j’ai développé avec le logiciel FileMaker une solution qui facilite grandement la gestion des informations liées aux programmes d’études sur lesquels j’interviens : infos de devis sur les compétences et les crédits de programme, grilles de cours, pondérations, matrices compétences/cours et autres infos ou tableaux qui se retrouvent dans les plans de formation et dont il faut reproduire des extraits dans les plans-cadres. La solution permet d’avoir la bonne information à un seul endroit, de faire des simulations ou changements, puis d’exporter les résultats dans les divers documents à produire. Cette solution suscite de l’intérêt dans mon service et nous envisageons d’en élargir l’utilisation au sein de l’équipe

Questions

  1. Quels outils/logiciels utilisez-vous pour gérer les informations des programmes ?
  2. À votre connaissance, FileMaker est-il utilisé dans votre établissement ?
  3. Avez-vous d’autres remarques, informations ou suggestions sur l’utilisation de bases de données pour la gestion et le suivi de programmes d’études ?

Réponses et actions à la suite de cet appel à tous

Vous pouvez consulter les réponses dans le document de compilation créé à cet effet (en mode édition). N’hésitez pas à ajouter des lignes au document si vous voulez partager vos outils.

Les réponses reçues indiquent qu’il y a un intérêt (peut-être un besoin ?) d’outils spécifiques pour soutenir le travail des conseillers pédagogiques (et donc des comités programme, départements) dans la gestion des programmes.

En ce qui concerne mon prototype fonctionnel de solution dans FileMaker, je pense que le plus sage sera de continuer à l’utiliser sur une base personnelle, plutôt que de tenter de le déployer à l’échelle de mon service. En effet, j’estime qu’un tel déploiement demanderait beaucoup de ressources (travail au niveau de l’interface, documentation des procédures, règlement de bogues, soutien aux utilisateurs) et que ce mandat dépasserait les limites de ma tâche de CP TIC. Pour un tel déploiement, d’autres ressources avec d’autres compétences seraient nécessaires et il est probable que FileMaker ne serait pas l’outil retenu de toute manière. Dans certains établissements (entre autres à Maisonneuve), l’implication d’étudiants d’informatique est mise de l’avant pour faire face à ce genre de défis. Intéressant !

Je profite aussi de l’occasion pour souligner 3 initiatives en lien avec la question des outils numériques pour la gestion des programmes :

  1. Projet de Jonathon Sumner et Sameer Bhatnagar (Dawson)
  2. Article de Jean-Luc Trussart paru dans Profweb
  3. Présentation de ce qui se développe au cégep de Chicoutimi (base de connaissances sur les programmes collégiaux)

Écrire une réponse